• Les ET, des femmes ?

    Profitons du Saturne+Mercure exact pour mettre en lumière cette conjonction :

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Terminator 3, Soleil en gémeaux que vous allez voir quasiment tout l'article (la forme Mercurienne, le gémeau des étoiles/d'une autre dimension/planète/espace temps parrallèle), étant le signe du contact (le film "contact" avec les ET est gémeaux, étonnant non ?), est marqué par une conjonction clé, Saturne+Mercure. Que signifie t elle ?

    Nous pouvons la traduire comme "apparence de femme", "la femme voyage, change, est polymorphe", "voyage dans le temps", "la femme adversaire", mais aussi "le véhicule sombre/adversaire", "le squelette qui change de forme", ou encore "aller vers le soulèvement/la saturnales" (le film s'appelle soulèvement des machines), "le changement noir, néfaste", la conjonction saturnienne étant aussi celle des essais nucléaires, et ça pète à la fin. Toutes ces traductions collent parfaitement avec le film. Est ce à dire qu'une femme s'est crashée à Roswell ? Le ciel nous dit que ce squelette peut prendre la forme d'une femme, mais pas que, d'ailleurs dans le film, elle se change aussi en homme, comme sa version précédente.

    Les ET, des femmes ?

    L'actrice était voué à incarner un Terminator, elle est plutonienne, film plutonien et déjà Saturne+Mercure, squelette à l'aspect humain qui cherche une femme saturnienne, sa seule phrase quasiment du film étant "Sarah Connor ?" (l'acteur parlait encore très mal anglais, pratique).

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Schwarzenegger et Robert Patrick, 1ers terminators, sont justement plutoniens, oh bah"chat de Schrodinger" alors. Plutoniens, donc PAN, OVNI, ET, ce qui se rapproche de Vénus, les ET étant aussi vénusiens, comme les égrégores, et ces acteurs sont vénusiens, les héros de leurs films peuvent ainsi "paraitre en reflet", copier des humains. Ceux qui auront de la mémoire se souviendront que Pluton est aussi l'astre qui marque les ordinateurs, Windows, et il est révélé dans T3 que Skynet est un OS implanté dans nos appareils.

    Les ET, des femmes ?

    Pour bien comprendre, ce thème devrait vous aider à saisir qu'un "terminator" plutonien est avant tout un objet, une machine, ce qui nous ramène ici factuellement aux objets volants : cet OVNI est donc polymorphe, il peut prendre l'aspect d'un vaisseau, d'un robot, d'un homme/femme. Jupiter avec Vénus, l'image de la foi du témoin, si le témoin a la foi en sa femme morte, il verra sa femme morte, si c'est la vierge il verra la vierge, si c'est un OVNI en cigare, cela sera un OVNI en cigare. Qui dit Pluton dit au delà, expérience paranormales de tout type, qu'il ne faut pas différencier.

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Men in black 2, un ET polymorphe débarque sur Terre, et prend l'aspect d'une femme fatale, normal film encore Saturne+Mercure, l'ET est femme comme dans Terminator 3. Le début du film, quand l'ET étudie les gouts humains rappelle ainsi le début de T3, quand la TX regarde ce qui plait aux hommes. La vidéo de l'intro montre bien ce polymorphisme.

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Le caractère vénusien miroir est bien appuyé chez l'actrice, qui a joué astro-logiquement dans ce film, pour incarner une Saturne+Mercure dans ce qui est de pire dans la femme, Nephtys/Ereshkigal, l'aspect nocturne de Vénus. Film Pluton+Sud, le film vous donne une idée de nos vierges de Fatima et autres Ashtar ou vénusiennes, qui ont tous cet aspect. Jupiter+Mars pour Terminator et Men in black 2, ce qui nous ramène sur le sujet de l'ADN, que je vous cite ici, car il va poser problème à notre élite, ex lors de la fusillade de Dulce. Gros dossier à venir.

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Men in black 1, encore et toujours ce gémeaux secteur Roswell, cette fois avec Saturne exaltée Vénus, c'est un cafard noir qui se fait passer pour humain. Nous avons le Jupiter exalté Mars, le vieux Men in black enseigne à Will Smith, joue le rôle de père/prof envers Will Smith (à la manière de Doc avec Marty).

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    La mutante, cette fois une mante religieuse à l'aspect de femme Saturne conjointe micro à Mercure (Saturne poissons comme le cafard), on ne sort pas des logiques gémeaux, de l'apparence mercurienne, du polymorphisme, et la avec Lune en ovaires, elle veut baiseeeeeeeeeeeeeeeeer. D'ailleurs dans Terminator 1, Soleil en ovaires, Sarah conçoit John avec le militaire venu du futur, le père du "prophète victorieux" Jupiter+Mars Kyle Reese, celui qui a l'ADN permettant de concevoir le messie jovien John Connor, nouveau Jésus (puissamment jovien le rabbi, d'ailleurs).

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Les ET, des femmes ?

    Dans le genre gémeaux Soleil Roswell, comment ne pas reparler des "Independance Day", ou encore Hancock, qui n'ont pas Saturne+Mercure, même pas en micro et oh hasard, ils n'y sont pas polymorphes, étonnant non ? Les NL+Vénus d'Hancock et d'ID 2 doivent vous intéresser. Nous sommes ici dans le domaine des robots, de la réalité virtuelle, sujet maintes fois abordé sur le blog.

    Ce ne sont bien sur pas les seules œuvres ET gémeaux, notre élite adore les films avec ce mois Roswell, pour parler de manière initiée aux crétins spectateurs de ce qui s'est passé. Je vous renvoie à la première partie sur Roswell, qui raconte le crash de ce robot polymorphe.

    « Maison-Blanche, rouge martiale, au feu !Boite de Pandore 9 »

    Tags Tags : , , , , , , ,