• Astronomie = astrologie ?

    Beaucoup disent que l'astronomie n'a plus rien à voir avec l'astrologie, car 1- ce sont des astronomes qui confondent tropicalisme et astrologie, il est normal qu'ils se moquent des tropicalistes, qui selon les médias feraient de l'astrologie, 2- cela arrange le business des tropicalistes que constellations et signes soient différents, car cela évite d'apprendre l'astrologie et décevoir le client avec le réel, on dit seulement ce qu'il veut entendre. Voyons voir ce que dit le ciel.

    La découverte de Neptune, et les analyses de thèmes me permit de saisir un principe essence-ciel :

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    La parenté de la découverte de Neptune est complexe, d'abord Galilée l'avait observé, il avait noté dans son carnet le déplacement étrange de cette "étoile fixe", et son erreur fut de ne pas comprendre que ce n'était pas une étoile fixe mais une planète. La confirmation de l'existence de Neptune se fait un cycle de Pluton après, Lune opposée Lune, Saturne en verseau céleste (ce qui est caché se dévoile). Planète découverte avec Lune+Nord comme Verrier, Jupiter taureau

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    L'autre complexité est que Galilée était aussi plutonisé verseau céleste, signe d'astronomie, avec Mercure en verseau (je regarde le ciel), Galilée ayant de plus la fameuse conjonction "élite sectaire" qui fait la comparaison avec le Soleil+Pluton+Sud, ce Soleil+Pluton+Mercure. On retrouve des Neptune+Mars opposés, soit "la victoire de Neptune", en 2 temps, d'abord l'observation de Galilée dans son carnet, et Le Verrier découvre Neptune, mais une première, non par l'observation directe, c'est par les maths, il envoie ensuite les coordonnées mathématiques à son assistant, pour voir si au degré céleste prévu, il va observer la planète, ce qui est le cas, à 1 degré près du calcul.

    Le Verrier ne pouvait qu'etre lié avec la découverte plutonienne de Galilée, meme Mercure, ils regardent le meme astre, ce fameux secteur d'exaltation de Saturne, que nous verrons plus bas

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Avec l'aide de son ami astronome Arago, au hasard plutonisé, Mercure et Soleil verseau, il tente de faire nommer l'astre "Le Verrier", nous avons Soleil+Mars+Mercure soit "le nom d'un humain", ou encore "le nom que je porte", et quel hasard, sur Lune du mathématicien, et il propose le sien. La Lune est avec Saturne+Neptune de la découverte (Neptune cachée est dévoilée), mais exaltée Mars, mon égo, moi humain découvreur.

    Heureusement pour nous, le nom est refusé, et Janus semble favori, ce qui aurait été très logique vis à vis de l'influence de l'astre, que nous verrons sur le blog dans d'autres articles. Janus, le dieu des portes, du choix, du commencement et de la fin, ces portes s'ouvrent. Hélas, par cohérence mythologique vis à vis des autres noms d'astres romains, Neptune, le dieu des eaux profondes, l'emporte, alors que Neptune est astre de libération céleste par le biais de portes astrales.

    Astronomie = astrologie ?

    Lune+Saturne+Neptune pour le choix de Neptune comme nom, on est bien dans la nature de Neptune, qui n'est pas que martiale, une extension de l'humain, mais aussi un miroir/porte, Le Verrier a été assez malin pour soutenir ce nom et victoire martiale sur la sienne, et Mercure, astre du nom, sur sa Neptune, sans oublier la conjonction sur sa Mercure, il n'a pas le nom mais il en a la paternité. Neptune est un astre paradoxal, astre d'ordre capricorne, mais exalté en verseau désordre, ce qui indique bien que l'ordre nait du désordre, la théorie du chaos, ce pourquoi Saturne, astre du renversement, est avec Neptune, ce n'est que grace à Saturne qu'un nouvel ordre neptunien peut naitre. Le sens de "vérité cachée" que signifie aussi ce Saturne+Neptune va aussi avec le dieu Neptune, tout autant que pour Janus, le dieu caché derrière une porte qui attend de s'ouvrir (qui a dit des éclipses).

    Astronomie = astrologie ?

    Comme par hasard, une ville des USA est nommée Neptune city, on retrouve les classiques, sans oublier la Jupiter exacte de Verrier, avec Pluton, ça alors.

    Mais allons plus loin en comparant Herschell, découvreur d'Uranus, Lowell et Tombaugh, découvreurs de Pluton, avec Verrier :

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Bon sang, pleins de plutonisés, comme Galilée et Arago, Tombaugh ayant la même Jupiter, Lowell Uranus opposées et même secteur solaire que Galilée et Verrier (pas plutonisé, il n'observepas ce qu'il appelait "planète X", confirmée par un amateur). Herschell, s'il avait un thème Lune+Uranus+Vénus pour voir l'astre, il est Pluton+Mercure comme Galilée, Neptune+Mars Orion.

    Le thème de Proastro est éclairant :

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Astronomie = astrologie ?

    Programme plutonisé, comme nos découvreurs astronomes, et attention Lune+Pluton opposée celle de Tombaugh, Mars Orion pour chasser les étoiles et Uranus+Vénus pour voir l'avenir Uranus comme le logiciel, meme Saturne et Soleil sur Lune de Galilée, et Arago l'astronome tout autant plutonisé, Vénus image du ciel verseau.

    La première conclusion de ces thèmes est évidente : faire de l'astrologie stellaire, en se basant sur les étoiles sur son logiciel, c'est bien faire de l'astronomie. N'en déplaise à ceux qui confondent tropicalisme idiot et astrologie, ils feraient bien de s’intéresser aux influences des constellations au lieu de rire des signes tropicalistes, mais comment les blâmer, c'est sur que Teissier et autres donnent le bâton (11 septembre 2001, un "bon jour pour les transports", disait elle).

    La seconde conclusion, plus dérangeante, est que, que l'on fasse de l'astrologie ou de l'astronomie, on ne fait qu'étudier le fonctionnement d'une illusion, d'une simulation, d'un égrégore, que l'étude des astres permet de décoder, mais on ne décode qu'une matrice. J'aurai l'occasion d'évoquer la nature plutonienne encore dans d'autres articles, car vous vous doutez, j'ai beaucoup de confirmations en base de données téléchargeable sur le blog.

    « 2022, quelle est la candidate d'Attali ?Kim Jun-Un, illuminé saturnien »

    Tags Tags : , , ,