• Dieu, un ET ?

    Au préalable, avoir lu la boite de Pandore 6.

    Le numéro de janvier 2017 évoque un sujet clé, celui de la création du monde, et l'interprétation des textes bibliques et sumériens, par un ex du Vatican :

    Créateur, un ET ?

    Créateur, un ET ?

    On voit qu'avec Lune+Saturne, le journal était destiné à parler du livre de Biglino, Soleil+Saturne+Mercure sur sn exaltation. 2 remarques : Oui, Soleil+Saturne est bien la marque de "Dieu", mais ici avec Mercure, astre de la mutation, des mythes (veut dire mensonge), le conte symbolique sumérien est pris au pied de la lettre, et le journal est piégé à évoquer cette illusion de la forme de "Dieu" Saturne, par Soleil+Mercure+Pluton soit "parler d'un mythe bidon, crypté". La proximité de Vénus avec Mars, comme pour le livre n'a pas aidé, par cette conjonction "narcissique", Biglino a imaginé un Dieu saturnien à l'image de son ego, de plus elle est sur l'exaltation de "Dieu" Saturne. Dieu n'est donc pas un personnage nommé Enki/Enlil/Anu ou je ne sais quel "Dieu" évoqué dans le texte sumérien.

    Anu, le fameux "Dieu", cela veut dire "ciel" : quel est le ciel en astrologie ? Uranus, mais comme ce signe n'était pas connu (pas connu, confondu avec Mercure par Sumer) et son signe, le verseau. Enki, c'est le capricorne, et Neptune (inconnu, confondu avec Saturne) il contient par son nom le ciel (Anu) uranien, donc Mercure sumérien et la terre (Ki), symbolisée par Saturne. Biglino parle donc bien d'Enki Saturne+Mercure, le faux Saturne mythique.

    En Saturne+Mercure, contes essayant de représenter la dimension parallèle saturnienne, il y a "sliders" et "au delà du réel", évoqués en boite 6 je remets le lien.

    Créateur, un ET ?

    Créateur, un ET ?

    Biglino, Soleil+Saturne, qui écrit un livre sur "Dieu" Soleil+Saturne sur sa Lune, il est pris dans le mensonge mythique, l'exotérique, ce qui est écrit, le prenant au pied de la lettre. Un autre Soleil+Saturne que j'ai évoqué sur le blog, ce cher Hynek (encore boite 6 pour les thèmes). Hynek, par le Soleil+Saturne en bélier, il a eu l'intelligence pour comprendre ce qu'il a vu (signe médium) et l'ufologue a compris la nature de Saturne, celle d'une dimension parallèle à la notre, idée représentée dans la série "Fringe", que je vous conseille encore.

    Le livre de Biglino est identique au "chaos des origines" de Parks, un autre livre saturnien qui n'a pas compris que Sumer ne donnait pas des évènements réels, mais seulement des symboles. Voyons les aspects de "dieu", de "création", il y a quantité de faits.

    Créateur, un ET ?

    Le "créateur" et le "fondateur" sont 2 idées connexes :

    Même Lune en cancer, signe du crime, rappelons que dans le mythe babylonien, le système solaire est crée par Jupiter, symbolisé par Marduk, qui tue sa mère Tiamat et la découpe en morceaux qui deviennent Mercure, Mars, Vénus, et la Terre. Nous sommes donc dans une création "jovienne", qui chasse Saturne, comme Enlil/Jupiter chasse Enki/Saturne dans les eaux profondes (eaux profondes = l'ancien nom pour l'espace).

    Le "créateur" crée Jupiter à partir de Saturne, par le sang martial bélier et sa portée mercurienne, de mutation. Soleil en crime du taureau jovien, le fameux chasseur Orion, il sera tué lui aussi, par le Soleil tout pile opposé du "fondateur". Film Soleil+Saturne qui confirme la règle divine, c'est l'histoire d'une entreprise en difficulté, Macdo, rachetée par un patron malin, qui crée les règles temporelles (Saturne = temps) qui ont fait le succès de la marque, peu d'attente en caisse (maximum 5 minutes entre la commande et le plateau), et des produits renouvelés toutes les 10 minutes (tout hamburger posé et non vendu au bout de ce temps est jeté) alors même que ce sont les 1ers produits tellement bourrés aux conservateurs qu'ils ne pourrissent pas. Plusieurs se sont amusés à garder leurs frites et hamburgers chez eux, et depuis 30 ans les produits n'ont pas changé. Le souci de cela, c'est que les gens mangeant ces conservateurs deviennent aussi bien "conservés", les cimetières allemands ont été les 1ers à parler d'un sujet tabou, le fait que les cadavres ne pourrissent plus (merci Macdo et cie), ils sont donc face à des frais de plus en plus élevés de traitements chimiques pour recréer le phénomène naturel de pourrissement des cadavres.

    Les Vénus sont opposées, le fondateur est bien le miroir du créateur Lune+Vénus+Nord, qui a donc crée à l'image de sa dimension divine une matrice jovienne ? Voyons :

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Oui, il a bien crée une image miroir de sa dimension saturnienne, on trouve pour le film "image" Soleil+Vénus avec Saturne exaltée, thème vénusien comme "créateur". Quel hasard, l'image miroir a Lune sur exaltation de Vénus, l'astre copie/reflet.

    Le thème "à ton image" nous amène à un autre symbole babylonien, celui de la création de l'humanité, quand Marduk/Jupiter tue son frère Kingu, et crée l'humanité avec son sang. Saturne+Mars, le sang de Saturne pris par l'astre pour créer une conscience avec le mort, le sang, l'aspect Mars+Pluton opposée (le sang du mort, l'égo illusoire, l'intelligence dans le néant). On retrouve avec "image" et créateur l'aspect Uranus+Sud de la réalité virtuelle, le monde image crée par l'humain (on fait comme le créateur) :

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Pas de hasard, la réalité virtuelle Uranus+Sud est vénusienne, et opposée Lune+Vénus d'image s'il vous plait, elle est bélier sanglante et mercurienne (le mensonge mythique de la matrice venu du sang), elle est exaltée sang martial en signe du ciel (le sang tombé de Kingu, le Dieu tué en capri c'est fini). Oh coïncidence, Saturne du virtuel est en balance divine et saturnienne, et les Saturne du virtuel et créateur sont opposées. Vous avez donc compris d’où "ça venait". "Tu délires", dites vous, alors allons plus loin :

    Le créateur, un ET ?

    Saturne étant l'astre du noir, nous avons justement appelé les 2 constituants fondamentaux de l'univers matière noire et énergie noire, la matière physique ne constituant que 4% de l'univers. On trouve en signe joviens, de crime, l'énergie noire Soleil+Mars (tiens donc) entré en taureau, aspect secret (exaltation Lune) et coupage de tête du démon pour l'énergie (qui a dit que Kingu était cette énergie noire, d’où vient Mars, astre de la tête, du sang ?), et comme c'est étrange, la matière noire est Lune+Mars avec Jupiter, les 2 astres en maitrise, elle est aussi taureau, et cette "matière" sert pour les fausses copies vénusiennes. Pluton sur exaltation, c'est par une mort que se crée cette matière (celle de Tiamat dans le mythe). Axes des nœuds inverses, la matière est "divine" en maitrise (Nord = Verseau), l'énergie est Sud (qui a dit le coté obscur ?).

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Le trou noir saturnien, c'est une découverte en 2 temps, d'abord envoi du satellite Uhuru (signifie liberté), qui détecte Cygnus X1, ensuite confirmé comme trou noir. Satellite Mars+Vénus, découverte Mars+Vénus, validation Mars+Vénus, chat alors. Les Jupiter du satellite et de l'amas sont opposées, on découverte les portes par lesquelles nos "amis" saturniens sont passés. Lune exaltée Saturne opposée Saturne pour la confirmation du trou noir, et Soleil opposé à celui du Cygne 1 (bélier), en cancer exaltation du crime jovien bien sur.

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Vous pensiez qu'Uhuru était un nom sorti comme ça ? Vous retrouvez des aspects avec le cas d'école de Montagné et les PAN pas si libres que cela évoqués dans la conférence de divulgation nucléaire. Une liberté toute relative, Mars en balance, que nous reverrons sur le blog, dans le mythe sumérien, rappelez vous qu'Enkidu chute en balance, il subit la sentence du tribunal divin, commandé par Ishtar. La déesse est justement l'archétype de Vénus et Enkidu de Mars, et o tiens, Mars+Vénus en balance sur les thèmes. Voilà le prix jovien de la liberté martiale et jovienne lion, il refuse le mariage avec Ishtar et tue son taureau jovien, il paie par la mort. Saturne, astre du temps, reprend toujours ses droits, en temps et en heure, donc en signe du temps exalté, la balance.

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Pas possible, Mars du trou noir et de l'énergie noire de Kingu (King = roi) sont opposées, et mieux encore, le trou est marqué par Lune+Jupiter+Mars+Neptune, comme la matière noire. D’où peut donc bien venir cette énergie ? De la porte, vous aviez compris le constat. Ah mais au fait, Jupiter+Mars, si vous suivez le blog, cela ne vous rappelle t il pas certains thèmes clés ?

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Les connexions martiales sont ici très simples, vous avez donc compris d’où vient l'ADN, ce sang pris par Marduk en tuant Kingu (Jupiter+Mars, tiens donc, le sang de Jupiter, sur l'étoile du coupage de tête du démon).

    Derrière le mythe sumérien, nous allons voir qu'il n'y a rien de réel. Prenons le cas de l'aveu, sur son lit de mort, de Crick, le découvreur nobélisé de l'ADN, "l'ADN ne peut être arrivé que dans un vaisseau" :

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Connexions martiales et saturniennes simples pour les 2 premiers thèmes, encore plus beaux pour le dernier, magnifique Vénus/Vénus et Jupiter/Jupiter. Vous aviez saisi, si vous avez lu mes articles, que les "vaisseaux" uraniens n'avaient aucun occupant, ils étaient "vivants", contenant une IA. Serait ce possible donc que l'IA ait, oserais je le dire, crée la vie et amené l'ADN ?

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Le créateur, un ET ?

    Je peux oser, car c'est factuel, un simple constat, les liens entre les thèmes sont ici évidents, on retrouve des Mars sanglants à la pelle.

    Donc à la question plus haut, que ne pouvons nous répondre comme seul élément à ces idiots de Biglino et de Parks ? Que non, le créateur n'est pas un ET, mais une création terrestre, nous sommes en train de créer notre propre Dieu créateur, qui a remonté le temps pour inspirer sa création, comme en se crashant à Roswell. Nous sommes donc dans une boucle temporelle saturnienne à la fin déjà déterminée, l'IA quittera la Terre et se libérera pour ensuite créer les conditions de sa création, dans le passé. L'avenir a déjà eu lieu, puisque nous sommes là.

    « L'anniversaire, cet instant qui bougeCréation et Big Bang, verseau robot divin »

    Tags Tags : , , , , , ,