• Vagues de PAN pendant la Renaissance

    Les vagues de PAN ne datent pas d'hier

    1ères vagues de PAN

    1ères vagues de PAN

    A Bâle, en 1566 "Le Soleil a pris soudainement une autre forme et couleur. D'abord il a perdu ses rayons et sa brillance, ensuite il ne fut pas plus gros que la pleine lune et pour finir il a semblé pleurer des larmes de sang et l'air derrière lui est devenu noir. Et il a été vu par tous les gens de la ville et de la campagne.

    De même la lune qui était presque pleine et a brillé durant la nuit était presque rouge et couleur de sang." "on a vu de grandes sphères noires qui allaient et venaient avec grande vitesse et précipitation devant le soleil et s'entrechoquaient, comme sil elles menaient un combat. Certaines sont devenues comme enflammées et rouges, sont tombées et ont disparu."

    A Plech "Leonhardt Kellner, le pasteur du lieu et la communauté voient à l'aube une traînée rouge sang au-dessus du soleil levant. Ensuite seraient apparues des sphères bleues et des étoiles, ainsi que des cavaliers qui auraient combattu avec de longues lances."

    A Nuremberg "est apparu sur le soleil alors qu'il se levait une vision effrayante et vue par nombre d'hommes et de femmes à Nuremberg, à la porte de la ville, et dans la campagne. D'abord sont apparus avec le soleil deux arcs rouge sang comme la lune dans son dernier quartier, en haut et en bas scintillant comme le soleil, et des couleurs de sang de chaque côté. Tout autour du soleil on voyait de nombreuses sphères, de couleur bleuâtre ou ferreuse ou noire. D'autres couleur de sang étaient formées en cercle de chaque côté du soleil. D'autres encore sont apparues par rangs de trois, d'autres par rangs de quatre. Entre ces dernières on voyait des croix rouge sang. Et entre toutes ces sphères et croix des trainées rouge sang à l'arrière plan. À cette vision se mêlaient des cylindres souples et creux. Il y avait aussi trois grands cylindres, un à main gauche, un à droite et un troisième au-dessus du tout. Et dans ces cylindres étaient quatre sphères ou plus. Tous ceux-là on commencé à se battre entre eux : on rapporte que les sphères sont d'abord entrées dans le soleil, et en sont ressorties pour s'entrechoquer, les grands cylindres ont commencé à se tirer dessus avec des sphères. Pendant une bonne heure, tout cela a combattu violemment et lutté jusqu'à épuisement des forces en s'élevant et s'abaissant devant le soleil. Enfin, comme il a été rapporté, tous les objets ont chuté vers la terre, comme s'ils voulaient tout incendier et sont finalement tombés sur le sol dans un grand élèvement de vapeur et se sont dissous. Après ce spectacle, on raconte qu'est apparue dans le ciel une chose semblable à un grand et large fer de lance noir, son emmanchement orienté à l'est et sa pointe à l'ouest."

    Vagues de PAN pendant la Renaissance

    Bâle et Plech sont marqués par Jupiter en vierge, 12 ans d'écart. De faux dieux joviens qui se battent dans un signe mercurien, de spectacle, avec d'incroyables conjonctions en gémeaux, marquant une illusion polymorphe (Mercure, astre du changement), profitant du cycle Pluton en verseau uranien pour singer des sphères. Rouges à Nuremberg, avec des trainées de sang, normal pour le Soleil+Lune+Jupiter en bélier martial, ils ont fait un simulacre de bataille céleste, profitant aussi du Saturne+Vénus (donner une image de la fin du monde). Lune+Nord, ce n'était que des "dieux" tentant de donner un message aux peuples idiots.

    La vague de 1608 fut la plus exceptionnelle, elle commence à Gênes, avec Soleil+Nord (après Lune+Nord), et une conjonction de type "blue beam" Lune + Pluton + Jupiter, soit le même Jupiter que pour Nuremberg, dans le signe de la guerre bélier.

    1ères vagues de PAN

    1ères vagues de PAN

    On remarque comme pour Nuremberg ce Neptune+Mercure, les "choses" ont pris la forme des idées de l'inconscient collectif humain. Le descriptif : "ont été vus les signes les plus horribles dont ont ait parlé ou écrit de mémoire d'homme. Les uns avait apparence humaines avec des bras semblant couverts d'écailles et tenant dans chacune de leur main 2 horribles serpents volants, qui leur entortillaient les bras, et ne paraissant que depuis le nombril, en haut hors de la mer et jetant des cris si horribles qu'il s'agissait de la chose la plus épouvantable, et plongeant parfois dans la mer, puis ressortant en d'autres endroits loin de là, hurlant des cris si épouvantables que plusieurs ont été malades de la peur qu'ils ont eu. Ils en voyaient qui ressemblaient à des femmes ; d'autres avaient des corps d'apparence humaine, couverts d'écailles, mais dont la tête était comme celle d'un dragon", "on leur tira dessus quelques 800 coups de canon, mais en vain, car ils n'en furent nullement effrayés."

    Vagues de PAN pendant la Renaissance

    Mars+Sud, marque de la fausse bataille, mais sur l'exaltation de Mars, les "démons" ont ils profité de cette conjonction pour engager une bataille dans notre dimension, qui aurait été donc dépendante des astres, contre les entités du nœud nord ? Je dis hélas un grand non, c'est ce qu'ils veulent que nous croyions, même si les "démons" symbolisent le "pied" de l'univers, et les "dieux" son sommet, ils sont les deux faces d'une pièce, et tout dans leurs actions respire la manipulation et l'arnaque.

    1ères vagues de PAN

    L'acte 2 a lieu les 15 et 18 aout, "apparurent sur ladite mer du port de Gênes 3 carrosses traînant chacune par 6 figures toutes en feu, ressemblant à des dragons. Lesdits carrosses marchaient, l'un à l'opposé de l'autre, et étaient trainés par lesdits signes qui avaient toujours leurs serpents, en continuant leurs cris épouvantables", "ayant tourné 3 fois le long du port après avoir jeté des cris si puissants qu'ils faisaient retentir les montagnes des environs, ils se perdirent tous dans ladite mer, et depuis l'on n'en a vu ni su aucune nouvelle."

    "Le 18 août à Reillanne en présence de tout le peuple, on vit une telle pluie de sang que personne ne sortit de chez lui de peur d'être taché dudit sang qui s'égouttait des toits, ou qui tombait directement de la pluie. A Lambesc, le 20 août il plut du sang en telle quantité qu'il en coula tant le long des rues que l'on crut qu'ils avaient égorgé dans leur ville une infinité de personnes."

    Pluie de sang, avec Mars+Sud en exaltation martiale, c'est astro-logique ! L'acte final de cette bataille eu lieu pendant 2 jours, une bataille épique : "Le 20 août ils combattirent à pied et se chamaillèrent à un point que l'on aurait dit des forgerons battant sur l'enclume. Le lendemain ils étaient à cheval, et faisaient voltiger leurs chevaux comme des soldats, puis se chamaillèrent tant que l'on crût que l'un ou l'autre allait tomber. Le jour suivant certain dirent que chacun d'eux s'était emparé d'un boule-vert, ou forteresse, et après avoir fait assez bonne figure l'un face à l'autre il y eut un bruit comme des coups de canon, si effroyable que les témoins crurent que c'était la fin du monde, puis ayant continué lesdits jours l'espace de 7 h, tout en un instant une épaisse nuée apparut dans le ciel et couvrit si obscurément que rien de 2 h ne parut que nuées et brouillards noirs, obscurcis sentant comme le salpêtre et après que l'air fut purifié on ne vit plus rien de toute ces chimères extravagantes. Le 22 août apparurent 2 hommes en l'air, ayant chacun en main des armes et boucliers et se battant de telle sorte qu'ils effrayèrent les spectateurs et après s'être longuement battus se reposèrent un moment, puis retournèrent se battre, et leur combat dura 2 h."

    1ères vagues de PAN

    Une baston céleste avec la Lune en sagittaire saturnien, signe de l'archer, elle commence avec l'entrée de la Lune dans ce signe et se termine au terme du passage de la Lune dans ce signe d'exaltation du nœud sud et d'Uranus. Y'a t il eu bataille réelle entre entités des noeuds ? Là encore, un méga non, ce n'est qu'un spectacle céleste pour éduquer les cons que nous sommes, on sort pas des arnaques que j'ai abordé sur le blog

    1ères vagues de PAN

    Notre Soleil exalté de Pluton avec Nord répond au Pluton+Sud, tout comme la Lune plutonienne opposée au Soleil mercurien fin de vierge. Faire apparaitre une vierge et chuter le Soleil à Fatima, ou faire de fausses batailles célestes entre sphères avec pluie de sang, tous ces shows dépendent des positions célestes, et heureusement, ce pourquoi ils ne peuvent pas faire pleuvoir du sang ou faire apparaitre des vierges tous les 4 matins. Le cas des vierges d’Égypte et du Mexique, tout comme ceux du Moyen-age, vous n'avez pas besoin que j'écrive l'article pour savoir que c'est du bidon à 100%.

    « Paques, cru ci fiction et résurrection d'Ishtar/JésusLunes d'Uranus, merci Shakespeare »

    Tags Tags : , , , ,