• Saturne en scorpion, bilan

    EDIT 11/11 (St Martin) : Les médias français orwelliens ont relayé, quasiment 2 mois après, qu'un accident nucléaire avait eu lieu en Russie (évidement la Russie nie). Un nuage ne s'est pas arrêté à la frontière et a parcouru la France jusqu'au 13 octobre. Mais l'IRSN, organisme de désinformation officiel payé par les lobbies, vous explique que tout va très bien madame la marquise même si c'est grave, cf son rapport du 9 novembre. Sauf que la CRIIRAD, organisme nucléaire indépendant des lobbies, avait alerté dès le 9 octobre de ce nuage, lire rapport final. Le passage le plus éclairant est « S’il s’agit bien de rejets émanant d’une installation unique à hauteur de 300 térabecquerels, cela correspond à une quantité colossale. A titre de comparaison, elle est 375 000 fois supérieure au rejet annuel maximal autorisé de la centrale nucléaire de Cruas [Ardèche]. »

    Ainsi l'IRSN vous explique qu'un accident qui a dégagé 375 000 fois les dégagements annuels d'une centrale française, tout va bien, dormez, le nuage est passé, la nourriture sera t elle contaminée, on sait pas, comme le dit la CRIIRAD, aucune étude pour prévenir ce risque de contamination.

    Que dit le ciel ?

    Saturne en scorpion, dernier accident

    Saturne en scorpion, dernier accident

    Saturne en scorpion, dernier accident

    On retrouve naturellement les classiques du blog, Lune et Saturne scorpion, entre autres.

    Mais comme nous n'aurons des autorités que la date, pas le lieu ni la nature de l'évènement, et que surtout les médias et donc les gens s'en branlent, pour une grande partie d'entre eux, il sera commun que les trolls diront qu'il ne s'est rien passé avec Saturne en scorpion, avec cette fois un accident bien plus grave que les précédents de ce cycle. Triste confirmation finale. N'en déplaise à l'astrologue complotiste, qui affirme avoir sauvé le monde car dit il "les directeurs des centrales m'ont écouté et ont mis en maintenance les centrales à risque". On le dira aux gens qui boufferont la bouffe contaminée par le nuage radioactif 27 septembre->13 octobre.

    [Fin EDIT]

    Comme annoncé sur le blog, "il est humainement impossible de prévoir la date exacte et le lieu touché par Saturne/Antarès, du fait du trop grand nombre de sites nucléaires en France et dans le monde", et les faits ont prouvé, les 2 précédents accidents russes, celui de Leningrad lors du 1er passage de Saturne sur l'exaltation de l'uranium, et enfin Novovoronezh lors du second :

    Saturne en scorpion, bilan

    Les 2 accidents ont bien sur Saturne en scorpion, et Lune en poissons même écart avec le Sud démoniaque. 2 accidents quasi oubliés des médias, sauf quelques sites, et les pages officielles russes, qui en évoquant les accidents, les classent "niveau 0", soit "tout va très madame la marquise", y'a eu un accident mais en fait rien.

    Saturne en scorpion, bilan

    Saturne en scorpion, bilan

    Saturne en scorpion, bilan

    Les 2 centrales martiales et vénusiennes, celle de Léningrad Lune exaltée+Sud a un accident avec Lune+Sud et Pluton+Mercure opposée Saturne, comme un avertissement. Celle de Novo... eut un accident avec Mars opposée Mars et retour de Vénus sur les nœuds exaltés de la centrale.

    Saturne en scorpion, bilan

    Saturne en scorpion, bilan

    Les accidents Saturne sur Antarès, celui de Tchernobyl fut incomparablement plus destructeur que les récents, ce qui doit nous amener à considérer la position d'Uranus, astre de l'uranium, quand à la gravité de ces accidents. Pour Tchernobyl, Uranus était exaltée avec Saturne en scorpion, alors que (heureusement pour nous), elle était en 2015-2016 dans un secteur défavorable pour faire exploser, pour détruire. Néanmoins la liste des accidents est longue, comme en 2016 :

    - 23 juin : 2 accidents, un à Penly, l'autre à Cattenom, des arrêts de turbine.

    - 24 juin à Indian Point : fuite.

    - 25 juin à Grand Gulf : chute de turbine

    - 27 juin à Dresden, incendie et à Bugey, un dégagement de fumée.

    - 28 juin à St-Alban : arrêt de turbine.

    - 3 juillet, à Cook : explosion de turbine.

    - 6 juillet, à Indian Point : arrêt des réacteurs.

    - 12 juillet, à Brunswick : incendie.

    - 16 juillet, en Ukraine : rupture d'un générateur.

    - 1er aout, à Ste Lucie : fuiteUne seconde même centrale le 21 aout.

    - 11 aout à Millstone : perte de 2 pompes.

    - 23 aout à Watts Bar : perte de refroidissement.

    - 31 aout à Wolff Creek : encore une fuite.

    - 2 septembre : re-fuite à Woldd Creek.

    - 3 septembre : fuite mon amour, à Salem.

    - 4 septembre, à Grand Gulf : perte de refroidissement.

    - 7 septembre à Palo Verde : blocage d'une vanne.

    - 9 septembre à Pilgrim : fuite adorée.

    - 10 septembre à Davis Besse : disjonction générateur.

    - 11 septembre à Cruas : Indisponibilité système.

    - 31 octobre à Waterford : lâcher d'eau radioactif.

    Comme résumé dans cet article "il n'a jamais eu autant de problèmes".

    Saturne en scorpion, bilan

    Le retour d'Uranus en taureau, après le précédent de 1945, sera excessivement dangereux : conjonction micro zodiaque entre Lune, Pluton, Uranus, Jupiter, Vénus, Mars, Saturne+Neptune, et c'est en 2025 qu'EDF prévoit de démarrer l'EPR, centrale de nouvelle Lune. Sont ils fous ?

    « OVNI, partie 3Destin, hasard, coïncidence ? »

    Tags Tags : , , ,