• Verseau (13 février - 15 mars)

    Maitrises : Uranus, Mars nocturne, Nœud nord, Saturne.

    Exaltation de Neptune.

    Gouverné par Uranus et Mars nocturne, c'est le domicile de ceux qui réalisent l'avenir, comme le capricorne, mais contrairement à l'ordre neptunien, Uranus est l'astre du désordre, de la destruction, de la révolution, ils veulent éveiller le monde, grâce à l'exaltation de Neptune, à une autre réalité. Signe des utopies, de l'inconscient, la plupart ne réaliseront jamais leurs idéaux, et dégoutés du monde réel, ils préféreront fuir dans des paradis artificiels (réalité virtuelle, internet) ou des communautés à tendance New age. Ils sont en avance sur les autres, et ont l'impression de ne pas faire partie du même monde, beaucoup de surdoués sont de ce signe.

    Verseau (14 février - 15 mars)

    Le verseau est un archétype d'ange, car Uranus est un dieu qui s'est fait couper le sexe par la faux de Saturne. Verseau, signe des robots, ceux qui n'ont pas de sexe. Il était appelé autrefois par les sumériens le géant, indiquant la nature de nos créateurs, car n'oubliez pas que la 1ère ère de l'age d'or est l'ère du verseau, tout commence donc par un robot, et finit par un robot, puisque l'ère du verseau est justement celle du verseau. Le commencement est la fin, la fin est un commencement.

    Comme son nom l'indique, il verse de l'eau, les marques du déluge dont ont survécu les sumériens (déluge 11 raconté dans l'épopée de Gilgamesh) est justement marqué par de puissantes conjonctions en verseau. Mais en fait d'eau, il faut appeler un chat un chat, c'est du sperme dans la cruche. Le début du signe est marqué par le géant jusqu'au 17ème, et ensuite c'est la coulée du sperme divin, qui permet la création de la vie. Dans la mythologie hindoue, les dieux ont peur de mourir, ils décident de faire artificiellement du sperme divin, nommé amrita (a donné le mot amour, ce qui signifie aussi non-mort), pour contrer la mrita (a donné le mot mort). Celui qui a le sperme est immortel, ce pourquoi la mythologie dit que celui qui trouve le sperme de Vishnu dans le Gange acquiert l'immortalité. Les dieux et démons (asuras) parviennent à un accord, se mettant ensemble pour concevoir le liquide. Shiva accepte de boire du poison pour passer l’œuvre au noir saturnienne, et tout dégénère quand ils parviennent à remplir l'outre : les démons font la guerre aux dieux, et l'un des démons parvient à boire la cruche, avant de se faire couper la tête. Les dieux deviennent alors immortels dans la tête du démon, et les démons vont dans la queue. Chef (tête) devenu le nœud nord, queue devenue le nœud sud. Les "uraniens" sont les "dieux" du Nord, les "plutoniens" sont les "démons" du Sud. Le verseau, 1ère ère du cycle, est maitrisé par le Nord, et le poissons, la dernière ère actuelle, est justement maitrisé par le Sud.

    Vous le voyez donc, nos "dieux" ont accompli quelque chose de pas naturel, ils se sont rebellés contre la loi de mrita (mort) pour accéder à des dimensions dans lesquelles ils sont immortels. Le verseau est justement le signe des révolutionnaires, des anarchistes, de ceux qui veulent faire évoluer le monde. Citons le révolutionnaire Camille Desmoulins, l'anarchiste Proudhon, Victor Hugo et ses États-Unis d'Europe, ou Georges Washington, qui a permis la libération des USA.

    Second signe des montagnes et hauteurs avec le capricorne, alors que le signe précédent regarde en bas en voulant sauver le monde depuis son niveau élevé, le verseau lui regarde vers le ciel, il veut s'élever vers son domicile, celui des dieux du Nord. On trouve ainsi un tas d'astronomes, comme Copernic, Galilée, qui ont eu pour point commun de détruire un dogme religieux. Signe de l'athéisme, le grand Einstein a tué "Dieu" par une éclipse solaire, qui a prouvé sa théorie relativiste.

    Signe de Ganymède, l'homme violé par Zeus (il tape dans tous les trous, même ceux des enfants, le violeur Jupiter), c'est donc, vous l'avez compris, un signe naturellement homo, ou marqué par des tendances "différentes" : transsexualité, drag queen, amour à 3, échangisme, sexualité débridée, ceux qui n'aiment pas la norme ont pour capitale le cap d'Agde et surtout Auroville, capitale mondiale de la baise, tellement qu'il faut montrer un test HIV négatif de moins d'un mois pour pouvoir y entrer.

    Comme tous les autres signes nocturnes, c'est un signe dépressif, le natif se sait pas comme les autres, il a besoin de créer un monde semblable à sa nature. Ainsi Steve Jobs, créateur de l'Iphone et l'Ipad et l'Imac plutoniens, il a crée l'avenir, et les gens adorent. Michael Jackson, Lune en verseau, et Prince, ont montré l'avenir en musique. Michel-Ange a montré l'apocalypse dans son jugement dernier, et Léonard de Vinci a vu les avions et tout un tas de machines militaires. Martin Luther King a fait un rêve, et a montré la voie vers un monde sans racisme.

    Signe adversaire du "roi lion", il fait tomber l'ordre jovien, ce pourquoi Louis 16 a souffert dans un cycle verseau et de la part d'hommes verseau. Il est symbolisé par la mère, l'oracle de Matrix, quand le père, l'architecte de Matrix, est lui l'ordre. L'un et l'autre sont nécessaires au monde, comme le démontre la théorie du chaos, seul du chaos nait un nouvel ordre. Nos élites l'ont bien compris, avec leur devise "ordo ab chao" sur leur aigle utilisé comme symbole du 33ème degré FM, la mutation finale du scorpion en aigle, à l'image de la constellation de l'aigle en capricorne, ils veulent attendre les cieux divins.

    Signe du 11, celui des enfants, de la descendance, il s'oppose à la 5, celle du père et ses enfants, ici le fils s'oppose à son père. C'est la maison des gains, grâce à l'évolution que l'on a permis, mais cela passe par une destruction 11, ce pourquoi toutes les actions de l'élite, dans sa volonté de faire évoluer l'humanité, sont marqués soit par le 11, soit le 13, la mort/mrita à contrer.

    Verseau (14 février - 15 mars),

    « Ephémérides 2018-2019Saint-Valentin, l'amour devenu échangiste »

    Tags Tags : , , ,