• Signes = constellations ?

    Les signes sont ils associés aux constellations ? Oui et non. Les signes sont des rassemblements de constellations en 12 images qui incarnent des résumés, découpés en section de 30 degrés. Voyons le résultat :

    - Bélier :

    0 à 3d50 : fin de la constellation des poissons (la corde tenant l’œuf qui éclot en début du zodiaque).

    3d50 à 6d50 : Andromède.

    6d50 à 27d : le Bélier.

    27 à 30d : Persée

    - Taureau :

    0 à 3d : Persée qui déborde.

    3 à 20d : taureau.

    20 à 30d  : Orion, avec 2 secteurs ou les cornes du taureau touchent l'écliptique, d'abord en taureau 27d49 la première, puis...

    - Gémeaux :

    Le taureau touche l'écliptique à 0d02, dans un secteur Orion jusqu'à 8d.

    8 à 0d cancer : les gémeaux.

    - Cancer :

    0 à 8d : le petit chien.

    8 à 14d30 : le cancer.

    14d30 à 23d : l'hydre femelle Tiamat.

    23 à 29d : Les poupes, la déesse Ninmah.

    29-30d : 1ère étoile lion.

    - Lion :

    Secteur lion, hormis une étoile de l'hydre Tiamat à 25d42.

    - Vierge :

    Secteur vierge, hormis la constellation du corbeau 17-18d, correspondant à l'exaltation de Mercure.

    - Balance :

    0 à 16d30 : la fin de la vierge.

    16d30 à 30d : Pince nord du scorpion.

    - Scorpion :

    0 à 3d : Pince sud du scorpion.

    3 à 30d : secteur scorpion hormis 23-28d, le serpentaire.

    - Sagittaire :

    0 à 5d : la dernière étoile scorpion et le centre galactique.

    5 à 30d : le sagittaire.

    - Capricorne :

    0 à 2d : la dernière étoile sagittaire.

    2 à 8d : l'aigle.

    8 à 28d47 : le capricorne

    28d47 à 30 : le verseau déborde.

    - Verseau :

    0 à 17d : le verseau, touché par l'hirondelle, qui lui vole ses lois/son sperme divin à 7d13, aidé par Fomalhaut, poisson austral à 9d01.

    17 à 30d : Eridan et Andromède.

    - Poissons :

    0 à 8d : L'hirondelle et la baleine se côtoient, elles qui avaient volé le géant verseau.

    8 à 15d : Poissons hormis une étoile de Pégase à 14d28 (par les météores de Pégaaaaaa...pardon).

    15 à 30d : Secteur bien plus Andromède que Poissons (une étoile majeure poissons à 25d07). L'exaltation de Vénus correspondant à une étoile d'Andromède.

    Vous le voyez, les signes sont à priori complétement arbitraires. Mais dans l'analyse du caractère du signe, le taureau est en fait l'union de la petite constellation du taureau et de ce secteur Orion, celui qui chasse et lui donne son caractère jovien. Le cancer est lui aussi une petite constellation, dont l'Hydre femelle donne son caractère de mère, tuée par son fils. La fin scorpion donne le caractère d'assassin saturnien à l'archer Arjuna. Les interprétations des signes et les mythologies, qui ne sont qu'étoiles contées, ont pris en compte ces paradoxes. Ainsi, dans le mythe de Typhon, les dieux et déesses joviennes se changent en oiseaux ou poissons pour lui échapper. Ça tombe bien, les poissons sont plutoniens, l'illusion de la fausse image divine, du polymorphisme.

    Simplifier les signes à 1 ou 2 astres (9 planètes, 2 nœuds et 2 luminaires) est complexe, car chaque étoile ou secteur a, au sein d'un signe, sa particularité, qui va parfois autrement que le reste du secteur ou constellation/signe. Exemple le secteur du corbeau, qui est devenu l'exaltation de Mercure (le signe de la vierge est donc la Vénus du matin et Mercure, symbolisé dans le corbeau, croa croa). L'exaltation de Vénus, symbolisée par une étoile d'Andromède, augmente le caractère vénusien du signe poissons; l'exaltation d'Uranus correspondant à Antarès donne le caractère mortel du scorpion; l'exaltation de Pluton à Pollux amène le caractère tueur à Pollux, etc. les exaltations représentent chacune les principales particularités énergétiques dans les signes.

    Ne parlons même pas de la balance, signe bâtard, qui comme son nom l'indique, balance entre 2 constellations opposées, la vierge vénusienne et les pinces saturniennes, tout en étant un secteur solaire et paradoxalement l'exil du Soleil à coté de l'exaltation de Saturne, un non-sens qui en fait n'en est pas, une fois qu'on fait les thèmes de ces natifs et que l'on comprend l'archétype de Saturne, qui est un Soleil noir, opposé au Soleil lumineux.

    Signes = constellations ?

    « Robots et informatisationFantomes, le retour version femme vierge »

    Tags Tags : ,