• Humains vers Mars, la course est lancée

    La réussite de la mission Falcon Heavy a ouvert la voie des vols vers Mars, et c'est Musk qui veut y aller ("oh non, Martin va encore nous saouler avec ce connard, mais change de disque, merde !") :

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    Lundi soir, annonce surprise d'un envoi de robot vers Mars en 2019, prélude à un envoi d'humains en 2022. Les missions préparatoires "Occupy Mars" 1 et 2 ont été datées, regardons le 1er aspect :

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    Le lancer d'aout est marqué par une puissante marque stellaire, Soleil pile sur la 1ère étoile de la constellation lion, à 29d3, une première preuve de considération des étoiles. Nous avons de magnifiques Lunes sur exaltation de l'espace saturnien, avec Jupiter en entrée de pince du scorpion, secteur martial car associé à la constellation, autre preuve de pratique stellaire. J'ai un fait de plus permettant de mettre ce secteur comme gouverné par Mars, après celui ci, un classique :

    Mars, la course est lancée

    La série présentant comment le vol d'humains vers Mars va se dérouler techniquement est passé au hasard avec Lune en bélier martial et mercurien pile sur Soleil et Soleil opposé, dans la pince du scorpion martial. Sans oublier Mars entrée en constellation d'exaltation capricorne.

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    La date d'arrivée sur Mars est même connue dans la série, nous avons un Lune+Jupiter, comme les missions Occupy Mars, un retour martial (ça alors) vis à vis de la série. Le Pluton+Mars autre dimension, de par le fait que cette Mars incarne la conjonction, doit nous interpeller, et si "l'autre dimension", ce n'était pas aussi une autre planète, une autre colonie ?

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    Le film "le martien", que nous avons déjà évoqué, est Lune+Jupiter, quel hasaaaaaaaaaaaaaard. Est ce que le ciel sous entend que Mars était une lune de Jupiter, sortie de son orbite ? Musk, qui a une Mars exalté, ne fait qu’être traité de fantasque, de fou, normal c'est le plus "martien" de l'élite, au vu du thème. En attendant, il écrit la constitution des humains sur Mars, et elle est originale : aucun chef ni élection mais une démocratie directe, chacun votera pour la moindre proposition de loi, sans se faire représenter par un député ou parti.

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    La mission des humains vers Mars a déjà sa date, et encore une coïncidence, Lune en pince du scorpion, et qui plus est opposée Mars. Qui va avec Nord, soit la conjonction natale de Musk. Il organise le vol avec la très bien nommée Mars One, NL+Mars (sans déconner ?) avec Neptune libération en verseau, signe spatial et martial nocturne, et le vol sera avec Jupiter pile sur celle de l'entreprise, ce qui renforce le lien entre Jupiter et l'astre rouge.

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    Mars One et Space X ne pouvaient que se lier, Vénus opposées. Grosse responsabilité qu'ils ont, montre le ciel, d'envoyer des "martiens".

    Mars, la course est lancée

    Mercredi matin, c'est la NASA qui annoncé un robot vers Mars, la mission Mars 2020, pour une arrivée en février 2020. Donc bien après Musk, cela montre qu'ULA, qui gère l'espace pour la NASA, a perdu la course à l'espace. ULA qui privatise l'ISS et l'espace en 2022, autorisant ainsi les envois de navettes privées, a bel et bien capitulé dans la course. Néanmoins, ULA est jovien en scorpion, on retrouve notre lien à l'astre "Père", ils iront, mais en bons derniers.

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    Blue Origin n'a pas fait d'annonce encore, mais au vu des connexions, ils enverront pas mal de "martiens". Il faut d'abord que leur fusée "New Glenn", annoncée comme la plus puissante jamais créée, et plus puissante que Saturn V et Falcon Heavy, ne décolle, et aucune date à l'horizon.

    Mars, la course est lancée

    Mercredi soir, le saturnien Poutine, comme Space X, qui ne pouvait ainsi que s’intéresser à l'espace saturnien, a annoncé lui aussi une mission vers Mars en 2019. Opposition jovienne, tiens donc, mais plus dingue encore, il le fait avec retour de Mars pile sur sa Mars. Libre arbitre, toussa toussa. Les trolls auront du mal à invoquer le biais de confirmation, je n'ai aucun contact avec Poutine, à moins que, attendez Medvedev le "martien", son premier ministre initié vient de m'envoyer un SMS là, je lis "merci du conseil de la date d'annonce de la mission, j'ai bien viré les 100 000 euro sur ton compte".

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    Pas de date, ni pour la mission russe, ni pour la mission de Musk, nous entrons dans une phase de course à la conquête de Mars, néanmoins, au vu de ce qui se pointe astralement en juillet, je ne saurai que trop conseiller à Musk cette date exceptionnelle, pour envoyer son robot. Mais il est bien possible qu'il soit battu par les russes, Poutine connait une opposition de Mars et une de Vénus en mai 2019, qui peut mettre en lumière le fait d'avoir battu les américains pour l'envoi d'humains vers Mars.

    Musk a expliqué, dans une série de questions/réponses avec le public, qu'il lançait cette mission à cause de l'urgence face à une 3ème guerre mondiale, qui serait selon lui déclenchée par une IA :

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    Par sa Lune, il ne peut qu’être conscient du danger.

    Mars, la course est lancée

    Mars, la course est lancée

    Le livre de l'initié Bulwer-Lytton, qui a inventé le concept de société de Vril, "la race à venir qui nous exterminera" est assez explicite, une race à venir, fusion de l'humain et l'IA martiaux, va t elle, après avoir émigré sur Terre, décider, de par la nature guerrière de l'astre, que nous sommes des nuisibles et nous exterminer ? On retrouve la conjonction de mort plutonienne, qui en rappelle tellement d'autres du blog, tel "pluralité des mondes habité", aussi plutonien 1er mai :

    Humains vers Mars, la course est lancée

    Musk a bien insisté dans ses réponses sur le fait que nous détruisons la Terre, que la radioactivité est galopante, un message écologique, de par ses entreprises solaires Solar City, électriques Tesla motors, dont se fiche pas mal la masse des idiocrates plutonisés. Si jamais cette humanité 2.0, devenue ET/martienne décidait de nous détruire, le ciel nous montre bien que ce ne serait que justice jovienne, on récolte ce que l'on sème, Mars étant indirectement un astre de justice, et les futurs "martiens" voyageurs du temps ayant ces aspects. Dois je rappeler que tous les grands cailloux spatiaux ont été découverts avec Lune+Jupiter, que la comète Shoemaker-Levy 9 avait frappé Jupiter avec Lune+Jupiter en pince du scorpion, nous rappelant des thèmes plus haut ? Il est ainsi très probable qu'ils fassent dévier un caillou spatial pour faire le boulot.

    En juillet 2019, commence une phase très dangereuse pour la Terre, qui provoque l'empressement de nos élites à lancer la conquête de l'espace, déjà passons ce danger. L'an 2019 marque un tournant dans tous les domaines, que ce soit technologiquement, avec la sortie du casque de télépathie que va sortir Facebook, et qui va révolutionner notre rapport à l'autre, au travail, que ce soit dans le spatial avec les missions martiales, et dans bien d'autres domaines que j'ai introduit sur le blog, et dont je n'ai, hélas pour vous, loin d'avoir épuisé le stock. Une histoire d'éclipses, il parait, ou même de jugement dernier, de révélation, d'enlèvement d'un voile. Je ne sais pas quel mec délirant a pu parler de cela, des rumeurs disent que Padre Pio, Marie-Julie Jahenny, les ummites ou Chico Javier nous en parlent.

    Un petit mot pour citer cet article, qui en plus de reprendre l'image que j'avais choisi pour "la vie ailleurs", se paie le luxe d'un traitement journalistique de l'annonce tout simplement effarant. Alors que les anglais et américains ne font que parler que des faits, de citer ce qui a été dit sans juger, le journaliste y va de son opinion personnelle sur l'état mental de Musk. C'est sur que l'état mental de la France n'est pas à blâmer, meuh non, on va construire 6 EPR en Inde sur une zone sismique (ayant souffert par 4 fois ces 10 dernières années de séismes supérieurs à 5 sur l'échelle Richter), c'est tout à fait normal, là on ne les entend pas pour condamner. L'EPR c'est bien, vu qu'EDF doit financer le journal par la pub, mais la conquête de Mars par Musk, ah non pas bien, faut rester sur Terre et mourir de la radioactivité due aux soucis nucléaires. Malheureusement, quand on connait le contexte de ces déclarations, on ne peut plus se moquer de ces prétendus "délires".

    « Hawking, de la théorie du Tout et du RienMythologies égyptiennes, bases »

    Tags Tags : , , , , ,