• Scorpion (17 novembre - 16 décembre)

    Maitrises : Mars et Vénus nocturnes, Saturne.

    Exaltation d'Uranus. Exil de Lune.

    Seul signe mêlant Mars et Vénus, dans leur aspect nocturne Nergal et Ereshkigal, c'est ainsi le signe de la relation sexuelle, de l'union des contraires. Signe à la fois masculin et féminin, c'est le signe le plus de bisexuel du zodiaque. C'est le signe du phallus (Shiva linga) et du vagin (Shiva yoni). C'est aussi hélas le signe de l'anus, ainsi biens des natifs sont portés à montrer leurs fesses (comme Jennifer Lopez), à porter un gode ceinture (comme Miley Cyrus), et à jouer entièrement sur le sexe et ne parler que de cela, comme biens des chanteuses scorpions évoquées sur le blog.

    Signe de l'alchimie sexuelle, il est celui de l'alchimie tout court, entre le sombre Saturne (l’œuvre au noir) et le positif serpentaire, celui qui parvient à dompter le mal. Il symbolise la magie, le mage noir (ex Saroumane) et le mage blanc (ex Gandalf). L'aspect "blanc" du scorpion, le serpentaire, 3 jours, mérite il un signe ? Si le caractère des natifs le méritait, oui. Bruce Lee reste un serpentaire martial, donc un type de scorpion, de même que Paracelse a tué avec sa médecine qui se voulait alchimique (scorpion). Le cycle actuel Saturne/Serpentaire va donner un coup d’arrêt au sida, car ce secteur est celui des guérisons, des antidotes (première rémission du sida avec ce cycle, quel hasard), mais hélas il verra de nouvelles maladies sexuellement transmissibles. Le serpentaire permet de concevoir le remède dans la coupe/caducée d'Hygie, devenu symbole des pharmacies :

    Serpentaire, Orion, pourquoi pas 14 signes ?

    Asclépios (Ophiuchus grec) a été tué parce qu'il a utilisé le sang de la gorgone (Algol, la gorgone à la tête coupée est en taureau, dans le secteur opposé au serpentaire) pour ressusciter les morts, et son action bouleversait tellement l'ordre du monde qu’Hadès a ordonné sa mort. Apollon l'a néanmoins ressuscité comme un dieu serpent, le fameux serpentaire qui a sa place au ciel, parmi les dieux (comme Satan est un serpent dans le plagiat d'Enki et Ninhursag, la genèse), les grecs ont plagié le mythe du serpent à la fin de l'épopée de Gilgamesh, qui vole la plante d'immortalité au dernier héros survivant, et la mange, devenant immortel à la place de l'humanité. Quand à Esculape (Ophiuchus romain), il est accompagné du coq, le symbole d'Apollon, devenu notre mascotte nationale, et c'est normal, nous sommes le résultat de mutations alchimiques (les phocéens, des grecs, se sont mêlés aux tribus présentes pour fonder la Gaule, puis les romains ont envahi le pays, ça se poursuit avec les francs, des néerlandais, venus pour fonder ce qui deviendra la France, la fille de l’Église, et cela continue avec la révolution française, puis l'empire, encore des rois, un autre empire et des révolutions, jusqu'aux républiques successives jusqu'à la cinquième, en passant par l'état collaborant avec l'Allemagne nazie).

    Signe de la mort 8, la tablette de la mort d'Enkidu, Mars diurne, complémentaire avec la mort 12, poissons, ceux qui sont morts et vivants (dans les nœuds). Le natif pratique l'alchimie pour espérer dépasser la mort, pour muter. N'oubliez pas que le scorpion est le seul signe "temporaire", il était un serpent avant, il est actuellement un scorpion, mais voué à devenir un aigle, le compagnon de la constellation de l'aigle, qui se trouve en sommet du ciel capricorne (le royal Neptune).

    100% des serials killers et violeurs célestes ont un signe ou des aspects clés (maison ou conjonctions martiales) en scorpion et fin balance, ce secteur du sang, on le fait couler, et Vénus nocturne fait violer. Les égyptiens ont expliqué cet aspect par le mythe de Nephtys, la Vénus du soir, qui fait une fellation à Osiris, avale son sperme pour concevoir Anubis, le dieu de l'embaumement, avec cela. C'est à cause de la pipe que Seth (le serpent, quel hasard), époux de Nephtys, tue Osiris, appelé à ressusciter, merci son "fils" qui l'embaume. En Inde, celui qui avale le soma, le sperme de Vishnu tombé dans le Gange peut aussi se libérer des cycles de réincarnation.

    Le scorpion est le signe de l'occulte, de ce qui est caché (le fameux sexe voilé), de l’ésotérisme, des fantômes, des succubes, du contact avec les prétendus "morts". Signe très puissant, par ses maitrises, le natif n'a pas conscience de ses limites, se croit immortel, et cherche l'alchimie via la souffrances et des pratiques sexuelles, sportives ou "déviantes", de plus en plus dangereuses. Les célébrités de la malédiction des 27 sont ainsi souvent natifs de ce signe, et ont des aspects qui les rendent dépendants à l'alcool ou drogues dures, puissantes en ce signe.

    Signe d'exaltation d'Uranus, cette chère Antarès, les accidents nucléaires ont eu lieu avec Saturne sur cette étoile, et ce sont des présidents scorpions qui ont doté les états de l'arme atomique. Ex De Gaulle, scorpion uranien, suivi par Chirac, Lune sur Antarès, qui aura réalisé les derniers tests nucléaires "classiques" dans l'Histoire. Britney Spears, Soleil Antarès, survit à l'holocauste nucléaire dans son clip "till the world ends". L'état d’Israël a justement Soleil+Jupiter sur Antarès, normal pour l'état de la fin des temps. Le signe alchimique est celui qui permet de faire muter l'humanité, au travers de la radioactivité, pour nous faire muter vers le robot uranien, l'aigle qui filera dans l'espace.

    La chute de Jupiter fait que beaucoup des natifs qui ont un rôle important finissent dans la déchéance : De Gaulle est poussé dehors par la banque, Chirac détruit par un AVC made in élite (paie le referendum), Jim Morrisson meurt d'une overdose (la seule fois qu'il s'est drogué), et Jimi Hendrix s'est étouffé dans son vomi (scorpion opposé au signe de gorge, donc zone sensible).

    La maison 8 est celle de "je prends", opposée à la 2 taureau, celle du "j'ai". Je prends la vie, la virginité, les objets, le pouvoir (coup d'état), la coupe du vainqueur, le pactole. Tout cela grâce à des aides cachées, avec qui le natif est intimement lié.

    Je copie ici le vieil article sur les mythes scorpion :

    Le scorpion est un animal étrange dont la paire de pinces portées en avant et l'aiguillon venimeux, parfois mortel, nous font penser à une véritable machine de guerre ambulante. On dit des natifs dont cet arachnide de régions chaudes symbolise le signe zodiacal qu'ils sont très résistants et pleins de ressources. Or le scorpion est pourvu de quatre paires de poumons et sa réputation de relative invulnérabilité n'est plus à démontrer. On prétend qu'il échappe même aux radiations ionisantes particulièrement destructrices. C'est pourtant un animal nocturne qui vit dans les régions chaudes. L'espèce qu'on trouve dans le désert, par exemple, ne s'anime vraiment qu'à une température ambiante de 45 degrés, pas moins, tandis qu'à 20 degrés il est pétrifié de froid. Son aspect agressif ses déplacements furtifs, silencieux, rapides, énergiques, son venin mortel ne l'ont évidemment jamais rendu sympathique.

    Toutefois, son caractère combatif et courageux a induit les Anciens à faire de lui le « porteur de vérité », celui qui se bat jusqu'au bout pour une cause juste ou pour que la vérité triomphe. Un roi mythique égyptien, premier unificateur de l'empire, fut surnommé Selek, le scorpion, et représenté par cet animal. Selket, son épouse, figurée par une tête d'Isis à coiffe de vautour surmontée d'un scorpion, était la déesse honorée par une importante corporation de sorciers et de guérisseurs.

    Selon une légende grecque, Artémis, la soeur jumelle d'Apollon-qui deviendra la Diane chasseresse des romains, envoya un scorpion à Orion, le chasseur géant, qui avait tenté de la violer. Le scorpion le piqua au talon et le tua. En reconnaissance du service rendu à Artémis, le scorpion, qui lui avait permis d'assouvir sa vengeance, fut transformé en constellation. Orion, après sa mort, devint lui aussi une constellation. C'est ainsi que, depuis lors, Orion s'enfuit à l'ouest et descend sous l'horizon dès qu'apparaît, à l'est, le Scorpion.

    La fable célèbre, d'origine orientale, du scorpion qui demande à la grenouille de l'aider à passer un cours d'eau sur son dos, lui jurant ses grands dieux qu'il ne lui fera aucun mal, puis qui, finalement, la pique et, bien sûr, se noie avec elle, pour être révélatrice des pulsions instinctives irrépressibles que les natifs de ce signe éprouvent parfois, n'en est pas moins excessive et sujette à caution. En effet, il n'existe aucun signe du zodiaque dont les qualités seraient soit sombres et négatives, soit lumineuses et positives.

    Les forces symbolisées par le signe du Scorpion sont celles de la régénération, principe sans lequel la vie ne pourrait pas se renouveler. Or toute régénération implique une forme de mort ou de destruction. Heureusement, elle n'est pas définitive. Elle est nécessaire au renouvellement de la vie. Ainsi, la symbolique et les mythes qui se rattachent au signe du Scorpion sont empreints d'une certaine intensité qui frappe l'imagination, pour réveiller les consciences engourdies.

    Ici-bas, tout a un commencement et une fin. Mais une fin implique nécessairement un autre commencement, car en réalité, rien ne meurt jamais, tout se transforme. C'est là le grand principe de la vie, dont le signe du Scorpion est une des représentations symboliques.

    Scorpion (16 novembre - 16 décembre)

    « Banques, partie 2Sorciers, bases de la plutonerie »

    Tags Tags : , , , , , ,