• 5 mai, la fête à Macron ?

    EDIT 18 avril : Les comités ont choisi le 5 mai comme date de manifestation, pour essayer de lancer un "mai 2018"...à votre avis, à quoi s'attendre ?

    Mouvement du 22 mars, retour du cycle de 68 ?

    Mouvement du 22 mars, retour du cycle de 68 ?

    Mouvement du 22 mars, retour du cycle de 68 ?

    Oh bah ça alors, Lune+Pluton des patriotes, du rassemblement national, de nuit debout, de la zad de Notre-Dame des Landes, des initiés, des "cons". Là ou la pluton-nerie de la ZAD de Notre-Dames des Landes a réussi, celle de "Nuit debout" a échoué, et la manif du 5 mai a la meme Mercure, et donc la même forme que celle ci.

    Alors certes, la fête à Macron va refaire le monde, comme les débats des nuits debout entendaient le faire, ce n'est pas un hasard si on retrouve Lordon dans l'histoire de l'organisation de cette manif avec Ruffin, lui qui avait été un des acteurs des nuits debout. Le ciel confirme que les mêmes causes, ici mercuriennes, astre de la parole et les actes, produiront les mêmes effets.

    5 mai, la fete à Macron ?

    Macron est bien visé par ce mouvement, de manière astro-logique, le Soleil est pile sur sa Lune, opposée Jupiter, lui qui est aussi jupitérien Soleil opposé Jupiter. Hélas ce mois espéré de manifs arrive avec Mars opposé Mars de Macron, pendant 6 mois, il sera donc bien attaqué, mais il en sortira renforcé. Vouloir attaquer la finance jovienne, dont il fait partie, sans des moyens financiers importants, sans journaux, médias internet ou télé, c'est de la part des manifestants vraiment une plutonnerie...Notre Zeus n'est pas affaibli avant Jupiter sur son Soleil, soit une très mauvaise année 2019 pour lui.

    Mouvement du 22 mars, retour du cycle de 68 ?

    Mouvement du 22 mars, retour du cycle de 68 ?

    Ce qu'on appelle mai 68 n'est que la poursuite du "mouvement du 22 mars" initié par les étudiants de Nanterre, dont Cohn-Bendit. Au départ, les revendications n'avaient rien à voir avec le travail, dans le campus les filles avaient le droit d'aller dans le secteur des garçons, mais pas l'inverse, aussi les mâles en manque demandaient la libre circulation (balance ton porc on en était loin). Et dans cette fameuse journée du 22 mars, ils occupent illégalement l'université, avec enfin un mot d'ordre enfin plus intelligent : non à la guerre du Vietnam, non à l'impérialisme américain. Un échec hélas, le mois de mai va renforcer De Gaulle aux élections de juin, retour de l'ordre demandé par la masse silencieuse.

    Comme je l'ai indiqué dans l'article Uranus en bélier, nous entrons dans un cycle comparable à mai 36, la révolte uranienne était hélas pleine et totale en 36, Uranus dans la constellation du bélier, et non pas comme maintenant la fin de la constellation poissons, là ou est l’œuf couvé, l'enfant à naitre qui marque l'entrée du bélier, signe du "je" et des bébés. Signe martial, c'est la guerre entre les différents égoïsmes particuliers, les castes, ce pourquoi il a été constamment émaillé de luttes sociales. Il est encore trop tôt pour que ce mouvement prenne son ampleur, mais ce sera le cas en mai 2019. La SNCF, les Ehpad et autres organismes publics ne se battent pas pour les mêmes raisons, cela crée hélas une dispersion des luttes, qui sera gommé par le chômage, les hausses de prix consécutifs à la hausse importante des cours du pétrole, l'an prochain.

    Le fait de lancer le mouvement un 22 mars ne doit rien au hasard, si ce n'est la date anniversaire du mouvement universitaire et les 50 ans après 68, on retrouve Mercure+Vénus, en 68 il était en signe verseau, les jeunes révoltés, en 2018 il est en poissons, signe au contraire des personnes âgées, des hôpitaux, des maisons de retraite, cela concerne ainsi encore les révolutionnaires de 68, cette fois à la retraite, ce qui est assez "comique", car ces gens ont voté à 76% Macron l'an dernier, ce qui laisse un gout amer de l'héritage soixante-huitard. Le déclenchement de mai 1936 était marqué par un puissant thème uranien, mais aussi neptunien de révolte. Nous avons pas de telles marques ici, pour la naissance de cet égrégore qui ne peut que difficilement réussir dans l'immédiat, énergie poissons comme en 68.

    Mouvement du 22 mars, retour du cycle de 68 ?

    Et malheureusement, le traité dit "TFUE" ne va mourir, de concert avec l'UE, qu'en 2024, avec ce puissant cycle Uranus+Jupiter et Neptune entré en poissons.

    TF...quoi ? Derrière ce nom barbare, se cache un article 106, qui oblige chaque état à ouvrir à la concurrence, et donc privatiser à terme TOUS ses services public, interdisant tout monopole. Cet article laisse du temps aux états pour le faire, mais pas trop, il faut chaque année privatiser, ouvrir à la concurrence, sinon la commission européenne tape du poing sur la table, ainsi il y a quelques jours, quand une nouvelle directive européenne a obligé l’État à privatiser ses barrages, alors qu'il privatise déjà cette année Aéroport de Paris, la Française des jeux, et le changement de statut de la SNCF n'est qu'une manière plus lente mais progressive d'aller vers la privatisation, comme c'est en cours à la Poste. Merci de ne pas voir dans ce chapitre une propagande pour l'UPR, ceci n'est qu'un fait, et ayant fait les thèmes des hommes politiques et partis existants, AUCUN n'a un thème positif, mais pour comprendre cela, permettez moi un petit HS :

    Mouvement du 22 mars, retour du cycle de 68 ?

    La loi autorisant la création de partis politiques marque bien ce "merdier", les pseudos libérateurs neptuniens ne sont que services des 2 élites, qu'elle soit maçonnique saturnienne, ou jovienne bancaire. Pas de changement en vue dans la politique avant 2019 et ce puissant retour, qui peut bien nous mener à une dictature temporaire mais dure, celle des banques et du NOM, qui va remplacer celle de l'UE de fin 2019 à 2024. Mais que va t il bien pouvoir se passer pour qu'on en arrive là ?

    « Bilderberg 2018Proastro, prise en main »

    Tags Tags : , , , ,