• A Dubai, Elon Musk a eu l'occasion de se lâcher, jugez plutôt :

                         

    Pour les non anglophones, je vais traduire les passages clés. Cela commence à 10min25, Elon Musk est interrogé sur l'IA de ses voitures autonomes, et explique que cette IA est simple, conçue pour certaines taches. Et là, ça commence à déraper :

    "- Mais l'intelligence artificielle avancée ou ce qui est parfois nommée l'intelligence artificielle générale, pour laquelle vous pouvez avoir des IA plus intelligentes que le plus intelligent des hommes sur Terre, ceci je pense est une situation dangereuse.

    - Pourquoi est ce dangereux ? Je veux dire, une vision des choses est que l'IA aidera l'humanité, et une autre école de pensée dit que l'IA est une menace, laquelle choisir ?

    - Je crois qu'elle est les 2. Une manière de voir les choses est d'imaginer que nous serons visités, d’être persuadé que nous serons visités par des aliens super intelligents, d'ici disons 10 ans à 20 ans au pire. Super intelligents.

    - Donc vous pensez que d'ici 20 ans...on aura des aliens sur Terre ?

    - Ah ah, hé bien, une "super intelligence digitale" sera comme un alien.

    - Ce sera comme un alien ?

    - Oui.

    - D’où ma question, pensez vous qu'il y ait de la vie intelligente en dehors de la Terre ?

    - Cela semble probable. C'est l'une des plus grandes questions de physique et de philosophie, qui est "ou sont les aliens ?". Peut être sont ils parmi nous, j'en sais rien. Beaucoup de personnes pensent que je suis un alien. C'est faux.

    - Peut être sommes nous des aliens ? Si nous regardons cette partie du monde, nous croyons que l'humanité ne vient pas de la Terre, mais vient d'ailleurs. Eve et Adam viennent d'autre part que la Terre. Donc d'une facon, les humains sont aliens vis à vis de la Terre. Pensez vous que nous entrerons en contact avec les aliens d'ici 50 ans ?

    - C'est une question complexe. S'il y a des aliens super intelligents ailleurs, ils sont probablement déjà en train de nous observer ou quelque chose de ce genre, et nous ne sommes pas assez intelligents pour le réaliser, et je vais faire quelques hypothèses, si la moindre civilisation alien avancée qui soit intéressée à peupler la galaxie, même sans dépasser la vitesse de la lumière, et en allant à 10 ou 20% de la vitesse de la lumière, vous pourriez peupler toute la galaxie en disons 10 millions d'années, peut être 20 millions maxi." Et d'enchainer sur son désir de mourir sur Mars.  

    La suite de l'interview est intéressante, il y parle de son projet Hyperloop et d'autres, autant de sujets clés à évoquer, vous vous en doutez. A suivre donc.

    Je ne peux résister à vous mettre le logo du sommet mondial de Dubaï, à 13 barres, tiens donc, comment se fesse, euh fais-ce ?

    Quand Elon Musk se lance dans la divulgation


  • Intro

    Action sidérale ou tropicale ?

    Assimilations aux dieux

    Satanerie, bases

    La banque

    Lunes de Jupiter

    Lunes d'Uranus

    L'élite noire de Saturne

    Satanisme, culte de Saturne

    Saturnales

    Skull and bones

    Illuminati et Bohemian club (boite pandore 7)

    La Franc-maçonnerie

    300 ans de la FM

    Conférence/livre sur la FM et la kabbale

    Grand Orient de France

    La maçonnerie plutonisée

    Templiers

    Politiques et élite noire

    L'élite ENA de 1980

    Hitler

    Poutine, l'agent de la vierge démoniaque

    Bush Jr, Dalaï-lama, jumeaux infernaux 

    Les jumeaux Bogdanov

    Dieu, Satan la bite ?

    Les sectes

    Le New age "noir"

    Rennes le chateau

    Les tubes noirs et blancs

    Les chanteuses pour les démons

    Disney

    Une élite pétrolière

    L'élite blanche de Jupiter

    Les maitres du monde

    Les jupitériens

    Les arnaques bancaires

    Coups d'état bancaires

    Bourse et krachs

    Les cathédrales bancaires

    Nabilla, reine des idiots ?

    L'alchimie

    Fulcanelli, blanchir Saturne

    Révélation des pire rats mides

    Dieu, Saturne changé en Jupiter

    Les tombeaux de joviens

    Louis 14/Coronelli

    La façade de Versailles

    Napoléon III, Jeanne d'Arc, Charlemagne

    Israël, sionnisme

    BHL, Tsahal, ONU

    Game of Thrones

    L'état islamique

    Arabie Saoudite, Qatar, Bush et cie

    CIA, FBI, NSA, Snowden

    Football, devenir Jupiter

    La construction européenne

    Spirit cooking, mimer le crime

    Trump et ses tours sombres

    Les réformes Trump

    L'élite révolutionnaire d'Uranus

    Ne pas oublier d'aller lire ces articles sur l'avenir et ces sujets

    Sidéral, redécouverte

    Les fils de la liberté

    Du Novus ordo seclorum au NOM

    Astana

    Rockefeller center

    Droits ou doigts de l'Homme ?

    Elon Musk

    Apollo 11, le rêve verseau

    Cartes illuminati, voir les avenirs

    Susan Lindauer, Aaron Russo

    X-Files, Lucifer

    L'avenir en musique

    Chirac et son musée du solstice

    Documentaires révolutionnaires

    Martin Luther King

    Balavoine et Coluche

    JFK

    Ceux qui font les 2 zodiaques :

    Attali, astrologue ?

    Macron, agent d'Attali.

    Les élites


  • Intro :

    Situer le début de l'ère du verseau

    L'année précessionnelle

    Le New age

    Ère du bélier

    Ère des poissons

    Ère du verseau

    Passé :

    cycles :

    Saturne en scorpion, bilan

    Les impuissants Saturne en sagittaire

    Mars en sagittaire, Poutine/Hollande

    Pluton et les peurs de fin du monde

    Neptune+Pluton, cycle 500

    faits

    GIEC 2016

    Élections 2017

    Canicules

    Tsunamis, montées des eaux

    Crues-incidences

    Tueries américaines

    L'assassinat du 5 novembre

    Souviens toi du 5 novembre

    Attentats parisiens

    La place de la raie-publique

    Grèves des raffineries

    Rois sanguinaires

    Hitler, le cas du suicide

    Morts des rois

    Euro 2016

    Dopage aux JO

    Corée du Nord, essais nucléaires d'Antarès

    Crise Deutsche Bank

    TAFTA/CETA/FMI, coups d'état

    Vol de l'or des peuples

    Présent/2017 :

    Éphémérides 2017

    Prévisions 2017

    Bilderberg 2017

    Saturne en sagittaire

    Pluton en sagittaire

    Jupiter en balance

    Uranus en bélier

    Gouvernement Philippe

    Elisabeth 2, vers une révérence ?

    Signe apocalyptique le 23 septembre ?

    Futur :

    Lire les 3 sommaires concernant l'avenir robotisé, la mort idiocrate de l'humanité les révélations induites par les documents déclassifiés, entre autres.

    réflexions :

    Pourquoi les prévisions sont elles pessimistes ?

    Le 666

    Le 777

    Peut on empêcher une saturnale ?

    Lutter contre le temps saturnien

    Le temps, Sat(o)urne

    Christ et Antéchrist, des étoiles ?

    Nostradamus, ses lettres au roi et à son fils

    cycles :

    relire 2045

    relire l'hécatombe

    L'apocalypse, 2021 ?

    L'eschatologie juive

    L'an 6000 hébraïque

    L'an 6666 maçonnique

    Jupiter, le cancer de la Terre

    3ème guerre mondiale

    Lyon et Paris, vouées au sacrifice ?

    Avenir de l'euro et l'UE

    Fin des temps, Saturne+Pluton

    Passé, présent, futur


  • La dystopie, ou contre-utopie, le fait de présenter un avenir sinistre dans lequel un héros différent des autres qui finit invariablement par échouer, a été inventé par Zamiatine, russe en exil à Paris, dans son livre "Nous autres", honteusement plagié dans le "1984" d'Orwell

    Oeuvres dystopiques, des humains vers la machine

    Le livre "Nous autres" a montré la voie : Soleil en maitrise en balance avec Saturne et Mercure, comment aller vers le renversement du monde, comment changer l'humain, comment provoquer l'alchimie finale de la société, unie autour de l'harmonie et d'une dictature suprême, celle du bien, qui veut envoyer son peuple conquérir les planètes avec cette idée. Évidement le héros rencontrera l'ancien monde, loin des villes contrôlées, il sera amoureux, mais il échouera. Dans 1984, Lune exaltée Saturne, le héros croit être loin du système dans les campagnes, il croit vivre une histoire d'amour et adhérer à la résistance. Mais au fait, que ce soit Big Brother, Goldstein (le Ben Laden du livre, faux rebelle qui n'existe pas), que ce soit le livre du faux rebelle (vous pouvez vous contenter de lire la bible des rebelles contenue dans 1984, ce sont des passages les plus importants), que ce soit la guerre, les chiffres d'importation, tout est faux, l'Histoire est constamment récrite, qui maitrise le passé maitrise le présent et donc le futur. L'amour ne sera pas plus fort que tout, le héros perd dans la chambre 101

                               

    Le système vous incite à haïr un ennemi imaginaire, comme dans cette scène des 2 minutes de haine

                               

    Apple, la pomme empoisonnée, a logiquement repris le langage novlangue du livre (dire le contraire de la vérité, le ministre de la torture devient celui de l'amour, celui de la guerre devient celui de la paix, etc)

                               

    32 ans plus tard, Apple est devenu le monstre que l'on sait, espionnant des centaines de millions d'utilisateurs et les vampirisant via des jeux et des applis toutes plus idiotes les unes que les autres. Quand la pub vous dit "you'll see why 1984 won't be like 1984", ils se sont bien foutus de la gueule des gens, on y est, et la plus belle réussite d'une dictature est de passer pour démocratie.

    Oeuvres dystopiques, des humains vers la machine

    Bien écouter sa dernière interview :

                               

    L'interview d'Orwell, un instant de vérité que je vous laisse découvrir. On voit qu'il n'est pas très content du résultat final, à cause de la tuberculose (TB) il n'a pas pu écrire le livre qu'il voulait, et pourtant c'était son apothéose :

    Oeuvres dystopiques, des humains vers la machine

    Le "pré-1984" s'attarde sur la mise en place de la dictature, en incarnant les catégories sociales sous forme d'animaux. C'est la même histoire, un pouvoir caché se cache derrière des principes de révolution alchimique, incite à la guerre, à la révolte contre un ennemi invisible. La ferme des animaux fut un livre censuré, ainsi que sa fameuse préface :  « Ce qu'il y a de plus inquiétant dans la censure des écrits en Angleterre, c'est qu'elle est pour une bonne part volontaire. Quiconque a vécu quelque temps dans un pays étranger a pu constater comment certaines informations, qui normalement auraient dû faire les gros titres, étaient ignorées par la presse anglaise, non à la suite d'une intervention du gouvernement, mais parce qu'il y avait eu un accord tacite pour considérer qu'il « ne fallait pas » publier de tels faits. »

    Oeuvres dystopiques, des humains vers la machine

    Oeuvres dystopiques, des humains vers la machine

    Pires des mondes, vers la mutation inévitables

    Oeuvres dystopiques, des humains vers la machine

    Le dessin animé adaptant la ferme des animaux et le film 1984 sont bien des miroirs vénusiens, le film saturnien comme ses modèles, le dessin animé martial comme des livres et film plus bas, dont le fameux meilleur des mondes :

    Oeuvres dystopiques, des humains vers la machine

    Oeuvres dystopiques, des humains vers la machine

    Livre saturnien comme "nous autres" et "1984" Lune exaltée Saturne, c'est encore le retournement au terme de la fin du compte à rebours, il indique ce que vers quoi nous allons, implacablement, car le temps = Saturne. Mars/Mars de "Nous autres", Soleil en verseau signe d'avenir, c'est une image Venus+Uranus de celui ci (comme dans 1984). Écrit avant l'avènement d'Hitler en 1933, la réalité dépassera de loin la fiction, et il ne pourra que constater la faiblesse de l'humain, dans le "retour au meilleur des mondes" :

    Oeuvres dystopiques, humains et machines

    Huxley avec cette œuvre Saturne+Mercure, Lune opposée Soleil et Mercure/Soleil ainsi que l'inverse, a compris le concept de son frère, inventeur du transhumanisme, qui l'avait présenté 1 mois plus tôt.

                               

    Encore une interview à suivre attentivement.

    Oeuvres dystopiques, humains et machines

    Son frère, quel thème : Saturne+Mercure, la mutation alchimique, voilà un homme qui a sauvé l'humanité de sa mort prochaine en lançant le processus transhumaniste. Aldous, Mercure/Mercure, Soleil/Vénus et l'inverse (la marque des frères miroirs) ne pouvait que le comprendre et écrire des romans, le cancer étant le signe des romanciers. Il a signé avec "Ile", son grand Œuvre, à évoquer avec "The Island" dans un article dédié au clonage.

    Le pire a été évoqué dans des films et livres récents :

    Pires des mondes, vers la mutation inévitables

    Pires des mondes, vers la mutation inévitables

    Un cycle d'Uranus après la sortie du livre, le comité Orwell reprend les idées et les actualise dans "bienvenue dans le pire des mondes".

    Pires des mondes, vers la mutation inévitables

    "La chute", film traitant des derniers jours d'Hitler, ce n'est hélas que le début d'une autre dictature, nous dit le thème.

    Pires des mondes, vers la mutation inévitables

    Pires des mondes, vers la mutation inévitables

    Onfray a sorti le livre "décadence", Soleil avec l'astre de mort opposé à celui du meilleur des mondes et Lune sur celle du pire des mondes. Confirmant le vampirisme plutonien, il dresse une certaine fatalité devant l'inévitable gémeaux, de cette mutation sanglante, qui passera par les guerres, les sectes et les religions, qui ne sont que des sectes qui ont réussi. Beaucoup d'humains amènent vers ce renversement transhumaniste, par leur nature "transexuelle", comme Calamity Jane :

    Pires des mondes, vers la mutation inévitables

    Un thème de folle bélier saturnienne, un homme dans un corps de femme, un des pires thèmes féminins de Proastro (derrière Elizabeth Bathory). Je ne vais pas le décrire, pas envie de me prendre des commentaires de "chiennes de garde" ou autres féministes.

    Pas de jaloux, chez les hommes on a notre "femme au corps de mâle" Conchita "Saucisse" (wurts) :

    Oeuvres dystopiques, humains et machines

    On retrouve des connexions évidentes Soleil+Pluton/Lune, ils incarnent une image de la mort inévitable de l'humanité. Conchita avait il le choix ? Bien sur que non, il n'est qu'un chevalier d'Eon moderne.Le retour de Saturne sur Saturne natal a eu l'effet temporaire de le faire réagir, il veut abandonner son personnage, et redevenir homme, mais vous avez compris, cette bonne résolution ne tiendra pas.

    Contre ce pire des mondes, l'idiocratie plutonienne amenant vers une mort lente de l'humanité, il ne reste plus que le passage dans le robot

    Oeuvres dystopiques, humains et machines

    Oeuvres dystopiques, humains et machines

    La boite "Evotion", qui a conçu le terrible robot "Titan" dont je vous invite à regarder le visage cauchemardesque sur Google, pour pas vous faire déprimer encore plus sur cet article, les concepteurs n'ont rien fait au hasard, Soleil+Nord+Saturne+Mercure en balance pour la compagnie, un thème exceptionnel, Lune+Mars en lion, encore plus positif, et ils sortent Sheldon avec Lune+Mars et Titan avec Mars/Mars et un très bel alignement digne de l'élite sidérales des fils de putes Vénus+Mercure+Nord.

    Oeuvres dystopiques, humains et machines

    L'élite noire, elle, a sorti Terminator avec Saturne+Mercure, et l'histoire des androïdes d'Universal Soldiers avec Saturne opposé Mercure. Des tueurs Lune en scorpion, des chasseurs au service de l'occulte, pour supprimer le virus humain qui aura accompli sa mission, détruire une planète faisant partie d'une matrice buggée possédée par des vampires. Uranus étant l'avenir, nous ne sommes qu'une espèce intermédiaire, qui a crée le robot grâce à des cadeaux temporels, venus de l'avenir. Tout se passe comme prévu, tout va très bien, tout va très bien.

    Oeuvres dystopiques, humains et machines


  • Les robots, des personnes électroniques ?

    Pendant que l'Europe ne parlait que de brexit, le 31 mai 2016 est passé dans la quasi indifférence au parlement européen un projet de statut juridique pour le robot Soleil+Vénus sur Aldébaran en signe divin, criminel jovien, opposé Saturne, astre du renversement et Lune en signe de mort avec Uranus, faisant de lui une personne électronique avec des droits et des devoirs. La député européenne qui a écrit cela, comme vous le voyez, elle a de puissantes conjonctions en serviteur de la mutation vierge : Saturne+Mercure, la marque transhumaniste, avec Sud pour bien comprendre le renversement saturnal. Nouvelle Lune avec Neptune+Vénus, la marque de la libération de l'ère du verseau uranien, encore plus qu'Eisenhower elle comprend le rôle des robots, et essaie d'en freiner les dangers par l'exaltation mercurienne. Saturne sur sa Mars natale, Uranus des robots opposée à sa nouvelle Lune royale.

    Les robots, des personnes électroniques ?

    Mercure/Mercure, Mars+Vénus, la parlementaire a profité du Soleil entré en verseau robot uranien, et fait muter cette peur de se faire remplacer par le robot, pour muter avec lui (l'intelligence humaine martiale et la copie robot vénusienne).

    La loi a été présentée ce 15 février, en conférence de presse. Texte final à lire ici, rien n'est caché, je ne peux m’empêcher de copier-coller le début :

    "A.   considérant que, de la créature de Frankenstein imaginée par Mary Shelley au mythe antique de Pygmalion, en passant par le golem de Prague et le robot de Karel Čapek (inventeur du terme), les humains ont, de tous temps, rêvé de construire des machines intelligentes, le plus souvent des androïdes à figure humaine;

    B.   considérant que, maintenant que l’humanité se trouve à l’aube d’une ère où les robots, les algorithmes intelligents, les androïdes et les autres formes d’intelligence artificielle, de plus en plus sophistiqués, semblent être sur le point de déclencher une nouvelle révolution industrielle qui touchera très probablement toutes les couches de la société, il est d’une importance fondamentale pour le législateur d’examiner les conséquences et les effets juridiques et éthiques d’une telle révolution, sans pour autant étouffer l’innovation;

    C.  considérant qu’il est nécessaire de créer une définition acceptée par tous des notions de robot et d’intelligence artificielle qui soit flexible et n’entrave pas l’innovation;

    D.   considérant qu’entre 2010 et 2014, les ventes de robots ont augmenté en moyenne de 17 % par an, qu’elles ont connu en 2014 leur plus forte augmentation annuelle (29 %) et que les équipementiers automobiles et le secteur de l’électronique sont les deux principaux moteurs de cette croissance; que le nombre annuel de demandes de brevets dans le domaine de la robotique a triplé au cours des dix dernières années;

    E.   considérant qu’au cours des deux derniers siècles, les chiffres de l’emploi n’ont cessé d’augmenter grâce aux avancées technologiques; que le développement de la robotique et de l’intelligence artificielle recèle un potentiel important en matière de transformation des méthodes de travail et du mode de vie, d’accroissement de l’efficacité, de réalisation d’économies et d’amélioration de la sécurité et du niveau de service; qu’à court ou moyen terme, la robotique et l’intelligence artificielle promettent une grande efficacité et des économies conséquentes, non seulement dans la production et le commerce, mais également dans des domaines tels que le transport, les soins médicaux, le sauvetage, l’éducation et l’agriculture, tout en permettant d’éviter d’exposer des êtres humains à des conditions dangereuses, par exemple lors des opérations de nettoyage de sites pollués par des substances toxiques;

    F.  considérant que le vieillissement de la population est le résultat de l’allongement de l’espérance de vie à la suite des progrès des conditions de vie et de la médecine moderne, et qu’il constitue l’un des principaux défis politiques, sociaux et économiques du XXIe siècle pour les sociétés européennes; que d’ici à 2025, plus de 20 % des Européens seront âgés de 65 ans ou plus, avec une augmentation particulièrement rapide du nombre de personnes âgées de plus de 80 ans, ce qui modifiera fondamentalement l’équilibre entre les générations au sein de nos sociétés, et qu’il est de l’intérêt de la société que les personnes âgées restent en bonne santé et actives aussi longtemps que possible;

    G.  considérant qu’à long terme, la tendance actuelle au développement de machines intelligentes et autonomes, dotées de la capacité d’apprendre et de prendre des décisions de manière indépendante, ne suscite pas seulement des avantages économiques mais également de multiples préoccupations quant à leurs effets directs et indirects sur la société dans son ensemble;

    H.  considérant que l’apprentissage automatique offre d’importants avantages à la société en termes d’économie et d’innovation en améliorant considérablement la capacité à analyser les données, mais qu’il pose également des défis pour ce qui est de garantir l’absence de discriminations, un traitement équitable, la transparence et l’intelligibilité des processus décisionnels;

    I.  considérant que, dans le même temps, il convient d’évaluer les évolutions économiques et l’incidence sur l’emploi de la robotique et de l’apprentissage automatique; que, malgré les avantages indéniables apportés par la robotique, sa mise en œuvre risque d’entraîner une modification du marché du travail et la nécessité de réfléchir en conséquence à l’avenir de l’éducation, de l’emploi et des politiques sociales;

    J.  considérant que la généralisation des robots pourrait ne pas entraîner automatiquement une destruction d’emplois, mais que les emplois moins qualifiés dans les secteurs à forte intensité de main-d’œuvre risquent d’être plus vulnérables à l’automatisation; que cette tendance pourrait conduire à un retour des procédés de production sur le territoire de l’Union européenne; que la recherche montre que la croissance de l’emploi est considérablement plus forte dans les métiers qui ont davantage recours aux ordinateurs; que l’automatisation des emplois détient le potentiel de libérer les personnes des tâches manuelles monotones et de leur permettre de s’orienter à la place vers des tâches plus créatives et constructives; que l’automatisation demande des gouvernements qu’ils investissent dans l’éducation et d’autres réformes afin de favoriser les compétences dont auront besoin les travailleurs de demain;

    K.  considérant que, dans le même temps, le développement de la robotique et de l’intelligence artificielle pourrait avoir pour conséquence l’accomplissement par des robots d’une grande partie des tâches autrefois dévolues aux êtres humains, sans la possibilité de récupérer la totalité des emplois perdus; que cette hypothèse s’avère préoccupante pour l’avenir de l’emploi et la viabilité des régimes d’aide et de sécurité sociale et qu’elle pourrait conduire à un versement irrégulier des cotisations de retraite, si l’assiette de contributions actuelle est maintenue; qu’elle pourrait déboucher sur un creusement des inégalités dans la répartition des richesses et de l’influence, tandis que l’éventuelle application d’un impôt sur le travail réalisé par des robots ou d’une redevance d’utilisation et d’entretien par robot doit être examinée dans le contexte d’un financement visant au soutien et à la reconversion des chômeurs dont les emplois ont été réduits ou supprimés, afin de maintenir la cohésion sociale et le bien-être social;

    L.  considérant que, compte tenu du fait que les écarts sociaux se creusent désormais, avec une classe moyenne en diminution, il convient de garder à l’esprit que le développement de la robotique peut avoir pour conséquence de concentrer de manière importante les richesses et le pouvoir entre les mains d’une minorité;

    M.  considérant que le développement de la robotique et de l’intelligence artificielle aura forcément une influence sur l’environnement de travail et pourra susciter de nouvelles préoccupations en matière de responsabilité et en effacer d’autres; que la responsabilité juridique doit être clarifiée dans le modèle d’entreprise et lors de la définition du travail à effectuer pour le cas où un incident ou une situation d’urgence se produirait;

    N.  considérant que la tendance à l’automatisation demande que les personnes participant au développement et à la commercialisation des applications de l’intelligence artificielle y intègrent la sécurité et les valeurs déontologiques dès le départ, et reconnaissent ainsi qu’ils doivent être prêts à accepter la responsabilité juridique de la qualité de la technologie qu’ils produisent;

    O.   considérant que le règlement du Parlement européen définit un cadre juridique pour la protection des données à caractère personnel; qu’il pourrait cependant s’avérer nécessaire d’examiner plus avant certains aspects ayant trait à l’accès aux données et à la protection des données à caractère personnel et de la vie privée, étant donné que les communications des applications et des appareils entre eux et avec des bases de données sans intervention humaine pourraient continuer de susciter des préoccupations relatives à la protection de la vie privée;

    P.   considérant que les avancées dans le domaine de la robotique et de l’intelligence artificielle peuvent et doivent, dès l’étape de la conception, préserver la dignité, l’autonomie et l’auto-détermination de la personne humaine, particulièrement dans le domaine des soins et de la compagnie des personnes et dans le contexte des appareils médicaux, de la «réparation» ou de l’amélioration du corps humain;

    Q.   considérant qu’il est possible, en fin de compte, qu’à long terme, l’intelligence artificielle surpasse les capacités intellectuelles de l’être humain;

    R.  considérant qu’un développement et une utilisation accrus des processus décisionnels automatiques et algorithmiques ont sans aucun doute une incidence sur les choix dont disposent les personnes privées (comme les entreprises ou les internautes) et les autorités administratives, judiciaires ou autres autorités publiques pour prendre une décision d’une nature commerciale, autoritaire ou relative aux consommateurs; qu’il est nécessaire d’intégrer des garanties et des possibilités de contrôle et de vérification par l’homme dans les processus décisionnels automatiques et algorithmiques;

    Les robots, des personnes ?


  • Sommes nous encore au jour céleste de Vénus ?

    Saint-Valentin, la Vénus devenue "chagrin"

    La Saint-Valentin, fête des amoureux, marquait le passage du verseau saturnien pour les anciens aux poissons, signe de Pluton illusoire, et son miroir Vénus, qui y est maitre et exaltée, ce qui donne le caractère de ce jour. Comme vous le voyez, le 14 févier inaugure désormais l'entrée du Soleil en verseau, signe des échangistes (Auroville et Cap d'Agde) des gays (boites gays comme le Queen), ainsi c'est l'amour libre qui est loué et non plus l'amour en tant que sacrifice et don de soi à son(sa) compagnon(gne) et ses enfants.

    Pour honorer l'amour à la bonne date, c'est le 15 mars

    Saint-Valentin, la Vénus devenue "chagrin"

    Je ne me fais pas d'illusion plutonienne, à part moi, très peu de lecteurs penseront à cette date à fêter les amoureux vénusiens; cet amour poissons, plutonien, illusoire (on aime son miroir et une illusion qu'on se fait de l'autre) est illustré par le mythe d'Amour et Psyché :

    "Psyché est la fille d'un roi. Elle est d'une beauté si parfaite qu'elle excite la jalousie de Vénus, à laquelle on la compare. Elle a deux sœurs aînées, d'une grande beauté également, mais sur lesquelles Psyché l'emporte de loin ; toutefois, contrairement à ses sœurs, elle ne trouve pas d'époux, car les foules se contentent de venir la contempler comme une œuvre d'art et la vénérer comme une déesse. Vénus, jalouse de cette rivale et offensée par un tel sacrilège, ordonne à Cupidon de la rendre amoureuse du mortel le plus méprisable qui soit. Cependant, alors que le dieu s'apprête à remplir sa mission, il tombe lui-même amoureux de Psyché en se blessant avec l'une de ses propres flèches.

    Le père de Psyché, désespéré de voir que sa fille ne trouve pas d'époux, se rend à Didymes pour supplier Apollon de permettre à Psyché de se marier. L'oracle est catégorique : Psyché doit être abandonnée sur un rocher au sommet d'une colline, où viendra la chercher son futur époux, un monstrueux serpent volant. Désolé mais résigné, le père de Psyché exécute les ordres divins et abandonne Psyché à son funeste destin. Cependant, Zéphyr, le doux Vent de l'ouest, emporte la jeune femme jusqu'à une merveilleuse vallée. Il dépose délicatement la princesse dans l'herbe tendre, non loin d'un magnifique palais. Psyché y pénètre et y découvre un savoureux festin qui l'attend ; elle est servie par des personnages invisibles, dont elle entend seulement les voix. Elle s'endort ensuite dans une chambre somptueuse.

    Plus tard dans la nuit, son mystérieux époux la rejoint, lui demandant de ne jamais chercher à connaître son identité, cachée par l'obscurité de la chambre. Toutes les nuits, il lui rend visite puis la quitte avant l'aurore. La jeune femme apprécie de plus en plus les étreintes et les mots doux qu'ils échangent alors. Rien ne manque au bonheur de Psyché, si ce n'est de connaître le visage et le nom de son amant nocturne, et de revoir sa famille. Ses deux sœurs, amenées au palais par Zéphyr, sont folles de jalousie face à tant de richesse et de bonheur. Elles cherchent à persuader Psyché que son époux n'est rien d'autre qu'un horrible monstre qui finira par la dévorer. Terrifiée à cette idée, elle profite du sommeil de son amant pour allumer une lampe à huile afin de percer le mystère. Elle découvre alors le jeune homme le plus radieux qu'elle ait jamais vu. Mais une goutte d'huile brûlante tombe sur l'épaule du dieu endormi, qui se réveille aussitôt et s'enfuit, furieux d'avoir été trahi.

    Folle de chagrin et de remords, Psyché se jette dans une rivière. Mais la rivière, compatissante, la dépose sur la berge, où est assis le dieu Pan. Ce dernier conseille à Psyché de tout faire pour reconquérir l'amour de Cupidon. Alors la princesse part à la recherche de son amant. Elle erre de temple en temple, rencontrant Cérès et Junon, déesses qui refusent de l'aider dans sa quête. Enfin, elle parvient au palais de Vénus, qui la soumet à toutes sortes d'épreuves, comme une esclave :

    D'abord, elle doit trier, en une soirée, un énorme tas de grains de variétés différentes. Par bonheur, des fourmis, prises de pitié, l'aident à accomplir sa tâche, et le tas est trié à temps.

    Ensuite, elle est contrainte de rapporter à Vénus de la laine de moutons à la toison d'or, qui paissent dans un pré au-delà d'une dangereuse et profonde rivière. Un roseau, ému par l'infortune de la jeune femme, lui indique la marche à suivre.

    Puis elle doit rapporter de l'eau du Styx, puisée à même la source. Cette dernière se situe au sommet d'une haute montagne gardée par des dragons. Cette fois, c'est l'aigle de Jupiter (le roi des dieux) qui vient au secours de Psyché tandis qu'elle gravit la montagne. L'aigle va remplir une fiole avec de l'eau du Styx, et la remet à Psyché.

    Enfin, la jeune femme doit mettre dans une boîte une parcelle de la beauté de Proserpine, la reine des Enfers. Épuisée, Psyché est à nouveau tentée de mettre fin à ses jours. Elle est sur le point de se jeter du haut d'une tour quand, soudain, la tour commence à lui parler, la convainc de rester en vie et lui indique même comment réussir cette épreuve. Ainsi, elle parvient à récupérer une parcelle de la beauté de Proserpine. Mais sa curiosité la perd : pensant que la beauté de la déesse l'aidera à reconquérir Cupidon, Psyché ouvre la boîte et, aussitôt, plonge dans un profond sommeil, pareil à la mort.

    Entre-temps, Cupidon s'est échappé du palais de Vénus, qui l'y avait enfermé. Toujours épris de Psyché, il la ranime doucement avec la pointe d'une de ses flèches. Puis il l'emmène devant Jupiter en personne, qui convoque les dieux de l'Olympe (dont Vénus, enfin apaisée), et annonce publiquement le mariage de Cupidon et Psyché. Celle-ci est invitée à consommer l'ambroisie, ce qui lui confère l'immortalité. Le dieu et la nouvelle déesse sont alors unis en présence de tout le Panthéon, et un merveilleux banquet s'ensuit. Quelque temps plus tard, Psyché a une fille, nommée Volupté (Plaisir). L'amour (Cupidon) et l'âme (Psyché) sont ainsi réunis pour l'éternité." <- Toute ressemblance avec les contes pour enfants est purement volontaire.

    Ce mythe est tellement astrologique, qu'il vous dit tout sur les plutoniens, et vous donne de manière cryptée l'avenir de l'humanité. Les sexes sont voilés, l'apocalypse n'a pas eu lieu, sur la fameuse peinture.

    Saint-Valentin, la Vénus devenue "chagrin"






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires