• Il était une fois la Terre

    L'épisode final d'il était une fois l'Homme mérite son article dédié :

                                

    Il était une fois la Terre

    Tout d'abord l'épisode, Uranus+Mars et Vénus, c'est une image de l'avenir, de la destruction, des guerres nucléaires, et comment quelques uns se libèrent de ce sacrifice (Lune Orion opposée Neptune), et arrivent à voyager, à accéder au statut "divin" (Soleil+Mercure+Nord entrée vierge). Le futur est présenté par 2 dates clés :

    En 2060, les cons d'humains font le ménage par une guerre nucléaire, ça pète de partout à cause, disent les scénaristes, de la prolifération de l'arme (80 pays l'ont selon l'épisode, en 2060). Après bien avoir fait peur aux gamins concernant le changement climatique de cause solaire et non humaine, sur une surpopulation imaginaire (mérite son article), c'est l'explosion des bombes dans l'épisode, il faut bien culpabiliser le jeune spectateur sur une situation dont il n'est pas responsable pour espérer qu'il change le cours des choses (fin d'épisode bidon, histoire d'avoir fait passer la pilule de vous avoir dit toute la vérité, faut finir positivement, donc par mensonge).

    En 2150, scène suivante, des humains pseudos éclairés de tous bords sont montés dans la fusée "Antarès" (exaltation de l'Uranium, tiens donc), pour assister à l'explosion de la planète sous le coup des bombes, et se scinde en 2 groupes, pendant qu'une partie se met en cryogénie le temps que la Terre ne redevienne habitable, l'autre se met à explorer la galaxie. Ces dates sont elles dues au hasard ?

    Il était une fois la Terre

    2060 est marquée par une incroyable conjonction Saturne+Jupiter+Neptune+Mars+Vénus en taureau, quand l'an 2150 est marqué par Saturne+Mars+Nord opposées Jupiter+Neptune+Sud, 2 années dans lesquelles se trouvent les noires conjonctions, qui rappelleront la noire conjonction de la bombe :

    Il était une fois la Terre

    Il était une fois la Terre

    Il était une fois la Terre

    Lune avec Neptune+Jupiter, Soleil avec Saturne+Nord, ça alors. L'épisode avait Uranus+Vénus avec Mars et même écart que l'explosion de Trinity, chat (de Schrodinger ?) alors, quelle coïncidence.

    Arrêtons nous sur cette année 2060, prouvant que les scénaristes connaissent leur classique : Newton a écrit principalement sur l'alchimie, la kabbale, le décryptage de l'apocalypse de Jean (7500 pages rangées par thèmes sur ce site), et dans ses nombreuses prophéties il a calculé que les 1260 ans de l'apocalypse selon le livre de Daniel étaient à compter à partir du sacre de Charlemagne :

    Il était une fois la Terre

    On peut constater le coté initié, Neptune, Uranus et Pluton n'étaient pas connus, et il s'est basé sur un sacre Lune+Pluton, Uranus+Mars nucléaire (sur Uranus+Mars de l'épisode) avec Neptune, et Vénus/ pile sur Vénus, 2 événements qu'il considérait comme miroir, on a de plus les mêmes Lune et Soleil ainsi qu'une opposition Jupiter/Saturne contre une conjonction sur la constellation d'Orion.

    Il était une fois la Terre

    Il était une fois la Terre

    L'épisode avait justement Uranus/Uranus de Newton et son obsession pour Charlemagne et son sacre n'est qu'astrale, Uranus opposé Mars sur l'Uranus+Mars du sacre (et d'un), Soleil pile sur Soleil+Nord (et de 2), Jupiter+Saturne sur le Jupiter/Saturne (et de 3), et Mercure/Mercure (et 4). Vis à vis de Charly l'empereur, il avait Soleil sur sa Lune.

    Il était une fois la Terre

    Ce sacre fut en effet pour l'empereur un grand évènement astro-logique, Saturne sur Saturne, Soleil+Nord sur sa Lune, ce qui montre une grande connaissance de l'astrologie, et encore mieux, pour quelqu'un ne connaissant pas Neptune, il se fait roi neptunien avec Neptune+Mars, lui qui l'avait au natal, et des marques sidérales, comme Jupiter venant d'entrer en poissons pour le sacre.

    Il était une fois la Terre

    Hasard encore plus extraordinaire, Newton a choisi une date de fin du monde avec Neptune pile sur la Neptune de Charly.

    Il était une fois la Terre

    Newton n'a pas trouvé cette date par accident, il se basait sur les Jupiter+Saturne, et le Pluton (astre non connu) est justement sur sa conjonction natale, preuve qu'il associait la mort du monde avec ce retour de 2060, il ne pouvait faire autrement.

    La fin de la Terre était également dans le sinistre générique (musique funèbre et explosion), et elle a été censurée du générique quand la série est repassée sur Gulli :

                                

    L'hécatombe de la Terre, uranienne ou plutonienne ?

    "Et la Terre...fut"

    « Des arnaques bancaires de Law à aujourd'huiFrappes syriennes, la justice jovienne »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,