• Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Avec cet article, on va pouvoir démarrer en année 2 (ça y est, les 1 an du blog sont passés) les "couilles dans le potage" que sont les maitrises idéologiques héritées des romains, que je n'ai pas encore abordé. J'avais fait tout un tas de thèmes sur tout un tas de sujets, et les résultats ne collaient pas avec les maitrises acceptées. Je les avais laissé de coté. Voici par ex pour 2 œuvres martiales :

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    La sphère 6, ou "sphère dans la sphère" est une représentation de Mars située au Vatican.

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Devant la pigna, pomme de pin qui est le seul vestige de l'ancien panthéon romain, qui trônait au centre de l'espace sacré, dont les travaux avaient commencé ici

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    La pigna, magnifique représentation de la glande pinéale, dans le cerveau, gouverné par Mars, on tombe comme avec la sphère sur une 1ère couille : Ou sont les connexions en signes martiaux ? Bélier = que dalle. Mars en secteur martial ? Que dalle. On a presque par accident (le sculpteur visait le sagittaire tropical et les conjonctions néfastes en capricorne exalté de Mars tropical) un Soleil martial scorpion, histoire de sauver l'honneur, cette sphère étant une représentation symbolique d'une arme de destruction massive, à l'image de celle qui tombera sur Rome dans quelques années.

    Le film récent se passant sur Mars, vous avez Lune+Jupiter en Lion sur la Lune de la sphère martiale, Soleil aussi en lion, et Mars sur exil. Certes, la conquête martiale est un échec complet dans le film, mais des signatures martiales bélier, scorpion, rien de rien.

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Le film, adapté du livre, vous trouvez de magnifiques Lune+Jupiter, un Soleil exalté de Mars répond à Mars en exil, c'est l'échec de la conquête, mais là encore, l'auteur a eu un thème tropical devant les yeux, c'est presque un accident, à part cela, aucune signature martiale majeure.

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Le livre est un plagiat à peine caché du livre Mars la rouge (les vaisseaux du film et des livres s'appellent Arès 1-2-3-4, normal pour le dieu de la guerre, et le vaisseau de sauvetage s'appelle Hermès, symbole de Mercure), qui raconte la tentative de conquête de Mars, évidement cela se finit dans le sang, les mutineries, les révolutions, soit le type même de cet astre. Sauf que sur le thème, vous avez Lune+Jupiter/Mars opposé Soleil, aucune signature martiale claire.

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    L'adaptation de Spielberg de la guerre des mondes est certes marqué par Soleil+Mars (avec Vénus comme le film), vous avez encore un Lune+Jupiter (avec Saturne opposé Saturne). Seule la connexion "invasions ET" Neptune+Sud rappelle un aspect martial, sinon pas de signatures martiales

    Les connexions avec le livre sont encore plus évidentes, Soleil+Mars/Lune+Jupiter. Mais de nouveau rien de martial, dans le sens astrologique.

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    On voit avec Total Recall un film de troll, ils ont visé le Mars en bélier tropical, mais au final ce film ne parle que de la Terre, car toutes les aventures du héros, que ce soit sur Terre ou sur Mars, font partie d'un rêve, d'une illusion, caractéristique plutonienne des poissons. Comme la pigna, j'aurai l'occasion de ré-aborder ces thèmes.

    Le bide Disney se passant sur Mars est marqué par Lune+Mars en signe lion, encore le lion. Disney nous vend une version de la vie de Jésus se passant sur Mars

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Ghost of Mars et planète rouge, là aussi, à la limite on peut se dire que les producteurs visaient le scorpion tropical. Encore un Soleil en lion pour Ghost, on voit Mars en signe des fantômes scorpion, dans ce secteur mercurien, et justement le film nous parle d'humain qui ont muté sur Mars, sous l'effet d'un virus. Film gore, sanglant et de mort type du scorpion.

    Pour Planète rouge, encore une histoire de robot tueur, normal avec Lune en verseau uranien robot, au lieu d'aider l'équipage il se retourne contre eux (Uranus, astre de la révolution) et le héros quittera Mars avec un cultissime et très drôle "J'emmerde cette planète" (étant l'astre du conflit, emmerder Mars est une totologie).

    Tout ça, c'est bien gentil, mais on attend toujours les connexions martiales et en signes martiaux.

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Ici, pour mission to Mars, ils visaient surement Mars en bélier, donc les connexions Lune+Jupiter (encore) avec Saturne (comme pour la guerre des mondes de Spieberg) relèvent du pur accident. Ce film, comme tous les autres, traite de l'échec de colonisation, et le héros rencontrera un ET Neptune+Sud (comme dans guerre des mondes), au cœur du fameux "visage martien de Cydonia". Ne riez pas, cette scène était astro-logique

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Un film de l'élite noire saturnienne en hommage à une image bidon de l'élite saturnienne, qui visait le Lion avec son Soleil+Saturne, et on trouve comme par accident Mars en lion pour sauver l'honneur. Fasse image Pluton exaltée de Mercure, est ce une blague d'un insider NASA ? J'aurai occasion de revenir sur les images martiennes dans un article plus détaillé.

    Tous ces thèmes n'ont aucun sens. Je les avais donc mis progressivement dans un dossier "couilles astrales". Et puis lisons cet article de Patrice Bouriche. Vous pouvez lire que pour les sumériens, Mars gouvernait le lion avec Jupiter. Tiens donc ? Si vous regardez les thèmes cités : Lune+Jupiter en lion et Mars en maitrise en lion donc, la maitrise sumérienne est validée par les faits. Là ou j'aurai un reproche à faire, c'est donc de ne pas abandonner la maitrise solaire du lion sur son blog, pas de cohérence entre faits et maitrises. N'oubliez pas que Jupiter est un Soleil en formation, il est le fils du Soleil, celui qui prend la place du "boss" après un coup d'état. Il est bien plus juste, désormais, de placer Mars et Jupiter en maitrise du lion. Si le lion était solaire, pourquoi fait il la guerre ? Le Soleil n'a pas besoin de faire la guerre, sinon pour appliquer la justice. En comprenant le bélier comme martial et mercurien (il veut muter en Soleil, exalté dans ce signe) et le lion en signe martial et jovien (qui se croit Soleil), vous saisirez beaucoup de choses, comme le fait que des rois réputés solaires aient eu la tête coupée (tête = Mars), tel Louis 16, dont on comprend le destin en le regardant comme martial, et non solaire. De même, Louis 14, derrière l'image d’Épinal, n'a connu que des défaites militaires cuisantes, il a ruiné la France dans ces expéditions militaires, et pour la construction de son château, et la famine qu'il n'a pas su gérer l'a fait passer à la fin de son règne aux yeux du peuple comme un mauvais roi. Depuis la fronde, n'oubliez pas que le roi a fui Paris, et n'y est plus jamais retourné (il a manqué de se faire tuer dans le Palais-Royal). Pour un lion réputé solaire, c'est plus que moyen. Ce signe est celui de Jupiter se faisant passer pour le roi Soleil, mais Jupiter n'est pas encore le Soleil, ce pourquoi toutes les royautés sont tombées, on ne peut feindre éternellement.

    Œuvres sur les martiens, martiales ?

    Le roi Lion, vous trouvez Soleil+Mercure en signe gémeaux, selon les sumériens Lune+Mars (Castor = le chasseur martial tué et Pollux = la Lune, le demi-dieux qui passe un jour sur deux avec son frère en Enfer et l'autre avec Zeus). L'aspect mercurien de voyage incessant est dans la route de la Lune, qui va tantôt des enfers à l'olympe. Lune, ce demi-dieu qui met 29 jours pour faire le tour de la Terre quand Saturne, le vrai Dieu du temps, chassé par Jupiter, met 29 ans pour faire le tour de son ennemi et pourtant binôme Soleil (Balance, signe sumérien gouverné par le Soleil et le Soleil noire saturnien ? On abordera ce point "essen-ciel" plus tard, les faits vont pour cette maitrise, avec Vénus en début de signe balance, les étoiles vierge). Le dessin animé l'histoire d'un roi sacrifié dans un false flag de Mufasa sur l'étoile Persée, celui qui fait un sacrifice. Cela pour devenir le "Dieu" de la jungle, par nature bidon Pluton+Nord, ce pourquoi il subira la justice de Simba, avec la vraie marque royale Lune+Neptune avec Uranus révolté pour aider. L'élite noire Disney visait le capricorne, signe neptunien des sommets, de la royauté réelle de cet astre, mais au final, Simba n'est qu'un guerrier Pabilsag sagittaire, qui doit vaincre le faux "Dieu" dans un combat martial.

    A suivre en partie 2.

    « Qu'est ce qu'un bon astrologue ?L'astrologie, miroir de l'astrologue »

    Tags Tags : , , , , , , ,