• Mission plutonienne, les faux horizons

    Voici les thèmes comparés du lancement de la mission et de l'aboutissement :

    Mission plutonienne, les faux horizons

    La sonde "New horizons" a été lancée avec l'entrée de Pluton en sagittaire, ce qui ne veut rien au hasard (la fausse flèche qui atteint Pluton et ouvre de soit disant nouveaux horizons en photographiant la 9ème planète, 9 = sagittaire). Uranus en verseau, nous sommes dans une longue liste de missions fictives lancées avec ce cycle (les robots "martiens" en faisant partie). Jamais un humain ni une sonde n'a passé sans encombre la ceinture de Van Allen. Pour faire court : toutes les tentatives spatiales jusqu'à Apollo 1 sont des échecs et de vraies tentatives, et à partir d'Apollo 4 (qui suit Apollo 1) les tentatives de passer la ceinture sont bidons, et donc des réussites "cinématographiques" (même Apollo 13 est une réussite, au cinéma).

    Mission plutonienne, les faux horizons

    Comme vous le voyez, la dernière tentative "solaire" lion a eu lieu avec Uranus en fin de lion, conjointe à Pluton (nos chers amis qui sont la cause de l'incident). Depuis, les missions Apollo, lancées avec Uranus en vierge, et les suivantes sont marquées du sceau de la fausseté. Nous avons tenté, à la faveur d'Uranus en exil en lion de franchir les portes de la prison, plusieurs fois...y'en a qu'ont essayé, ils ont eu des problèmes. La fenetre Uranus en lion n'a pas permis de s'évader, ni meme les noeuds lunaires sur l'exaltation solaire. j'y reviendrai dans d'autres articles, car chaque essai s'est soldé par un survol de centrale nucléaire ou site nucléaire secret et sensible, une désactivation de bombes atomiques par des ovnis, une attaque offensive, pour bien appuyer les choses qui avaient été dites plus clairement, lors d'une rencontre Einsenhower-ET en 1954. Je vous entr'ouvre ici une porte que j'ouvrirai moi même ici, mais plus tard, car chaque chose en son temps, je ne peux pas bruler les étapes, et avant 1954, y a Roswell et tant de choses.

    Le faux aboutissement de la mission a des signatures que seuls des initiés peuvent comprendre : Mars/Mercure/Lune en gémeaux + Soleil en gémeaux sur Pollux, l'alignement est voulu pour une raison, c'est l'opposition entre la conjonction lunaire et Pluton, signifiant qu'il n'y a rien de plus faux que cette mission plutonienne (faux message mercurien, fausse réussite martiale, faux départ lunaire, fausse conclusion solaire).

    La bande-annonce créée pour l'occasion, est digne d'un film Hollywoodien :

    Et on retrouve des marques "gémeaux" : mission à 3h49 (3 et 4+9=13), la sonde a parcouru 3 milliards de miles (dit le commentaire dès le début de la vidéo) en 3 000 jours (forcément). Le choix du nom de Pluton et de ses lunes découvertes est ceux d'initiés sidéralistes, seulement ces noms méritent un article plus détaillé, tellement toutes ces "coïncidences" n'en sont plus une fois qu'on gratte un peu sous la surface.

    Je vous laisse avec la magnifique image de la sond... euh en 3D bidon de Pluton donnée à 13h49 (comme par hasard) sur mon article mis à jour sur Pluton

    Voici Charon

    Mission plutonienne, les faux horizons

    Nix (gauche) et Hydra (droite)

    Mission plutonienne, les faux horizons

    « SuisseFilms et séries sidéralistes »

    Tags Tags : , , , ,