• Space X, mission Lune ?

    Ce 19 juillet, Musk a renoncé à l'idée de faire atterrir les capsules Dragon sur Mars, ce qui laisse un drôle de parrallèle quand aux pseudos missions lunaires Apollo, qui auraient réussi à faire poser des capsules à propulsion là ou la science moderne est incapable de le faire.

    Cette décision a ses effets, ainsi le premier essai de vol sur Mars d'une capsule est repoussé de 2018 à 2022, et la capsule Dragon V2, censée succéder à l'actuelle, et annoncée en 2014, son premier essai est repoussé en aout 2018 (sans équipage) et décembre 2018 (avec).

    Prochains vols spatiaux

    On voit que l'annonce Dragon 2 ne doit rien au hasard, Lune pile sur le Soleil de SpaceX et Jupiter pile sur Jupiter de l'entreprise. A peine calculé, mais non que dites vous. C'est ce Dragon 2 qui doit emmener 2 touristes sur la Lune, quand même, en fin 2018, si tout se passe bien.

    Prochains vols spatiaux

    Prochains vols spatiaux

    L'annonce du vol autour de la Lune intervient à une NL+Neptune particulière, opposée à celle du crash SpaceX de septembre 2016 et qui rappelle la NL+Neptune du crash Columbia. Il est ainsi conscient du danger, mais les conjonctions neptuniennes sont aussi celles de la liberté, quitter la prison terrestre, ici en signe de ciel, d'espace, et signe d'avenir...la question est, pour nous les humains 1.0, ou pour notre évolution, consciences téléchargées dans des cyborgs ? On en reparlera...

    Space X, mission Lune ?

    « Elon Musk, de Tesla au lacet neuronalPrésident, roi, prince et dictateur, pouvoir astral »

    Tags Tags : , ,