• Jacques Attali

    Lire son billet à propos de game of thrones, il annonce (transmet, vous avez compris) "son scenario renvoie très précisément à ce que notre planète va bientôt vivre : une sorte de nouveau Moyen-Age, plein de violences, de désordres, de catastrophes naturelles, de seigneurs de la guerre, de querelles de pouvoir aux rebondissements très rapides. Games of Thrones décrit le monde qui s’annonce après la fin de l’Empire américain, un nouveau Moyen Age flamboyant où aucun pouvoir n’est stable, où tout devient possible." C'est pas clair ?

    Autre particularité, il parle d'astrologie sidérale (il écrit le mot) cf  "peut on prévoir l'avenir ?", lisez donc :

    Attali, martial rétrograde

    Il a les honneurs du Louvre (quand on les sert bien, on est remercié) :

    Jacques Attali, martial rétrograde

    Je cite le musée : "Faire dialoguer le passé et le présent pour parler de l'avenir, telle est l'idée directrice de l'exposition de la rentrée au musée du Louvre. En partant de l'iconographie de mondes disparus, le musée entend nouer un dialogue avec les problématiques présentes et à venir.

    Paysages turbulents, images d'un monde bouleversé et peintures d'hommes en guerre feront ainsi face à des œuvres de Mark Manders, Tomás Saraceno, Wael Shawky, Camille Henrot, Isabelle Cornaro, Chéri Samba ou encore Ai Wei Wei, autant d'artistes contemporains très différents mais toujours virulents et puissants dans leurs propos. La scénographie a également été confiée à des artistes contemporains : elle sera pensée comme un espace d'échanges et de dialogues, avec un espace de débat à la toute fin de l'exposition.

    Quatre thématiques jalonnent le parcours :

    • l’ordonnancement du monde
    • les grands empires
    • l’élargissement du monde 
    • le monde contemporain polycentrique

    Car 2015 est une année de bouleversements, car l'hiver parisien sera marqué par une très importante conférence internationale sur le climat, Une brève histoire de l'avenir s'impose comme une réflexion créative et artistique à ne pas manquer (bla bla bla).

    Image : Thomas Cole, Le Destin des empires. Destruction

    Jacques Attali, martial rétrograde

    « Templiers d'hier et d'aujourd'huiElite sidérale, la guerre céleste qui se poursuit sur Terre »

    Tags Tags : , , , , ,