• Astana, capitale de l'élite sidérale

    Quelle création que cette ville :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Signatures en capricorne qui ne trompent pas, ces gens usent du sidéral, ils sont occultes (Pluton et Soleil en scorpion), et ce moment choisi relève de l’œuvre d'art, si vous pensez à 2021 et mon article sur l'apocalypse. Cette ville se veut clairement une création post "merdier", la capitale d'un nouvel ordre mondial qui vient sauver un monde à l'agonie (chaos et sauvetage programmés, bien sur, c'est le ord ab chao).

    Prévoyante, l'élite sidérale a construit la capitale du NOM loin des cotes (cela évite de se prendre la montée des eaux comme New-York, la Babylone moderne) et sur un des endroits les plus froids de la planète, sachant pour le réchauffement climatique d'origine solaire (j'y reviendrai).

    Ce n'est pas pour rien si le symbole de la ville est un Samruk, équivalent du phœnix

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Qui est même sur le sol de la ville

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Et a pondu son œuf en haut de la tour emblème de la ville, tant qu'à faire :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    La pyramide "de la paix" symbolise à elle seule le fonctionnement du monde :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Là encore, c'est un bijou crée par des initiés : Soleil+Mercure en lion, les hermétistes qui ont le pouvoir, et des conjonctions en fins et débuts de signe qui ne doivent rien au hasard (mars/nœud sud, cette chère conjonction du 11 septembre 2001). Je reste volontairement vague pour vous pousser à apprendre le sidéral et lire cette carte par vous même, car c'est un livre ouvert sur la pensée de ces gens, ce thème.

    La pyramide fait 62 mètres, un chiffre qui ne doit rien au hasard. Quelle est l'étoile à 62 degrés du zodiaque ? Beta columba wezn (wezn = poids, ou encore en chinois "la seconde étoile du fils"). Et justement, la colombe est le symbole de la pyramide, il est sur son logo et sur les vitres comme une image orwellienne :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Pas de jaloux, la tour de l’œuf mesure 97 mètres (pour l'année de fondation de la ville), soit un puissant secteur céleste, l'hydre Tiamat, appelée à renaitre (qui a dit que le nouvel ordre mondial était donc la renaissance prévue de Tiamat, l'ordre mauvais de la fin des temps ?), et 105 mètres avec l’œuf (l'exaltation de Jupiter, comme par hasard astrologique).

    Une pyramide qui résume avec ces 3 niveaux le système de gouvernance mondiale :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    En bas, les "cons", le peuple, qui sommes dans l'opéra, les fausses vérités, tout est du théâtre, nous avons un faux Soleil (de faux dieux) :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Juste au dessus du faux Soleil, qui leur sert de table, l'élite non sidérale, les présidents, les ministres, les religieux, ceux qui n'ont qu'une partie de la vérité. On le voit, ils ont contrairement à nous une ouverture au plafond sur le véritable Soleil :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Au 3ème niveau, proches du Soleil, l'élite sidérale, qui là aussi se divise en 2 catégories. Ceux qui assistent aux réunions, en arrière plan, et sont chargés d’être les intermédiaires entre la vraie élite et l'élite des pantins, en leur conseillant par ex, comme pour Sarkozy, de se relancer en politique à la pire date possible (retour de Saturne sur natal). Autour de la table, les maitres du monde observent l'élite, ils tirent les ficelles, ils ne passent pas ou rarement à la télé, l'idée c'est d'user les fusibles en dessous, des présidents et ministres jetables, contrairement à l'élite sidérale qui ne peut être renversée, connaissant le destin :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Cela doit vous rappeler le mythe de la caverne de Platon, sauf que depuis la redécouverte de la vérité sidérale par l'élite, un niveau supplémentaire à été ajouté. Comme pour Paris et tant d'autres villes, des monuments placés sur un axe symbolique, astrologique, ont été bâtis. D'abord, le palais présidentiel, qui rappelle la Maison-Blanche, construire par Jefferson, qui aurait été inspirée par les plans du château de Rastignac :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Les 2 colonnes rappellent Jakin et Boaz, les deux piliers à l'entrée du temple de Salomon. Une tour est masculine, l'autre féminine, les cathédrales à deux tours comme celle de Chartres respectent cette distinction :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Au bout de l'axe, l’œuf contient un lieu énigmatique, contenant une représentations des 17 religions majoritaires du monde, toutes réunies autour d'une seule (qui a dit la future religion du NOM ?). Il existe aussi un drôle de panneau, qui ne peut être actionné que par le président du pays (c'est son empreinte) :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Ou trouve t on pareil panneau ? A la fin de "Total Recall", le héros parvient à libérer les gens de la prison martienne en enclenchant le panneau :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Qu'enclenche donc cette commande ? Réponse sur le thème de ce "Bayterek" :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    Lune+Pluton en scorpion...sans blague ? Pour vous donner une idée, voici une version "fan made"

                                      

    Je ne peux vous laisser sans placer l'emblème astrologique de la ville, que ceux qui ont des yeux regardent (c'est encore un livre ouvert) :

    Astana, capitale de l'élite sidérale

    « Chanteuses américaines, sous le signe du sexePluton et les peurs de fin du monde »

    Tags Tags : , , ,