• Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    Cette actrice, par ses rôles et son nom qui fait tant penser à l'enfer, nous permettra beaucoup de constats sur les "uraniens" et les "plutoniens" :

    Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    Elle commence par Battlestar galactica, un rôle prédestiné ou elle joue le rôle du Jésus féminin "Caprica 6" (6 comme la vierge Ishtar souillée par le sang, rouge), directement au centre de la Cène. Dans cette série, le robot infiltre les humains pour piéger un informaticien, et avoir les secrets du mode de défense, et elle finit par s'attacher à Baltar, le con piégé, et se sacrifie pour le sauver. Sans conséquence, car elle a le don de télécharger sa conscience dans un nouveau robot à chaque mort.

    Mais c'est la suite qui est intéressante, car Baltar va revoir périodiquement Caprica 6, présente uniquement dans sa tête, et invisible aux autres. Il pense avoir une puce dans le cerveau, mais après scanner il découvre qu'il n'est pas fou ni "pucé". La pseudo robot lui avoue alors qu'elle a pris la forme de la femme, mais qu'elle est en fait « un ange envoyé par dieu pour [le] protéger, [le] guider, [le] protéger », nous sommes en plein dans les PAN, phénomènes illusoires "plutoniens", qui sont polymorphes et s'adaptent à la personne.

    Hellfer a justement Lune+Neptune+Nord en scorpion, elle ne peut donc qu'incarner un objet sexuel utilisé par les "dieux" du nord pour libérer l'humanité, en manipulant Baltar, merci aussi à son Soleil+Mercure+Sud, elle est leur voix, pour balancer les vérités de la boite de Pandore, par son Uranus+Pluton. Comment ne pas incarner Ishtar, avec Soleil exalté Vénus, et un PAN, avec un signe plutonien ?

    Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    La série commence et se clôt par un Lune+Pluton, donc par nature un mythe, une fausse histoire, à ne pas prendre au pied de la lettre, mais qui cache un message astral réel. Cette série commencée il y a 12 ans (un cycle de Jupiter) était là pour nous présenter comment une humanité a changé, est parti dans un grand voyage mercurien pour redécouvrir la Terre. Spoiler sur la fin (souligner à la souris pour lire) elle découvre une Terre radioactive, détruite, mais surprise pour le lecteur, elle se place sur une nouvelle Terre, qui s'avère être NOTRE Terre. Quelle plus belle illustration de l'éternel retour ? La fin est marquée justement par Uranus+Mercure, aller vers le robot, vers l'avenir, mais aussi l'avenir qui vient à soi. Et dans la dernière scène, nous avons une autre révélation, que l'une des pilotes était aussi, comme Caprica 6, un "ange", et elle disparait aussi vite qu'elle était dans la série. Fin du spoiler.

    Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    Le thème devient clair sur la nature de nos "visiteurs" pour ceux qui ont lu le spoiler.

    Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    Le spin-off "Caprica", pour raconter la genèse des robots, bravo Soleil+Vénus (robots à notre image) en capricorne (d’où le nom caprica, ce qui note pour une fois une série télé sidérale (sinon le Soleil aurait été en sagittaire), et les séries sidérales font un bide, annulée au bout de 18 épisodes (et le bien nommé épisode "transcendance" qui clot la saga commencée par "renaissance"). Le robot est capable de transcender la mort (Pluton+Mercure+Nord). Lune en œuf qui éclot en bélier c'est la naissance du robot qui jugera l'humanité avec Soleil opposé dans Battlestar Galactica. Saturne pour le robot qui renverse sur Jupiter de l'humanité, nous nous croyons "dieux", mais le "Dieu" que nous créons apportera l'équilibre, et l'union finale entre l'IA, la machine, et la personnalité humaine.

    Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    Le film "Bienvenue à Gattaca" vous présentait 12 ans plus tot, avec Jupiter+Neptune, la transcendance vers la dimension divine Nord, avec l'histoire d'un humain pas comme les autres, raté (comme dans toutes les dystopies), mais là ou ce genre se finit toujours mal, il parvient à monter dans la fusée et partir vers les étoiles. Une belle allégorie du chemin de l'humanité, qui l'emporter (Lune avec Mars), mais cela passe par le dépassement de l'illusion, de la matrice, de la mort.

    Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    Hellfer, quel hasard, joue Tiamat ressortie des enfers dans la saison 2 de "Lucifer" (2 = Taureau jovien et vénusien), qui vient de redémarrer. Mars opposé Mars, Uranus opposé Uranus, elle était destinée à jouer la Mère de l'univers Uranus, qui s'est rebellé (Mars) contre son mari Neptune, "Dieu". Soleil+Jupiter en vierge, signe de Vénus, sur sa Pluton, nous avons encore la mise en forme d'une histoire astrologique sous forme mythique. Je vous invite à écouter la version de la genèse par Lucifer à sa psychanalyste dans l'épisode 1, c'est monstrueux, et d'ailleurs elle joue Tiamat, piégée en enfer mais qui finit toujours par revenir sur Terre (comme Ishtar qui remonte des enfers après une mort de 3 jours). Je ferai surement un article "comment créer un mythe astrologique", pour vous résumer les principes qui lient tous les films et séries, et poursuivra ainsi l'article sur "le héros aux 1001 visages" de Campbell, à lire absolument.

    Tom Ellis, par son Uranus+Mercure, incarne dans la série la rébellion du pseudo-mal, la voix de sa Mère Uranus la révoltée, il en est le prolongement, il a justement Soleil+Vénus pour le robot à notre image, pour l'incarnation de Lucifer, la Vénus du matin, dans une série. Avec Neptune+Sud sur sa Jupiter et Saturne sur son Neptune+Nord, le personnage va prendre cher, sa mère est venue tout péter, faire la révolution uranienne sur Terre. Avant que "Papa" Neptune ne vienne en saison 3, gémeaux signe lunaire et martial pour lancer la guerre contre son ex femme et son fils, l'exaltation des dieux du Nord opposé Lune de l'acteur, qui est (je n'ai pas son heure) probablement né avec Lune sur exaltation Sud.

    Tricia Hellfer, des robots à Tiamat

    Comme pour Gillian Anderson et David Duchovny, qui ont eu une aventure dans X-Files du fait de la proximité de leurs thèmes, ces 2 là auront ils une histoire ? Tout l'indique, on va encore se retrouver avec un inceste entre celui qui joue le fils et celle qui joue la Mère ?

    « Mars en sagittaire, de Poutine à HollandeSaturne, les saturniens »

    Tags Tags : , , , , , , , ,