• Poissons (15 mars - 15 avril)

    Maitrises : Pluton, Nœud sud, Vénus nocturne.

    Exaltation de Vénus. Exil de Mercure.

    12ème et dernier signe du zodiaque, c'est le signe de la fin, signe double comme les gémeaux et les 2 balances. La mort "mrita" est symbolisée par cette constellation, avec Pluton, astre de la mort. Astre qui est aussi synonyme d'illusion, de matrice (qui a dit que la mort n'existait pas ?). Ce n'est pas un hasard si dans cette constellation on trouve le film Matrix 1 (classique de la propagande FM), de même que le rite inaugural des Skull and Bones (Soleil+Mars+Pluton en faux bélier, signe du crane), ceux qui invoquent les pseudos "morts" et démons.

    Plutôt que de parler de poissonS, il faudrait parler d'hirondelle et de baleine. La première partie est ainsi la céleste, l'hirondelle, qui a volé l’œuf aux dieux du Nord (étoile hirondelle en verseau, elle vole la cruche de sperme), les lois divines, et fuit le démon, figuré par les grecs comme Typhon. Elle est aidée par la baleine, seconde partie, non plus céleste mais d'eau, de ce signe. Cet œuf doit éclore en début bélier, la corde poissons, que retiennent l'oiseau et la baleine. Pour lui échapper, les dieux grecs se changent en poissons, en oiseau, en animal. Cela tombe bien, Pluton est la marque du polymorphisme, des fausses images, comme nos PAN "ET" qui s'amusent à jouer avec les croyances.

    Attribué à Jupiter par les grecs, qui ne connaissaient pas Pluton, c'est la mort du faux "Dieu", des fausses religions bidons, de la vénération de fausses images, dans des lieux "vampires", qui aspirent l'intelligence des fidèles. La fausse religion chrétienne issue d'un Jésus avec fausse date de naissance poissons est la marque de la religion majoritaire de notre ère des poissons. Ce n'est pas un hasard si le démon Dagon babylonien a une tête de poisson, tout comme Cybèle (Vénus du soir grecque), qui a inspiré le célibat des prêtres, ou encore le pape, qui porte la mitre, encore une tête de poissons (le poissons se prend pour le chef, le bélier). Les cathédrales anciennes et modernes ont ainsi toutes des aspects poissons de fausse croyance. Le natif étant dans le signe de la mort, il est conscient de cette fin, aussi fuit il dans des religions eschatologiques, des sectes, du new age.

    Signe des monastères, des asiles de fous, des tombes, des centrales nucléaires, du plutonium, des cimetières, des prisons, des hôpitaux, on ne s'étonnera pas de trouver des séries comme Buffy contre les vampires et son actrice, des films de vampires, ou des séries totalement idiotes comme Desperate Housewives. Signe des fous se croyant "Dieu", Napoléon, le Christ de mes fesses, ils s'amusent à arnaquer les faibles, car c'est le signe des pieds, soit on marche sur les autres (par le second signe), soit on se fait marcher dessus comme un vulgaire tapis d'entrée.

    Comme pour le cas des cancer et sagittaire confondus avec lions et capricorne, quelques poissons ont été confondus avec des béliers martiaux, signe de l'égo, alors que le poissons en est l'inverse. Comment ne pas citer Sarkozy, Lune en poissons, ou le faible Al Gore, qui ne s'est pas battu après l'élection 2000 truquée, s'illusionne dans son pseudo réchauffement climatique seulement d'origine humaine. Robert Badinter, poissons signe des morts, a combattu astro-logiquement la peine de mort.

    Signe du Sud et de Pluton, des démons, il s'oppose au verseau, signe du Nord et d'Uranus, des dieux. Le film "l'histoire sans fin" vous avait résumé ce principe des rêves uraniens, divins, et du néant plutonien démoniaque dans la fameuse scène de Gmork

    Maitrisé par la Vénus nocturne, soit Ereshkigal, la Vénus des enfers qui tue sa sœur Ishtar (Vénus du matin qui ressuscitera 3 jours après), soit Nephtys égyptienne, qui après la mort d'Osiris dont elle avait pris le sperme en 8 scorpion, a fait conserver le corps par les bandelettes d'Anubis (fils conçu à partir du sperme d'Osiris) et garde son tombeau, lui qui est censé "re-suce-iter" (un parmi d'autres). La plutonisée (astre qui marque l'idiocratie, la bêtise, la mollesse, l'arnaque) Lady Gaga est un cas d'école de Nephtys, elle change de tête sans cesse, polymorphe née, et elle vante l'élite noire démoniaque et plutonienne dans ses clips d'initiés, comme "Born this way" parlant de la précédente éclosion de l’œuf volé, ou ses clips "Intel", sur le cube qui garde le futur œuf.

    L'exaltation de Vénus, fixée sur l'étoile d'Andromède, celle qui se sacrifie pour sauver son peuple marque le don de soi qui caractérise beaucoup de natifs, qui se sacrifient pour autrui, pour rien ou quasi rien. C'est Edgar Cayce, donnant des ordonnances par centaines de milliers, sous hypnose, jusqu'à mourir de fatigue. Ce sont les bénévoles, les infirmiers, les médecins, qui aident les mourants, qui ne comptent pas leurs heures.

    C'est le signe du 12, signe de la perte, de la douleur, de la misère, de l'éloignement (beaucoup de natifs seuls, enfermés dans une prison mentale), de la privation de liberté. Opposée à la 6, celle de la Nature et des animaux, voir la mort de tout cela dégoute du monde, on préfère la solitude des lieux de réclusion, ou la fatigue dans une action utile, ou se perdre dans une fausse croyance, ou le tabac et l'alcool (comme Gainsbourg) pour oublier tout cela, mais on n'oublie pas de sauver ce qui peut l’être, ce fameux œuf en lequel chaque poissons tient : son(a) conjoint(e), ses enfants, les malades de son hôpital, les vieux de l'hospice, les fidèles de l'église, etc.

    Poissons (15 mars - 14 avril)

    C'est enfin le signe du secret, caché sous une fausse image matérielle. Derrière le faux masque, personne ne sait qui est derrière, comme l'avait bien dit la statue d'Isis évoquée sur le blog. Le 13 est ici, palpable, et pourtant non présent dans les signes, ce chiffre qui symbolise ce qui est dans les nœuds/l'ailleurs, cette énergie étrangère.

    Poissons (15 mars - 14 avril)

    « Téléportation, Ur-An-UsRassemblement national, idiotie plutonienne ? »

    Tags Tags : , , , , ,