• Prévisions 2018, signe par signe

    Avertissement : Le signe lunaire fait les 2/3 d'un thème (ce qu'on était à la naissance, alors que signe solaire ce qu'on est à la mort), ainsi avant de vous précipiter sur votre signe solaire (et sur le signe sidéral et pas tropical), il convient de regarder le signe lunaire (on le connait par Proastro ou Stellarium) et de considérer les conjonctions/maisons natales qui peuvent contrer les influences "naturelles" des constellations/signes. Ce sont ici les prévisions de base, ainsi un bélier maison 12 ne se reconnaitra pas dans la description (Bélier+Poissons, il devra ainsi faire la combinaison de ses aspects paradoxaux et de son signe lunaire+solaire+maison), de même qu'un Lune gémeaux et Soleil balance dira que son année est merdique (car le Lune gémeaux l'emporte, avec l'opposition dont je parle plus bas).

    Typiquement, prenons le cas d'un Lune Balance maison 2 et Soleil Verseau maison 6, il est de la nature balance+taureau et verseau+vierge. Comprendre comment ces signes se fondent, c'est justement ce qui fait la qualité de l'astrologue, pas de mystère, faut bachoter, lire.

    Bélier :

    Jupiter en balance va continuer d'apporter son lot de défis, qui seront plus ou moins bien accomplis. Les béliers avec mauvaise maison natale (qui crée un paradoxe avec le signe, ex 2-4-6) verront ainsi les autres trouver un travail, un compagnon, avoir une promotion/prime, ce qui sera vécu comme une injustice. Les "bien aspectés" (maison natale 1-3-5 par ex) arriveront par contre grâce à cette Jupiter à mettre de l'eau dans leur égo, et être reconnus pour cet effort d'aller vers l'autre (bons rapports avec le père, le patron, le collègue, la conjointe). La fin d'année s'annonce plus compliquée, avec la stagnation de Vénus en balance de septembre à 2019, ce qui va faire que le bélier va ressentir des émotions, de la sensibilité, ce qui est diversement apprécié, le bélier "traditionnel", signe du je, du moi, de l'égo, déteste cela, il ne voit souvent que lui.

    Taureau :

    Les 2 premiers tiers de l'année sont relativement calmes, vous permettant de travailler sur la maison, l'appartement (bricolage, décoration), avec une grande période "créative" du 20 avril au 15 juin, celle que les taureaux traditionnels, artistes, doivent privilégier. A partir d'octobre, Jupiter sera en exil, une période très stressante ou les mauvaises maisons taureau vont connaitre une perte de la maitrise, des rebellions des proches, comme l'impression de se faire voler, dépouiller, agresser, alors qu'on est gentil, serviable et qu'on ne mérite pas cela. Vous vous doutez qu'en travaillant dans le cycle positif précédent, vous pouvez atténuer les effets de ce cycle néfaste, qui va avec souvent une crise économique (je vends, on me vole, on me vire, je perds, je brade).

    Gémeaux :

    Pluton est toujours opposée votre signe, comme depuis 2006, mais avec Saturne pour emmerder. Il serait facile de baisser les bras face à l'influence vampirique de l'astre, qui empêche de changer les choses. Sauf que Pluton ne nous bloque que si nous avons des peurs, des croyances. Vous avez donc saisi la solution : grand travail sur la cause de la situation bloquante, qui a souvent comme racine ici le lien à la mère, les frères/sœurs ou une amie proche. L’acupuncture, les hypnoses régressives, tout ce qui est lié aux ondes, peut rééquilibrer vos énergies, mais sans travail de fond, psychologique, sur la racine, c'est comme remplir d'eau un tonneau percé, inutile. Cycle possible de maternité, mais celle ci ne ferait que "reproduire" le rapport à la mère, d’où le fait de faire ce travail psychologique pour casser la perpétuation astrale d'énergies néfastes, si le rapport mère/fille est pourri, de génération en génération.

    Cancer :

    De début mai à début novembre, le passage de Mars en capricorne sera diversement apprécié. Les cancers "mous", traditionnels (comme Hollande) prendront le bon coté de ce regain de vitalité, période pour agir, pour se lancer dans un projet professionnel, pour réussir, pour aider la famille, les amis, le "clan". Les autres iront de conflit en conflit, à moins de saisir l'opportunité astrale de juin, qui permettra d'agir afin d’empêcher la source, la racine de ces problèmes. Vous avez la chance, comme quelques signes, de ne pas avoir encore d'aspects néfastes majeurs avant 2021. Il faudra surveiller quand Jupiter sera autour de 3 degrés de votre Jupiter natal, cet astre étant majeur pour votre signe (rapport au père, à votre clan, votre capacité d’être le chef, la meneuse, le leader, "dieu le père" ou la déesse mère).

    Lion :

    Comme les cancers, aucun aspect majeur bloquant, sinon Neptune opposée votre signe, ce qui donnera à la plupart des natifs cette envie d'ordre, d'étendre cet ordre à leurs enfants, leurs proches, ce qui est bien sur impossible, mais le lion essaiera. La période 5 juillet-17 septembre va apporter des énergies contradictoires à votre nature martiale, égocentrée, permettant de calmer cet aspect du signe, paternaliste/patronale, et de faire cesser les tensions dramatiques, aimées par ce signe, qui font que certains n'ont rien, lion frustrés après avoir vécu choc sur choc, tandis que les autres sont heureux car dominateurs, les autres ont accepté d’être "soumis" par l'égo martial.

    Vierge :

    Année la plus calme parmi les signes, vous sortez d'une année jovienne complexe (le rapport au père, au patron, l'impression d'injustice, d’être un esclave, souvent), il faut profiter de ce cycle pour travailler à fond, avec cycle créatif pour le mois d'aout, et se préparer financièrement et psychologiquement à la sale année 2019, et pour ceux qui n'ont pas trouvé encore de boulot, de "service", il y a un bon cycle, hélas court, pour agir, c'est du 18 septembre au 5 octobre, et ainsi changer ce qui ne va pas. Je conseille aussi de surveiller les phases de Lune sur votre signe, tous les 28 jours, vous avez 3 jours "positifs" pour essayer de sortir de la merde ou améliorer votre situation, chaque mois.

    Balance :

    Comme le bélier, vous êtes soumis à Jupiter jusqu'en octobre, l'année commence sans surprise, c'est le même Jupiter que depuis septembre 2017, mais étant du signe d'autrui, vous pouvez agir pour retrouver une justice, pour aider les autres. Les natifs se lanceront dans des procès, des associations, signeront des contrats, avec comme bons cycles ceux autour du 17 avril, ou la seconde quinzaine de mai, et la longue période vénusienne (octobre->janvier). C'est pour ce signe une année jovienne qui permet de fonder une famille, se marier, trouver l’âme sœur, les maisons natales déterminant si ce sera le cas ou pas, sans oublier les conjonctions de votre thèmes, là encore, c'est un cas général.

    Scorpion :

    Le scorpion a basiquement, selon les maisons natales et conjonctions, la nature qui va vers le "bourreau" froid, ou la victime (de lui même ou des autres). Du 18 janvier au 5 mars, le passage de Mars va ainsi ramener les victimes à leurs souffrances (souvent mentales) et les bourreaux à s'en prendre à des gens qui n'y sont pour rien dans leurs échecs (amis, famille, conjoint(e), collègues). Ce passage de Mars chaque 2 ans est toujours à craindre, ce pourquoi je conseille aux natifs des sports non violents, tels l’aïkido, pour canaliser la rage martiale.

    Sagittaire :

    Ainsi que les gémeaux, ce signe est emmerdé par Pluton, et depuis 2017 par Saturne. Là aussi, on peut regarder les cycles et se dire "jusqu'en 2021 c'est foutu", ou essayer de faire quelque chose. Je fais encore le conseil de bosser sur ses peurs, ses croyances (Signe+maison du Pluton natal), personnellement je devrais être vampirisé, vidé depuis 2006, cela a été le cas jusqu'en 2012, que j'agisse avec la compréhension de mes peurs plutoniennes et détruire mes croyances, en comprenant qu'elles étaient de la merde. A chaque retour mensuel de Lune+Pluton sur votre Soleil/Lune natal, vous POUVEZ atténuer les effets de l'astre, mais je ne vous cacherai pas, c'est du taff. Car avec Saturne+Pluton beaucoup de natifs vont avoir peur de tomber enceinte, ou que leur mère ne décède, ou vont connaitre une phase de frigidité sexuelle ou de doute sur leur sexualité, le fait dépendant des maisons natales.

    Capricorne :

    L'année sera marquée par Mars, qui va vous faire chier avec le nœud sud, du 4 mai au 7 novembre. Mars en exaltation, les natifs "gagneurs" (votre Mars natal en signe+maison vous donne l'activité dans laquelle gagner) seront ravis d'accéder aux sommets, mais dans ce signe, cela a toujours un prix, comme sacrifier son temps libre, sa vie privée, des amitiés, faire des choses que l'on déteste, etc. Signe de l'ordre, il n'arrive souvent qu'après des chaos, et plusieurs de ce signe, qui est beaucoup celui de la peur (car on pressent les difficultés, signe très médiumnique) n'oseront agir et affronter le chaos potentiel, par le fait de "pressentir", et manqueront ainsi des victoires, et se morfondront "je suis célibataire", "j'ai pas de boulot", "j'ai pas de thune", alors même qu'ils n'ont pas osé (Mars, astre de l'action). Prendre le risque de rater, apprendre de ses erreurs, et voir le bien en tout échec (au moins, on a essayé), c'est ce que je conseille, tout comme de travailler sur la nature de votre frustration saturnienne.

    Verseau :

    Neptune est toujours dans ce signe, apportant de l'ordre à ce signe de désordre. Pour résoudre ce paradoxe astral, il faut aider des gens "déséquilibrés" à retrouver de l'ordre, comme par ex les enfants, les alcooliques, les gens malades, les pauvres. Avoir des actions "positives", conformes à votre signe, pour vous redonner l'espoir en l'avenir. Après oui, ces actions sont souvent bénévoles, mais ce signe étant souvent celui de l'insubordination, de la rébellion à l'autorité, pensez vous être faits pour une vie normale ? Vénus va ramener beaucoup de natifs à cette question, que ce soit en février ou opposée, en juillet. Beaucoup de verseaux souffrent parce qu'ils essaient de se persuader qu'ils font partie de ce monde, peuvent se couler dans le monde, essaient de plaire aux cons, alors que c'est le signe des hauteurs (ciel, montagne, espace), des gens en avance sur leur temps. Vous vous demandez pourquoi ça foire ?

    Poissons :

    Après un mois de janvier ranimant l'influence d'Uranus, qui vient perturber le signe de sa nature révolutionnaire une dernière fois après 2010-2017 (ma vie est bouleversée, mes a priori sont battus en brèche), Vénus va embêter ce signe au mois de mars, en ramenant à ce que le natif est, agissant comme un miroir, qui dépendra ainsi du Vénus en signe et maison, cela ira du "t'es un nul, t'es un con, t’arrive à rien" à "Dieu va me sauver, la foi est ma protection", ou encore ramènera le natif à son lien aux autres, étant traditionnellement le signe de l'empathie, du sacrifice aux autres avec rarement de contreparties. Vénus refera son effet miroir en aout, comme chaque 6 mois environ. Vous avez pigé, pour éviter que l'astre ne vous déprime en vous renvoyant une mauvaise image, que vous fuyez, il faut travailler sur ce que vous projetez, que ce soit l'image physique, vos pensées, vos "certitudes".

    Prévisions 2018, signe par signe

    « Prévisions 2018Proastro (décembre 2017) »

    Tags Tags : , ,