• Prévisions 2018

    Prévisions individuelles :

    Avertissement, le signe lunaire fait les 2/3 d'un thème (ce qu'on était à la naissance, alors que signe solaire ce qu'on est à la mort), ainsi avant de vous précipiter sur votre signe solaire (et sur le signe sidéral et pas tropical), il convient de regarder le signe lunaire (on le connait par Proastro ou Stellarium) et de considérer les conjonctions/maisons natales qui peuvent contrer les influences "naturelles" des constellations/signes. Ce sont ici les prévisions de base, ainsi un bélier maison 12 ne se reconnaitra pas dans la description (Bélier+Poissons, il devra ainsi faire la combinaison de ses aspects paradoxaux et de son signe lunaire+solaire+maison), de même qu'un Lune gémeaux et Soleil balance dira que son année est merdique (car le Lune gémeaux l'emporte, avec l'opposition dont je parle plus bas).

    Typiquement, prenons le cas d'un Lune Balance maison 2 et Soleil Verseau maison 6, il est de la nature balance+taureau et verseau+vierge. Comprendre comment ces signes se fondent, c'est justement ce qui fait la qualité de l'astrologue, pas de mystère, faut bachoter, lire.

    Bélier :

    Jupiter en balance va continuer d'apporter son lot de défis, qui seront plus ou moins bien accomplis. Les béliers avec mauvaise maison natale (qui crée un paradoxe avec le signe, ex 2-4-6) verront ainsi les autres trouver un travail, un compagnon, avoir une promotion/prime, ce qui sera vécu comme une injustice. Les "bien aspectés" (maison natale 1-3-5 par ex) arriveront par contre grâce à cette Jupiter à mettre de l'eau dans leur égo, et être reconnus pour cet effort d'aller vers l'autre (bons rapports avec le père, le patron, le collègue, la conjointe). La fin d'année s'annonce plus compliquée, avec la stagnation de Vénus en balance de septembre à 2019, ce qui va faire que le bélier va ressentir des émotions, de la sensibilité, ce qui est diversement apprécié, le bélier "traditionnel", signe du je, du moi, de l'égo, déteste cela, il ne voit souvent que lui.

    Taureau :

    Les 2 premiers tiers de l'année sont relativement calmes, vous permettant de travailler sur la maison, l'appartement (bricolage, décoration), avec une grande période "créative" du 20 avril au 15 juin, celle que les taureaux traditionnels, artistes, doivent privilégier. A partir d'octobre, Jupiter sera en exil, une période très stressante ou les mauvaises maisons taureau vont connaitre une perte de la maitrise, des rebellions des proches, comme l'impression de se faire voler, dépouiller, agresser, alors qu'on est gentil, serviable et qu'on ne mérite pas cela. Vous vous doutez qu'en travaillant dans le cycle positif précédent, vous pouvez atténuer les effets de ce cycle néfaste, qui va avec souvent une crise économique (je vends, on me vole, on me vire, je perds, je brade).

    Gémeaux :

    Pluton est toujours opposée votre signe, comme depuis 2006, mais avec Saturne pour emmerder. Il serait facile de baisser les bras face à l'influence vampirique de l'astre, qui empêche de changer les choses. Sauf que Pluton ne nous bloque que si nous avons des peurs, des croyances. Vous avez donc saisi la solution : grand travail sur la cause de la situation bloquante, qui a souvent comme racine ici le lien à la mère, les frères/sœurs ou une amie proche. L’acupuncture, les hypnoses régressives, tout ce qui est lié aux ondes, peut rééquilibrer vos énergies, mais sans travail de fond, psychologique, sur la racine, c'est comme remplir d'eau un tonneau percé, inutile. Cycle possible de maternité, mais celle ci ne ferait que "reproduire" le rapport à la mère, d’où le fait de faire ce travail psychologique pour casser la perpétuation astrale d'énergies néfastes, si le rapport mère/fille est pourri, de génération en génération.

    Cancer :

    De début mai à début novembre, le passage de Mars en capricorne sera diversement apprécié. Les cancers "mous", traditionnels (comme Hollande) prendront le bon coté de ce regain de vitalité, période pour agir, pour se lancer dans un projet professionnel, pour réussir, pour aider la famille, les amis, le "clan". Les autres iront de conflit en conflit, à moins de saisir l'opportunité astrale de juin, qui permettra d'agir afin d’empêcher la source, la racine de ces problèmes. Vous avez la chance, comme quelques signes, de ne pas avoir encore d'aspects néfastes majeurs avant 2021. Il faudra surveiller quand Jupiter sera autour de 3 degrés de votre Jupiter natal, cet astre étant majeur pour votre signe (rapport au père, à votre clan, votre capacité d’être le chef, la meneuse, le leader, "dieu le père" ou la déesse mère).

    Lion :

    Comme les cancers, aucun aspect majeur bloquant, sinon Neptune opposée votre signe, ce qui donnera à la plupart des natifs cette envie d'ordre, d'étendre cet ordre à leurs enfants, leurs proches, ce qui est bien sur impossible, mais le lion essaiera. La période 5 juillet-17 septembre va apporter des énergies contradictoires à votre nature martiale, égocentrée, permettant de calmer cet aspect du signe, paternaliste/patronale, et de faire cesser les tensions dramatiques, aimées par ce signe, qui font que certains n'ont rien, lion frustrés après avoir vécu choc sur choc, tandis que les autres sont heureux car dominateurs, les autres ont accepté d’être "soumis" par l'égo martial.

    Vierge :

    Année la plus calme parmi les signes, vous sortez d'une année jovienne complexe (le rapport au père, au patron, l'impression d'injustice, d’être un esclave, souvent), il faut profiter de ce cycle pour travailler à fond, avec cycle créatif pour le mois d'aout, et se préparer financièrement et psychologiquement à la sale année 2019, et pour ceux qui n'ont pas trouvé encore de boulot, de "service", il y a un bon cycle, hélas court, pour agir, c'est du 18 septembre au 5 octobre, et ainsi changer ce qui ne va pas. Je conseille aussi de surveiller les phases de Lune sur votre signe, tous les 28 jours, vous avez 3 jours "positifs" pour essayer de sortir de la merde ou améliorer votre situation, chaque mois.

    Balance :

    Comme le bélier, vous êtes soumis à Jupiter jusqu'en octobre, l'année commence sans surprise, c'est le même Jupiter que depuis septembre 2017, mais étant du signe d'autrui, vous pouvez agir pour retrouver une justice, pour aider les autres. Les natifs se lanceront dans des procès, des associations, signeront des contrats, avec comme bons cycles ceux autour du 17 avril, ou la seconde quinzaine de mai, et la longue période vénusienne (octobre->janvier). C'est pour ce signe une année jovienne qui permet de fonder une famille, se marier, trouver l’âme sœur, les maisons natales déterminant si ce sera le cas ou pas, sans oublier les conjonctions de votre thèmes, là encore, c'est un cas général.

    Scorpion :

    Le scorpion a basiquement, selon les maisons natales et conjonctions, la nature qui va vers le "bourreau" froid, ou la victime (de lui même ou des autres). Du 18 janvier au 5 mars, le passage de Mars va ainsi ramener les victimes à leurs souffrances (souvent mentales) et les bourreaux à s'en prendre à des gens qui n'y sont pour rien dans leurs échecs (amis, famille, conjoint(e), collègues). Ce passage de Mars chaque 2 ans est toujours à craindre, ce pourquoi je conseille aux natifs des sports non violents, tels l’aïkido, pour canaliser la rage martiale.

    Sagittaire :

    Ainsi que les gémeaux, ce signe est emmerdé par Pluton, et depuis 2017 par Saturne. Là aussi, on peut regarder les cycles et se dire "jusqu'en 2021 c'est foutu", ou essayer de faire quelque chose. Je fais encore le conseil de bosser sur ses peurs, ses croyances (Signe+maison du Pluton natal), personnellement je devrais être vampirisé, vidé depuis 2006, cela a été le cas jusqu'en 2012, que j'agisse avec la compréhension de mes peurs plutoniennes et détruire mes croyances, en comprenant qu'elles étaient de la merde. A chaque retour mensuel de Lune+Pluton sur votre Soleil/Lune natal, vous POUVEZ atténuer les effets de l'astre, mais je ne vous cacherai pas, c'est du taff. Car avec Saturne+Pluton beaucoup de natifs vont avoir peur de tomber enceinte, ou que leur mère ne décède, ou vont connaitre une phase de frigidité sexuelle ou de doute sur leur sexualité, le fait dépendant des maisons natales.

    Capricorne :

    L'année sera marquée par Mars, qui va vous faire chier avec le nœud sud, du 4 mai au 7 novembre. Mars en exaltation, les natifs "gagneurs" (votre Mars natal en signe+maison vous donne l'activité dans laquelle gagner) seront ravis d'accéder aux sommets, mais dans ce signe, cela a toujours un prix, comme sacrifier son temps libre, sa vie privée, des amitiés, faire des choses que l'on déteste, etc. Signe de l'ordre, il n'arrive souvent qu'après des chaos, et plusieurs de ce signe, qui est beaucoup celui de la peur (car on pressent les difficultés, signe très médiumnique) n'oseront agir et affronter le chaos potentiel, par le fait de "pressentir", et manqueront ainsi des victoires, et se morfondront "je suis célibataire", "j'ai pas de boulot", "j'ai pas de thune", alors même qu'ils n'ont pas osé (Mars, astre de l'action). Prendre le risque de rater, apprendre de ses erreurs, et voir le bien en tout échec (au moins, on a essayé), c'est ce que je conseille, tout comme de travailler sur la nature de votre frustration saturnienne.

    Verseau :

    Neptune est toujours dans ce signe, apportant de l'ordre à ce signe de désordre. Pour résoudre ce paradoxe astral, il faut aider des gens "déséquilibrés" à retrouver de l'ordre, comme par ex les enfants, les alcooliques, les gens malades, les pauvres. Avoir des actions "positives", conformes à votre signe, pour vous redonner l'espoir en l'avenir. Après oui, ces actions sont souvent bénévoles, mais ce signe étant souvent celui de l'insubordination, de la rébellion à l'autorité, pensez vous être faits pour une vie normale ? Vénus va ramener beaucoup de natifs à cette question, que ce soit en février ou opposée, en juillet. Beaucoup de verseaux souffrent parce qu'ils essaient de se persuader qu'ils font partie de ce monde, peuvent se couler dans le monde, essaient de plaire aux cons, alors que c'est le signe des hauteurs (ciel, montagne, espace), des gens en avance sur leur temps. Vous vous demandez pourquoi ça foire ?

    Poissons :

    Après un mois de janvier ranimant l'influence d'Uranus, qui vient perturber le signe de sa nature révolutionnaire une dernière fois après 2010-2017 (ma vie est bouleversée, mes a priori sont battus en brèche), Vénus va embêter ce signe au mois de mars, en ramenant à ce que le natif est, agissant comme un miroir, qui dépendra ainsi du Vénus en signe et maison, cela ira du "t'es un nul, t'es un con, t’arrive à rien" à "Dieu va me sauver, la foi est ma protection", ou encore ramènera le natif à son lien aux autres, étant traditionnellement le signe de l'empathie, du sacrifice aux autres avec rarement de contreparties. Vénus refera son effet miroir en aout, comme chaque 6 mois environ. Vous avez pigé, pour éviter que l'astre ne vous déprime en vous renvoyant une mauvaise image, que vous fuyez, il faut travailler sur ce que vous projetez, que ce soit l'image physique, vos pensées, vos "certitudes".

    Prévisions mondiales :

    Prévisions bien entamées dans Uranus en bélierSaturne en sagittaire et Jupiter balance. Cet article étant écrit à la date du 18 novembre, à compléter avec l'article Saturne faux capricorne, cycle qui a toujours marqué un renversement du monde.

    C'est dans le précédent Saturne en faux capricorne que l'URSS est tombée et que les USA ont pris temporairement la place de seul numéro 1, sans concurrent. Ce cycle a été néanmoins aidé par Uranus avec Saturne pour provoquer des révolutions dans les pays pro russes. La guerre du Golfe a été aboutissement saturnien de ce cycle, Soleil+Saturne entré en capricorne. Ce cycle nous prépare à une guerre sans précédent entre les forces saturniennes, reprenant le contrôle sur les forces joviennes, dont nous verrons quelques prémices en 2018 :

    Prévisions 2018

    Le cycle du 7 janvier marque d'abord avec Jupiter+Mars une victoire temporaire des forces joviennes, comme les USA, sur les nations et organisations saturniennes (tels Daech, la Russie), mais aussi une "guerre de justice", qui serait revanche d'une attaque. Ce second aspect est bien sur dépendant d'une action des dernière forces de Daech contre le Vatican à Noël, comme l'ont avertit les médias, risque confirmé par le ciel. Il faudra attendre le 2 avril avec Mars avec Saturne pour faire que cette fois les énergies des adversaires (crées pour incarner le "Goldstein" façon 1984) émergent.

    J'aurais tendance à minimiser l'importance de Daech, qui vit son cycle final, pour voir l'émergence de nouvelles organisations terroristes et surtout la formation d'un nouvel ennemi. Les récents refus de Trump de valider l'accord nucléaire iranien avec l'entrée de Jupiter en balance, et la naissance d'une guerre froide entre USA+Saoudiens contre l'Iran sera de plus en plus de nature à aller vers la vraie guerre, et pour cela pète, manque l'étincelle qui justifie.

    Mars se trouvera en capricorne très longtemps cette année, du 4 mai au 7 novembre, comme tous les 2 ans, mais avec Sud, soit la marque des false flag comme en 2001. Attentat justifiant la montée vers la guerre ? Il est très difficile de pronostiquer une date et un lieu, mais il y a certaines tendances, commençons avec le Mars+Sud exact :

    Prévisions 2018

    NL sur Mars du Vatican, Pluton opposés et Saturne/Saturne du Vatican.

    Prévisions 2018

    Mars+Sud opposés Vénus+Nord sur Mars+Vénus des saoudiens.

    Prévisions 2018

    Sud sur Sud des USA, NL sur Mars (ce qui indique par cette Mars que le destin des USA est lié à celui du Vatican, ayant de plus Lune américaine sur Soleil Vatican).

    Prévisions 2018

    NL sur éclipse lunaire natale de Trump, Vénus/Vénus, il est tout aussi impacté négativement par ce cycle (risque d'attentat sur sa personne ?).

    Vous avez compris, les saoudiens sont touchés le plus par ce cycle martial, mais plus tard, le 4 juillet, soit la fête américaine, il y aura un mauvais Mercure+Nord opposés Mars+Sud

    Prévisions 2018

    Et le 29 juillet, ce sera encore plus précis :

    Prévisions 2018

    J'espère bien que ces cycles tendus n'accoucheront sur aucun attentat de type "11 septembre", donc avis aux trolls "il s'est rien passé à ces dates, pauvre naze", nous n'avons heureusement pas tous les paramètres pour juger, comme je le disais dans l'article sur la difficulté de prédire. Et heureusement qu'on les a pas, cela donne l'illusion d'un libre arbitre relatif aux informations qu'on a.

    Si Jupiter entré en signe des couilles balance a été l'occasion de lancer une vague de procès sans précédents "balance ton porc", comme les énergies générales l'avaient annoncé, Jupiter en signe des relations sexuelles, des viols, du phallus et du vagin, ce sera un déchainement, à partir d'octobre 2018.

    Concernant la France :

    Malheureusement, la phase néfaste de Macron actuelle Saturne sur son Soleil est freinée par la rétrogradation d'Uranus en poissons nuit debout, et Uranus ne revient en bélier qu'en avril pour stagner dans les étoiles poissons quasiment toute l'année. Vous l'avez compris, il ne faut pas attendre un réveil du peuple, qui sera hélas trop tardif, avant 2019, qui sera LA grande année.

    Prévisions 2018

    La sécurité sociale va vers une opposition Saturne+Pluton à son Saturne natal qui équivaudra bien sur à sa fin. Les réformes de 2018 en seront bien sur la cause, car qui dit exonérer les travailleurs de charges sociales, comment financer la sécu ? L'état veut passer le paquet de cigarettes à 10 euro pour compenser, ce qui ne poussera les gens qu'à baisser leur consommation ou truander encore plus.

    Ce Saturne+Pluton, qui se profile avec Sud en 2019 marque la lente et progressive fin du pétrole, qui approche de son pic, les prix vont ainsi progressivement remonter, de concert avec les tensions internationales qui naitront avec ce Mars+Sud, vous avez pigé. Préparez vous donc à une montée des cours et à une hausse des prix consécutive à la hausse des couts de transports. C'est le début de la fin d'un monde, celui de notre société de con-sommation.

    Les technologies :

    Prévisions 2018

    La stagnation d'Uranus sur Mercure et la stagnation de Mars dans son signe d'exaltation va voir de fortes avancées concernant l'IA militaire, la naissance de nouvelles IA bien plus stratèges qu'auparavant, mais c'est surtout dans le domaine de la compréhension du cerveau, et de la reproduction de son fonctionnement et le "téléchargement de son contenu" que les choses vont avancer, nous allons en 2019 dans la révolution des casques de télépathie, qui feront passer nos technologies actuelles à l'age de pierre, dont 2018 sera la encore un début (annonces, présentations), il y aura ainsi plusieurs débats totalement inutiles sur la morale et les changements sociétaux qu'impliqueront de telles innovations, mais vous l'avez compris, ce Pluton+Saturne, soit la peur du changement/la saturnales ne sera rien face aux puissances énergies qui se mettent lentement en place.

    Ce Saturne+Pluton va impliquer négativement les naissances, faire baisser la natalité globale, merci les campagnes de vaccinations obligatoires (rappelons que Bill Gates a expliqué calmement dans une conférence que le vaccin servait à faire baisser la natalité et que des pandémies allaient poindre demandant de concevoir de nouveaux vaccins, donc bon pour le business de sa fondation), et rendre la grossesse saturnienne de plus en plus complexe. Il va aussi marquer des mouvements féministes bidons, qui sous prétexte de libération de la femme, vont promouvoir tout ce qu'il y a de pire à vanter, c'est ainsi un cycle excellent pour lancer la PMA et à terme la GPA et l'utérus artificiel.

    Prévisions 2018

    L'euro plutonien, qui avait apporté fortune plutonienne à l'élite, vit un cycle Saturne+Pluton sur Soleil, soit "renversement de la monnaie", et on ne peut que saluer l'UE qui a prévu ce cycle, l'atteste cette décision de prévoir pour 2018 une restriction du cash (et non pas une fin du cash, restreindre n'est pas empêcher, n'en déplaise aux complotistes), elle met fin à la circulation du billet de 500 euro le 1er janvier 2018 d'ailleurs, sous des prétexte de lutte contre le blanchiment d'argent et le trafic de drogue. Nous allons progressivement vers le fait de généraliser les paiements par carte bleue puis surtout par portable, les technologies de paiement par portable ayant ainsi des retours fabuleux pour les prochaines années. Déjà en Suède, le paiement en espèces ne concerne plus qu'1,4% des achats. Alors bien sur certains me diront "m'en fous, je paierai par pièces, j'ai pas de cartes bleue" ou "je ne veux pas payer par portable", il n’empêche que rien que dans le mois d'octobre 2017, le paiement par portable ou par carte bleue sans contact a engrangé 1/3 des achats, soit 110% de hausse par rapport à la même date en 2016. Vous pouvez personnellement refuser les avancées technologiques, comme les crétins qui refusaient le portable dans les années 2000, sauf que maintenant avoir un portable est quasiment (j'ai bien dit quasiment, donc les anti portables, la ferme) rentré dans les mœurs et généralisé, de même que les anti internet disaient que cela ne marcherait jamais (ex Juppé et Chirac quand ils voulaient sauver le minitel en 95). Les gens n'ayant pas voulu globalement de la puce RFID, sauf pour leurs animaux de compagnie (à part quelques exemples médiatisés ici et là), il est normal que le portable, qui dispose de cette puce, soit le meilleur moyen pour faire accepter l'argent dématérialisé.

    Prévisions 2018

    Pour les fans du bitcoin, le ciel nous dit clairement que le ciel va faire exploser cette bulle spéculative, Saturne entame son stationnement sur les aspects plutoniens (monnaie comme l'euro). L'avenir n'est pas le bitcoin, mais une monnaie symboliquement présentée par l'élite en 1988, nous décrivant ainsi l'émergence de ce mastodonte en 2018 dans l'article de "The Economist" :

    LA NOUVELLE ÉCONOMIE MONDIALE

    Le plus grand chamboulement dans l’économie mondiale depuis le début des années 1970 est que les flux d’argent ont remplacé les échanges de biens comme la force qui détermine les taux de change. Du fait de l’intégration croissante des marchés financiers mondiaux, les différences dans les politiques économiques nationales peuvent perturber les taux d’intérêt (ou les prévisions de taux d’intérêt futurs) certes légèrement, mais suffisamment pour susciter d’énormes transferts d’actifs financiers d’un pays à l’autre. Ces transferts inondent le flux des revenus commerciaux et impactent l’offre et la demande des différentes devises, et donc leur effet sur les taux de change. Comme la technologie des télécommunications continue d’avancer, les futures transactions seront moins chères et plus rapides. Sans coordination dans les politiques économiques, les monnaies ne peuvent devenir que plus volatiles.

    Par tous ces moyens, les frontières économiques nationales se dissolvent progressivement. Comme la tendance se poursuit, l’attrait d’une union monétaire à travers les principaux pays industrialisés semblera irrésistible pour tout le monde, sauf pour les cambistes et les gouvernements. Dans la zone-Phénix, l’ajustement économique aux variations des prix relatifs se ferait en douceur et automatiquement, un peu comme aujourd’hui entre les différentes régions au sein des grandes économies. L’absence de risque de change devrait stimuler le commerce, l’investissement et l’emploi.

    La zone-Phénix imposerait des contraintes strictes aux gouvernements nationaux. Il n’y aurait plus, par exemple, de politique monétaire nationale. Le Phénix serait émis par une nouvelle banque centrale, peut-être liée au FMI. Le taux d’inflation mondial – et, par conséquent, dans des marges étroites, chaque taux d’inflation national, serait sa responsabilité. Chaque pays pourrait utiliser les impôts et les dépenses publiques pour compenser les baisses temporaires de la demande, mais il aurait à emprunter plutôt que d’imprimer de l’argent pour financer son déficit budgétaire. Sans disposer de recours à la taxe par l’inflation, les gouvernements et leurs créanciers seraient obligés de mieux évaluer leurs emprunts et leur dette qu’ils ne le font aujourd’hui. Cela signifie une grande perte de souveraineté économique, mais les tendances qui rendent le Phénix si attrayant éliminent les souverainetés nationales dans tous les cas. Même dans un monde de taux de change plus ou moins flottants, les différents gouvernements ont vu leur indépendance politique contrôlée par un monde extérieur hostile.

    Alors que le prochain siècle approche, les forces naturelles qui poussent le monde vers l’intégration économique offriront un large choix aux gouvernements. Ils peuvent suivre le courant, ou construire des barricades. Préparer la voie pour le Phénix signifie moins de prétendus accords sur la politique et plus de pragmatisme. Cela veut dire autoriser et promouvoir activement l’utilisation par le secteur privé d’une monnaie mondiale, aux côtés des monnaies nationales existantes. Ce reviendrait à laisser les gens voter avec leur portefeuille pour le passage éventuel à une union monétaire. Le Phénix sera probablement introduit comme un cocktail de monnaies nationales, tout comme les Droits de Tirage Spéciaux le sont aujourd’hui. Avec le temps, cependant, sa valeur par rapport aux monnaies nationales cesserait d’avoir de l’importance, car les gens le choisiront pour sa facilité d’utilisation et la stabilité de son pouvoir d’achat.

    L’alternative – pour préserver une autonomie dans l’élaboration des politiques – impliquerait une nouvelle prolifération des contrôles draconiens sur le commerce et les flux de capitaux. Cela permettrait aux gouvernements de gérer les variations de taux de change, de déployer une politique monétaire et budgétaire sans inhibition, et de s’attaquer aux effets de l’inflation sur les prix et les revenus. C’est une entrave à la croissance. Le Phénix verra le jour aux alentours de 2018, et préparez vous à l’accueillir quand il sera là."

    Crédible, cet article ? En 2016, une réunion secrète de banques a eu lieu à propos de la création d'un nouveau "chain" sécurisé, qui contrairement au blockchain et au bitcoin, ne demanderait pas de convertir une monnaie réelle en argent virtuel, mais assurerait que le dollar soit immédiatement virtuel et utilisable sur la plateforme, donc technologies actuelles aux oubliettes.

    Prévisions 2018

    La boite Chain, qui a proposé cette révolution sans précédent dans la connerie, nous voyons de magnifiques Saturne+Mars, la victoire de ce renversement se prépare. Jupiter+Vénus américain, des pays joviens, ce système va bien sur cartonner et s'imposer. Une réunion pas si secrète qui nous rappelle la "secrète" qui a mené à la création de la FED :

    Prévisions 2018

    Aucun rapport, mais non pas de thèmes lucifériens vénusiens, pas de thèmes Saturne avec Mars conjointe ou opposée. Vous rêvez ! Le réveil sera dur...

    « De la vierge à la balanceCosmos, Sat(o)urne et plus de thons ? »

    Tags Tags : ,