• Quand un OVNI tue un pilote

    Les OVNI ne sont pas que pacifiques. Il y a un cas connu de mort d'un pilote au contact d'un OVNI, le capitaine Mantell, héros de guerre, qui intervenait quand une base à l'époque secrète s'est fait survoler par des OVNI (l'affaire va faire connaitre la base). Regardons ce cas astro-logique :

    Quand un OVNI tue un pilote

    Quand un OVNI tue un pilote

    Quand un OVNI tue un pilote

    Je ne vais pas vous répéter x fois les mêmes choses, vous voyez que ce cas confirme la règle à priori folle que des thèmes de films et de séries expliquent des faits : ce plutonien est tué en pourchassant un OVNI plutonien, principe similaire aux PAN et autres égrégores, qui plus est avec sa Lune sur l'aspect des objets volants. Il est tué avec Pluton, astre de mort et d'OVNI sur son Neptune+Vénus, et Vénus opposées. L'image de la loi, de la "police céleste" qu'il était est tué par une "copie de la mort, de l'illusion", assez réelle pour tuer un pilote, avion mis en morceaux. Devinez l'excuse de l'Air Force : "il a confondu Vénus avec un OVNI". On ne peut que saluer l'excuse astro-logique, les Vénus étant opposées, sauf que nous avons les messages radios de Mantell, tel celui ci « J'ai vu l'objet. Il est au-dessus de moi. Je vais essayer de m'en approcher pour mieux le voir... Il semble métallique... Il est terriblement grand... Environ 170 m de circonférence. Il prend de la hauteur ; il vole à la même vitesse que moi. Je vais le suivre jusqu'à 6 000 mètres ». Donc confondre un objet métallique de 170m qui prend de la hauteur et a de la vitesse, il faut arrêter de nous prendre pour des cons.

    Quand un OVNI tue un pilote

    La raison d'attaque de cette base tellement bien nommée (l'homme dieu) est astro-logique, Mars astre de guerre sur la Mars de la guerre, prouvant bien que les égrégores sont tout autant soumis au ciel que nous. Libre arbitre ? La preuve factuelle que non, ils n'agissent pas n'importe comment n'importe quand sur n'importe qui n'importe ou.

    Quand un OVNI tue un pilote

    Quand un OVNI tue un pilote

    Quand un OVNI tue un pilote

    Le fait d'attaquer cette base est lié au crash de 1942 : les thèmes nous disent bien que ce qui s'est crashé à cette date se trouve à Godman et sert à créer des copies vénusiennes de cette "arme cachée" Saturne+Mars. Créer des "homme dieu" ? Les objets ont fait valoir que seuls eux étaient maitres du jeu.

    Quand un OVNI tue un pilote

    Je vous reposte le cas Jack Krine, qui en sait quelque chose, menacé par Mars sur son Saturne+Mars (tiens donc) et évidement OVNI/PAN plutonien vierge. Il manquait heureusement pour lui des retours de mort, ouf. Certains ont même tiré sur des OVNI, comme au Pérou :

    Quand un OVNI tue un pilote

    Avec Soleil opposée Pluton et encore des aspects clairs en lion (Mars, Saturne, Jupiter), une base aérienne péruvienne est survolée, un pilote va tirer 64 obus dessus, ils sont soit déviés de leur cible soit désactivés, et certains sont "absorbés", pour reprendre les dires du pilote Huerta, qui le prendra en chasse (hélas pas de date de naissance sur le net). L'armée péruvienne reconnaitra l'incident avec un objet non identifié sans inventer des histoires de Vénus ou de ballon sonde bidon.

    « Electricité, LuciferSouviens toi du 5 novembre »

    Tags Tags : , , , , ,