• Depuis l'au delà, vraiment ?

    La sortie d'un nouveau livre sur l'au delà de la part de Werber nous permet de valider quelques lois astrales présentées sur le blog :

    Depuis l'au delà, vraiment ?

    Depuis l'au delà, vraiment ?

    Le film sort avec la conjonction Mars+Vénus, qui marque, au pif le film "au delà". C'est donc bien le miroir de l'égo du témoin ou conteur qui est exprimée dans ces récits, et pas une vérité, seulement une réalité miroir, qui correspond aux attentes ou souffrances. Uranus opposée Jupiter et Uranus+Jupiter, c'est bien une fois en une dimension meilleure, supérieure, céleste (uranienne). Le livre de Werber insiste par la Lune+Neptune en verseau sur la possibilité révolutionnaire, d'éveil, de libération, mais par un sacrifice hélas, la Lune est sur l'étoile d'Andromède, celle qui accepte de se sacrifier, de mourir pour sauver son peuple momentanément. Soleil+Mercure sur exaltation Mercure, les morts du livre auront une porte de communication pour se faire entendre de médiums, dans le livre ?

    Depuis l'au delà, vraiment ?

    Depuis l'au delà, vraiment ?

    Il n'en est pas à son coup d'essai, comment ne pas citer son meilleur livre : les thanatonautes, sorti 2 cycles de Jupiter plus tôt, déjà avec Mars+Vénus, et dans ce livre le coté "Saturne+Mercure", soit voyager dans le ciel caché/l'au delà est central, le héros apprend à faire des "sorties" de plus en plus "loin" dans l'au delà. Le coté uranien et neptunien avec Mars et Vénus appuie que cet espace est en plein le miroir de nos rêves, de nos images mentales de ce que devrait être

    Depuis l'au delà, vraiment ?

    Depuis l'au delà, vraiment ?

    Werber avec son Saturne+Jupiter ne pouvait que dire avoir vécu une expérience de vie passée en atlantide Saturne+Jupiter, la religion/civilisation qui vénérait le "père" et la "mère" mais a été remplacée par nos religions/civilisations paternelles, joviennes, telles Sumer. L'Atlantide mérite son article, je l'ai introduit avec Werber car c'est au cœur de ses livres. De par ses connexions au père Brune, j'invite ceux qui le connaissent à tenter de les mettre en relations, des livres en rapport avec la TCI (communication avec des égrégores confondus avec des "morts" par le biais de radios), c'est bien sur sa voie, il peut etre celui qui aborde rationnellement ce sujet, en scientifique, pour comprendre, parce que Brune est hélas trompé par ses croyances personnelles, que ce soient en Dieu ou sa religion, qui sont utilisées par les égrégores qu'il se crée (merci sa nature fortement vénusienne et jovienne de foi).

    Depuis l'au delà, vraiment ?

    Depuis l'au delà, vraiment ?

    Pour ceux allergiques à Werber, l'explorateur de l'au delà, traduit et édité par Jovanovic, on retrouve Soleil sur Lune verseau, on retrouve encore la connexion Uranus/Jupiter, on retrouve le Mars+Vénus. Vis à vis de l'au delà, les conjonctions de copie de l'égo sont opposées, et les Soleil sont opposés. Nous avons juste ici une illustration du principe exposé en boite de Pandore 8, sauf qu'au lieu de la fin lion, les oeuvres "idéalistes", uraniennes, le beau ciel tout beau paradisiaques seront fin verseau.

    « Pascot, Lucet, Rabhi, les combattants taureauUranus, nom astro-logique »

    Tags Tags : , ,