• Films et personnages, reflets vénusiens

    Regardons le vaste sujet des personnages de films, avec d'abord le concept de film :

    Personnages de films, astro-logiques ?

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Le film est de nature martiale et vénusienne, tel la réalité virtuelle et l'intelligence artificielle. Mais le terme "virtuelle" et "artificielle" sont de trop, Vénus est un miroir, un reflet, si l'autre coté du miroir est "virtuel", ainsi en est il de notre réalité, et si l'égo martial qui est projeté est "artificiel", il en est également pour notre égo. Le film est marqué par Mars+Mercure, l'autre partie de l'égo, qui a voyagé dans une autre dimension. On retrouve le Pluton+Nord du thème de "Dieu" et du "Diable", des films réels, reflets du film "humain", nous remarquons le même axe Jupiter/Jupiter poissons opposés Saturne vierge vis à vis de l'IA, comme si une intelligence jovienne parlait à une intelligence parrallèle saturnienne, ce qui rappelle d'autres thèmes déjà vus :

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Le ciel nous dit de ne pas considérer ces égrégores vénusiens des films, comme des personnages d'univers sans importance, mais comme des êtres en vie dans leurs propres univers, les ET vivants eux mêmes dans leurs films, dont la teneur dépend de ce qu'ils projettent. Car nous n'avons rien à dire :

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    L'humanité vit elle aussi dans un film, dit le ciel, nous sommes des "martiaux qui parlons", comme les personnages de films, ainsi l'humanité est Soleil+Mars+Mercure et l'humain est Soleil+Mars et Lune+Mercure (ce qui revient à la même merde).

    Vous vous dites que je délire, nous allons ainsi regarder 4 films emblématiques, du cas le plus simple au cas le plus incroyable :

    Personnages de films, astro-logiques ?

    Commençons doucement avec Truman Show, qui nous présente bien le fait que la vie soit un film, mais et c'est la clé, on peut en sortir, la faire évoluer, quitter le plateau de tournage, merci Mercure avec Soleil+Mars, on finit par gagner, voyager, muter, etre le maitre jovien de sa vie, son propre Dieu, et on envoie chier le réalisateur.

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Le film "Last action hero" nous présente le voyage et la rencontre mercurienne entre l'acteur et le héros de son film, merci Mercure pile sur Mercure, c'est une expérience quasi médiumnique dans laquelle le personnage du film évolue hors du scénario et comprend que sa vie dépend des entrées que fera son film et des désirs d'obscurs connards dans leur bureau. Mercure conjoints avec Mars, l'égo copie de Jack Slatter symbolise parfaitement cet aspect de l'acteur. On a hélas vu au ciné des aspects moins sympas de son thème, comme celui de Soleil+Pluton+Saturne, son incarnation de voyage mercurien dans le temps et de jugement dernier dans Terminator, que j'ai déjà évoqué.

    Le héros qui le fait voyager, Danny, a eu un ticket magique permettant de voyager entre les films (les dimensions vous aviez compris), qui aurait appartenu "à Houdini", regardons :

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Houdini et l'acteur de Danny sont ainsi liés au film, comme si Houdini permettait à l'acteur de trouver son père caché Jupiter+Saturne dans une autre dimension (Jack Slatter) et réaliser qu'il devait lui laisser vivre son existence dans son monde idéal, et devenir le maitre de sa vie, etre le jovien, ne plus avoir peur. Le ticket n'est pas une fin mais un prétexte au changement du héros, mais hélas la Mort du film "septième sceau" se transporte dans notre dimension/film, la Lune étant en poissons signe de la Mort plutonienne, mais attendez de voir ça...

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Septième sceau est justement Lune+Jupiter secteur du film, d'Houdini et l'acteur de Danny ! Quel hasard, n'est ce pas ? Pour le ciel, cette "téléportation" est réelle, elle existe, et Jupiter contrôle ce passage. Soleil opposée Pluton pour un film sur la Mort plutonienne, et elle apparait dans un film ou les 2 sont conjoints en micro, quelle coïncidence.

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Encore mieux, l'acteur jouant la Mort (avant de jouer le sorcier Gandalf) a Jupiter opposée à la fameuse du film (la justice jovienne qui accomplit la sentence), et le film est Vénus pile sur sa Vénus.

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Avant de jouer le démon dans "l'enfant sacré du tibet", Charles Dance incarne un méchant très astral, Lune pile sur sa Lune, et avec Mars opposée Mars et Vénus opposée Vénus de Danny, ils étaient destinés à se disputer le ticket de téléportation.

    Venons en maintenant au niveau 2, quand un héros emblématique de film a une date de naissance, et ses aventures ont des dates dans des romans :

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Indiana Jones est la copie égrégore, dans une autre dimension, d'Harrison Ford, il est un moyen d’être maitre de lui, au travers d'un rôle. Ils ont tous 2 ce Saturne+Uranus, soit renverser un caractère chaotique par le biais d'aventures qui changent l'inconscient du héros.

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Dans le 3, la quête du Graal est ainsi la reconquête du père jovien (obsession de Spielberg jovien), incarné par Sean Connery : L'acteur a ainsi Jupiter en gémeaux comme Ford, le ciel nous indique qu'ils sont "pères jumeaux", comme si l'un apprenait à l'autre et inversement. Jupiter sur Soleil d'Indiana, le ciel nous dit que l'acteur est bien le père d'un héros d'un film.

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Le 1, la quête de l'arche d'alliance, est l'histoire d'une défaite, il cherche l'arche, la trouve mais la laisse au gouvernement, mais il trouve l'amour vénusien, c'est mieux. On voit que l'acteur et le héros sont soumis au même retour vénusien, à l'époque du film. Dans ce film plutonien, le héros est face à "Dieu", et il comprend qu'il ne doit pas le regarder (Pluton sur Mercure, néant+regard), ce qui les sauve.

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Le 2, il y a tant de choses à dire sur l'élite satanique adepte des rituels qu'il faut le laisser de coté, passons au 3, le Graal, qui au passage mérite son article, mais regardons ici ce film: Jupiter+Vénus, soit l'image du père, j'aime mon père, ou l'image de la maitrise (en passant 3 épreuves), c'est dans ce film que Ford va comprendre lui même son rapport au père, tout comme ce rapport du héros est visible sur le thème du film, Vénus+Jupiter sur Vénus+Pluton, soit l'égrégore miroir de l'autre dimension qui trouve son père et vit une aventure astro-logique. Il renonce à la quête, à toucher le Graal, et le laisse tomber.

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Tiens donc, le 1 et 3 se déroulent avec Lune+Saturne, Mars+Vénus en Orion, la chasse aux trésors.

    Le dernier cas, nous avons cette fois 3 dates de naissance de héros, "retour vers le futur" :

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Marty est Soleil+Vénus sur Soleil de Fox, qui lui aussi est vénusien, et ils ont la même Mercure en gémeaux, mais quel hasard. Quand à Doc, il a la Jupiter tout pile sur celle de Lloyd, soit le père, le prof, l'enseignant, mais qui a besoin d'un déclic. Il dit souvent nom de Zeus, phrase devenue culte, Zeus étant Jupiter, on voit que la phrase de l'acteur/héros est astrologique, il s'appelle lui même ahaha. Le lien entre les 2 héros Soleil en Orion chasseur est magnifique, Doc veut mettre fin au pouvoir du temps, il veut chasser dedans, merci son Soleil+Saturne+Pluton (ce qui rappelle Schwarzenegger, qui voyage dans le temps dans Terminator, ils ont au hasard cet aspect).

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Jennifer Parker, femme de Marty, est liée aux 2 reflets, que ce soit Marty ou Fox, magnifiques thèmes vénusiens, comme quoi Vénus dirige des liens au delà des dimensions.

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Le personnage a été incarné par Shue, une vénusienne, sans déconner ?

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Dans le 1er, Marty doit réunir ses parents, la proximité natale entre l'actrice incarnant la mère et Fox n'a pas besoin d'encadrés, mais le lien entre Marty est l'actrice est magnifique, Mercure/Mercure, Soleil et Lune en signes identiques, elle incarne bien le reflet de la "mère de Marty".

    Mais le mieux reste à venir, concernant le 1er film :

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Nous avons la fameuse date du "déclic" concernant le convecteur temporel et les fameux 2,21 gigowatts. Lune+Uranus, il perce le secret de la machine pour aller voyager dans le futur, lui le saturnien, astre du temps, devient maitre du temps Soleil+Saturne exaltée en balance saturnienne, et Jupiter+Pluton, il devient maitre de la mort, pouvant empêcher les choses d'arriver, à commencer par sa propre mort :

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Egrégores de films, vies astro-logiques

    Doc a lu la note déchirée, il porte un gilet pare-balles, mais Marty doit le croire mort (Soleil+Pluton+Sud) pour faire un voyage mercurien dans le temps/passé saturnien, sans quoi il n'y aura pas de découverte du convecteur, et pas de lecture du papier "vous allez mourir à telle date". Saturne pile sur Saturne, cette action de modifier son passé est donc permise par l'astre qui renverse, modifie, puisque le changement a la même énergie que le temps, du coup on peut se dire que ce temps a déjà été renversé, tué, évité. Si vous vous rappelez mes articles sur Roswell, Fatima et tant d'autres PAN et OVNI, cela vous indique beaucoup de Doc "ET", qui appliquent le principe visible dans ce film. On reparlera du voyage dans le temps sur le blog, y'a le temps...

    Personnages de films, astro-logiques ?

    Personnages de films, astro-logiques ?

    La série "personnage" nous rappelle que le persona est bien un masque, ces personnages ne sont que nos reflets, des ET d'autres films célestes, le verseau étant à la fois le signe de l'avenir et de l'espace, nos "miroirs" futurs viennent réaliser notre présent. L'humanité, incarnant des personnages vénusiens dans des films ne fait ainsi qu'inspirer les changements de notre coté du miroir vénusien, merci la Lucifer du matin qui permet de trouver des idées (les films comme retour vers le futur inspirent les jeunes, les inventeurs), créer des mondes et univers virtuels, des intelligences artificielles, qui ne sont qu'autant d'extensions de notre égo et de nos sensibilités. Mars et Vénus qui s'étendent à l'infini, dans toutes les directions, touchant et créant des égos et des reflets parallèles aux nôtres, comme les égrégores...

    Hein ? Vous me dites que l'image d'illustration, il est écrit "pandora" sur le ticket magique...'plotiste ! 'spirationniste ! 'tisémite !

    Films et personnages, reflets vénusiens

    Pour ceux qui douteraient de la fonction luciférienne des films, en même temps que l'avant première a été inauguré le télescope bien nommé LUCIFER, Lune+Vénus ! Café addition ?

    « C'est quoi un initié ?Maison-Blanche, rouge martiale, au feu ! »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,