• Saint-Valentin, l'amour devenu échangiste

    Sommes nous encore au jour céleste de Vénus ?

    Saint-Valentin, l'amour devenu échangiste

    Soleil entré en verseau, signe de l'échangisme, du Cap d'Agde, des boites gays, d'Auroville, ce qui marquait l'entrée en poissons, signe d'exaltation vénusienne et donc de l'amour, est devenu à cause de la précession des équinoxes son opposé, et en 2018 c'est bien accentué avec Vénus en verseau et la Lune en capricorne, signe de chute des couples.

    Pour honorer l'amour à la bonne date, c'est le 15 mars

    Saint-Valentin, l'amour devenu échangiste

    Je ne me fais pas d'illusion plutonienne, à part moi, très peu de lecteurs penseront à cette date à fêter les amoureux vénusiens; cet amour poissons, plutonien, illusoire (on aime son miroir et une illusion qu'on se fait de l'autre) est illustré par le mythe d'Amour et Psyché :

    "Psyché est la fille d'un roi. Elle est d'une beauté si parfaite qu'elle excite la jalousie de Vénus, à laquelle on la compare. Elle a deux sœurs aînées, d'une grande beauté également, mais sur lesquelles Psyché l'emporte de loin ; toutefois, contrairement à ses sœurs, elle ne trouve pas d'époux, car les foules se contentent de venir la contempler comme une œuvre d'art et la vénérer comme une déesse. Vénus, jalouse de cette rivale et offensée par un tel sacrilège, ordonne à Cupidon de la rendre amoureuse du mortel le plus méprisable qui soit. Cependant, alors que le dieu s'apprête à remplir sa mission, il tombe lui-même amoureux de Psyché en se blessant avec l'une de ses propres flèches.

    Le père de Psyché, désespéré de voir que sa fille ne trouve pas d'époux, se rend à Didymes pour supplier Apollon de permettre à Psyché de se marier. L'oracle est catégorique : Psyché doit être abandonnée sur un rocher au sommet d'une colline, où viendra la chercher son futur époux, un monstrueux serpent volant. Désolé mais résigné, le père de Psyché exécute les ordres divins et abandonne Psyché à son funeste destin. Cependant, Zéphyr, le doux Vent de l'ouest, emporte la jeune femme jusqu'à une merveilleuse vallée. Il dépose délicatement la princesse dans l'herbe tendre, non loin d'un magnifique palais. Psyché y pénètre et y découvre un savoureux festin qui l'attend ; elle est servie par des personnages invisibles, dont elle entend seulement les voix. Elle s'endort ensuite dans une chambre somptueuse.

    Plus tard dans la nuit, son mystérieux époux la rejoint, lui demandant de ne jamais chercher à connaître son identité, cachée par l'obscurité de la chambre. Toutes les nuits, il lui rend visite puis la quitte avant l'aurore. La jeune femme apprécie de plus en plus les étreintes et les mots doux qu'ils échangent alors. Rien ne manque au bonheur de Psyché, si ce n'est de connaître le visage et le nom de son amant nocturne, et de revoir sa famille. Ses deux sœurs, amenées au palais par Zéphyr, sont folles de jalousie face à tant de richesse et de bonheur. Elles cherchent à persuader Psyché que son époux n'est rien d'autre qu'un horrible monstre qui finira par la dévorer. Terrifiée à cette idée, elle profite du sommeil de son amant pour allumer une lampe à huile afin de percer le mystère. Elle découvre alors le jeune homme le plus radieux qu'elle ait jamais vu. Mais une goutte d'huile brûlante tombe sur l'épaule du dieu endormi, qui se réveille aussitôt et s'enfuit, furieux d'avoir été trahi.

    Folle de chagrin et de remords, Psyché se jette dans une rivière. Mais la rivière, compatissante, la dépose sur la berge, où est assis le dieu Pan. Ce dernier conseille à Psyché de tout faire pour reconquérir l'amour de Cupidon. Alors la princesse part à la recherche de son amant. Elle erre de temple en temple, rencontrant Cérès et Junon, déesses qui refusent de l'aider dans sa quête. Enfin, elle parvient au palais de Vénus, qui la soumet à toutes sortes d'épreuves, comme une esclave :

    D'abord, elle doit trier, en une soirée, un énorme tas de grains de variétés différentes. Par bonheur, des fourmis, prises de pitié, l'aident à accomplir sa tâche, et le tas est trié à temps.

    Ensuite, elle est contrainte de rapporter à Vénus de la laine de moutons à la toison d'or, qui paissent dans un pré au-delà d'une dangereuse et profonde rivière. Un roseau, ému par l'infortune de la jeune femme, lui indique la marche à suivre.

    Puis elle doit rapporter de l'eau du Styx, puisée à même la source. Cette dernière se situe au sommet d'une haute montagne gardée par des dragons. Cette fois, c'est l'aigle de Jupiter (le roi des dieux) qui vient au secours de Psyché tandis qu'elle gravit la montagne. L'aigle va remplir une fiole avec de l'eau du Styx, et la remet à Psyché.

    Enfin, la jeune femme doit mettre dans une boîte une parcelle de la beauté de Proserpine, la reine des Enfers. Épuisée, Psyché est à nouveau tentée de mettre fin à ses jours. Elle est sur le point de se jeter du haut d'une tour quand, soudain, la tour commence à lui parler, la convainc de rester en vie et lui indique même comment réussir cette épreuve. Ainsi, elle parvient à récupérer une parcelle de la beauté de Proserpine. Mais sa curiosité la perd : pensant que la beauté de la déesse l'aidera à reconquérir Cupidon, Psyché ouvre la boîte et, aussitôt, plonge dans un profond sommeil, pareil à la mort.

    Entre-temps, Cupidon s'est échappé du palais de Vénus, qui l'y avait enfermé. Toujours épris de Psyché, il la ranime doucement avec la pointe d'une de ses flèches. Puis il l'emmène devant Jupiter en personne, qui convoque les dieux de l'Olympe (dont Vénus, enfin apaisée), et annonce publiquement le mariage de Cupidon et Psyché. Celle-ci est invitée à consommer l'ambroisie, ce qui lui confère l'immortalité. Le dieu et la nouvelle déesse sont alors unis en présence de tout le Panthéon, et un merveilleux banquet s'ensuit. Quelque temps plus tard, Psyché a une fille, nommée Volupté (Plaisir). L'amour (Cupidon) et l'âme (Psyché) sont ainsi réunis pour l'éternité." <- Toute ressemblance avec les contes pour enfants est purement volontaire.

    Ce mythe est tellement astrologique, qu'il vous dit tout sur les plutoniens, et vous donne de manière cryptée l'avenir de l'humanité. Les sexes sont voilés, l'apocalypse n'a pas eu lieu, sur la fameuse peinture.

    Saint-Valentin, la Vénus devenue "chagrin"

    « Verseau (13 février - 15 mars)Clonage, bases »

    Tags Tags : , , , , ,